Linky : surfacturations…

Une arrageoise de 84 ans sans courant depuis le 9 août

Gilberte Morel est cette dame arrageoise de 84 ans qui a vu sa facture électrique passer de 100 € en 2016 à 500 € en 2017. Entre les deux, le linky est arrivé. Elle a refusé de payer cette somme astronomique. Le résultat ne s’est pas fait attendre : EDF a demandé à Enedis de couper le courant. C’est tellement simple avec linky : cela se fait à distance. C’est ce qui s’est produit le 9 août de cette année… en pleine canicule. Maintenant les journées sont courtes et il fait un peu froid.

Lire la suite

Solidarité avec les mineurs étrangers isolés

Malgré le froid, malgré l’approche de la trêve hivernale, le Conseil départemental du Tarn continue à mettre à la rue des jeunes. Ces jeunes, évalués majeurs alors qu’ils clament leur minorité, se retrouvent privés d’hébergement. Nous devons les aider à trouver un toit le temps qu’ils fassent leur recours auprès de la Juge des Enfants. Nous ne sommes pas en mesure de dire actuellement combien de temps peut durer ce recours.
Si vous pensez pouvoir offrir un toit à l’un de ces jeunes ou si vous avez besoin de plus amples informations, merci de nous écrire par retour de mail ou de téléphoner au 06 07 09 92 05 (Bérengère).

Lire la suite

Mineurs Non Accompagnés, pour prolonger la séance du 17 sept.

ACCUEIL ET DÉSACCUEIL DES MINEURS ISOLÉS ÉTRANGERS DANS LE TARN

L’été aura été profitable au Conseil Départemental : suite aux évaluations et aux tris auxquels il a fait procéder, il s’est débarrassé de la très grande majorité des mineurs isolés étrangers qui étaient à sa charge, ou sous sa responsabilité, ces mineurs isolés que l’on appelle désormais des MNA et dont le Conseil départemental du Tarn a fait des SDF, ou pire encore. Pendant l’été, période propice pour faire en catimini les vilenies les plus basses, le Conseil départemental aura fait évaluer 81 jeunes, 75 seront déclarés majeurs, soit 92,6 %. Pour qui pratique une politique du chiffre, c’est une belle réussite, une opération gagnante. Car 75 jeunes déclarés majeurs, ça veut dire 75 jeunes dont le Conseil départemental n’aura pas à assurer la prise en charge… Ça veut dire aussi de substantielles économies pour le Département (elle seraient
estimées à 1, 8 millions…). Mais 75 jeunes déclarés majeurs, ça veut dire encore 75 jeunes mis à la rue,  livrés à eux-mêmes, privés de leurs droits fondamentaux, privés des moyens nécessaires pour faire les recours leur permettant de contester la décision prise à leur encontre.

MNA : bienvenue dans le Tarn !

Lire la suite

Linky : risques sanitaires etc…

Le compteur Linky : risques sanitaires, risques électriques, incidents, incendies, surconsommation

LIMINAIRE:

Les informations qui suivent, ne sont pas exhaustives, elles constituent les principales explications techniques et scientifiques des dysfonctionnements et incidents survenus et constatés après la pose des compteurs Linky.

Il n’est pas traité ici de la surfacturation liée aux astuces d’Enedis, telles que le calibrage du seuil de déclenchement en puissance et non plus en Ampères, du passage futur à la tarification des KVA et non plus des KW, etc…

1/ Les risques sanitaires

Concernant le rayonnement, les mesures ont été effectuées par le CSTB ( Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et portent sur le compteur Linky G1 (portée 300 m, testé dans des habitations) et le G3 (portée >2 km déployé depuis juin 2017, mais testé uniquement en chambre anéchoïque)

Lire la suite

Comment gérer des agents difficiles ?

Comment gérer des agents difficiles ? Humeur

La créativité managériale est sans limite.

Quel enthousiasme s’empare de moi quand je tombe sur le power point de la journée d’études du pôle pilotage et ressources de la direction des finances publiques. Et quel titre accrocheur ! La gestion d’agents difficiles.

Oui, car aux finances publiques, figurez-vous que certains agents sont difficiles. Ils font rien qu’à embêter leurs supérieurs. Et pourquoi, ils sont difficiles ? Et bien parce qu’ils sont en difficulté !

Lire la suite

Dédé se lâche sur son ” déblog’ ” : “Et l’efficacité, bordel !”

Je suis toujours épaté par les gens efficaces. Je veux dire ceux qui ont fait de l’efficacité leur métier, et qui ont dans leur musette la solution à tous nos problèmes. Généralement, ils se manifestent à intervalles réguliers, au moment où il s’agit de renouveler les occupants des fauteuils d’où ils vont continuer de résoudre les maux qui nous accablent.

Prenons par exemple, le problème des gens qui dorment dans la rue. Vous me direz : tout le monde ne dort pas dans la rue. En effet, il y a aussi ceux qui dorment dans des placards suintants d’humidité baptisés “appartements” pour faire croire que ce sont des lieux dignes d’abriter les représentants de l’espèce humaine, hommes, femmes et enfants compris.

Vous me direz encore : il y a d’autres petits désagréments dans cette société post-moderne, que celle des SDF. Il y a aussi celles et ceux qui travaillent comme des bêtes pour trois euros six centimes et qui tremblent à l’idée de perdre leur merveilleux boulot. Et qui, si ça se trouve dorment dans des placards ou pire dans leur voiture, ou pire du pire sur une bouche de chaleur du métro, si un efficace n’a pas eu l’idée géniale de faire voter un mobilier urbain anti-cafards pour empêcher celui-là de ne pas mourir de froid. Certes, ça ne date pas d’aujourd’hui et on a connu pire dans le passé, et ailleurs pas loin sur la Terre c’est pas mieux.

Lire la suite

Toulouse : un toit pour apprendre !

Rassemblement-Apéro de La campagne Un toit pour apprendre !!!

RDV Mardi 17h30 Métro Jeanne d’Arc

En France 600 000 enfants sont mal-logés, selon la fondation Abbé Pierre. Parmi eux, certains sont à la rue avec ou sans leur famille, d’autres sont hébergés chez des tiers ou à l’hôtel, certains vivent dans des structures d’hébergement collectives tandis que d’autres subissent les mauvaises conditions de leur logement (logements insalubres ou surpeuplés). Le mal-logement a des conséquences direct sur la santé des enfants : saturnisme lié à la présence de plomb, pathologies respiratoires (asthme), infections dermatologiques… L’intoxication au plomb concernerait 85 000 enfants de moins de 6 ans vivant dans des logements vétustes.  L’absence ou les mauvaises conditions de logement ont des conséquences sur la vie de l’enfant, et notamment sur sa réussite et son adaptation scolaire. La durée et la qualité du sommeil vont être impactées, tout comme l’alimentation et l’hygiène, engendrant des difficultés à l’école.

Lire la suite

Trêve hivernale ?

On nous expulse ? Nous ripostons !

Nous voulons des solutions pour tous-tes les expulsables ! 

Depuis la fin de la trêve hivernale, la situation des expulsables (seuls ou en famille) de Toulouse s’aggrave. Les cas d’expulsion locatives se multiplient de façon totalement illégitime et entraînent une précarité accrue. Il est intolérable qu’en France, un pays où les hommes et femmes politiques peuvent tranquillement se servir dans les caisses de l’État sans problème, les plus pauvres et les plus fragiles subissent ce genre de situation ! Entre la réquisition Abbé Pierre et les autres expulsables de Toulouse, nous devons continuer à nous organiser et faire monter la pression pour plus de dignité humaine et de solidarités.

Nous invitons donc toutes les personnes, les associations et les différentes organisations à soutenir le DAL31 et les expulsé-e-s, en venant à une action ce jeudi 13 avril à 9h45 au métro Jean Jaurès

Lire la suite