A quoi sert l’O.M.S. ?

Le jour d’après ?

Jean-François (38) écrit : Alors qu’à la sortie de la Seconde Guerre mondiale a été crée l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), face à la guerre déclarée par un virus cette institution se montre aujourd’hui incapable de planifier la production et la distribution des besoins médicaux des 194 États qui en sont membres. Il faut savoir que ces derniers ne lui ont jamais donné les moyens : En effet, par exemple en 2018-2019, son budget n’était que de 4,4 milliards de dollars*, soit 57 cents de dollar par habitant ! Fait aggravant, les États ne fournissent que 51% des recettes de l’OMS.

Lire la suiteA quoi sert l’O.M.S. ?

On arrête toutes !

Dessin de Smily
pour Confluences 81

C’ÉTAIT LE 8 Mars !

C’était le 8 mars. Il y a tout juste un mois. Nous étions 150 000 dans toutes la France. 150 000 à manifester pour les droits des femmes, contre le prix accordé à Polansky, contre les féminicides qui avaient dévasté l’année 2019, contre la « réforme » des retraites, contre les inégalités salariales, contre la casse des services publics, contre la fermeture des maternités de proximité et des CIVG qui érode le droit à l’avortement, contre la fermeture des frontières, contre l’exploitation éhontée de la planète …..

Lire la suiteOn arrête toutes !

Feuilletons, valse et … tortues !

Dessin de Kalié pour Confluences 81

Bonjour, Allez hop, la lettre que j’aime bien. En bref :
 – le feuilleton chloroquine, pétition et compagnie (Ici un lien pétition pour qui le juge pertinent : clic )
 – le feuilleton masques (et notamment 2 minutes de vidéo sur les trottoirs de Hong-Kong. J’ai beau ne pas être fan des grandes villes, j’ai ressenti de la joie et une vraie bouffée d’air en voyant tous ces gens marcher librement, aller où ils veulent tranquillement. Je dois donc me sentir enfermée. Lien direct vidéo ici : clic )
 – la valse des chiffres : la Chine aurait truqué les siens et caché l’ampleur de la catastrophe : ils auraient 100.000 morts à Wuhan, pas 3.000… (oups y’a comme un gap)
 – et les tortues pondent tranquillement (pour une fois) sur les plages rien qu’à elles.

Lire la suiteFeuilletons, valse et … tortues !

Il faudra changer l’échelle des valeurs

Le jour d’après ?

Nicole (68) écrit :

Oui la preuve est faite aujourd’hui que le travail invisibilisé et méprisé des femmes est le fondement essentiel de la vie et de la survie de la société et qu’il va falloir changer l’échelle de la valeur, comme il faudra changer l’organisation de l’activité humaine, l’organisation du travail et l’organisation de la société, c’est le moment et c’est indispensable pour stopper la spirale d’autodestruction de l’humanité.