Couffouleux : le Morse présente sa dernière création !

Venez voir le travail de l’atelier des adultes de la compagnie
   L’atelier adulte de la Fabrique Théâtre Morse a le plaisir de présenter sa dernière création, Grand Manège mis en scène par Anne Colin.  Venez avec vos amis, vos connaissances, parlez-en autour de vous.         
avec Véronique Ader, Raphaël Bras, Aurélien Fenouillet, Laurent Grandclaude, Cécile Kieffer, Jean-Pierre Masson, Charlotte Polivka, Christian Rivières
 Mise en scène : Anne Colin / Durée 50 mn – à partir de 8 ans

Grand manège, une pièce d’anticipation où tous les matins de nouveaux rôles sociaux sont attribués à chacun : qui l’amoureuse ou l’enseignante déprimée, qui le suicidaire ou le commercial sûr de lui… Une manière de nous renvoyer en miroir la mascarade sociale dans laquelle nous vivons.  Samedi 23 octobre à 20h30
Dimanche 24 octobre à 17h00


Merci de réserver votre place ici   Compagnie du Morse
53 avenue Jean Berenguier81800 COUFFOULEUX 05 31 23 29 93
diffusion@ciedumorse.com    Cet e-mail a été envoyé à contact@confluences81.frVous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur COMPAGNIE DU MORSE. Se désinscrire      © 2021 COMPAGNIE DU MORSE 

Adaptation théâtrale du scénario de “Pierrot le Fou” de Godard

Bonjour,  venez découvrir la dernière création de la compagnie, ” Vous êtes libre ! ”    Venez avec vos amis, vos connaissances, parlez-en autour de vous.        
 
Du jeudi 14 au samedi 16 octobre 2021 à 20h30
 
  Avec Simon Chaillou, Anne Colin, Julien David, Aurore Marc et Lili Payré.   Mise en scène Anne Colin  Durée 1h – à partir de 8 ans – Tarif plein : 10€ Tarif réduit : 5€   A l’origine du projet, un échange épistolaire entre Anne Colin et Jean-Luc Godard : Pouvons-nous utiliser votre scénario comme base de travail ?Sa réponse est  : Vous êtes libre !
Nous avons pris ces mots au pied de la lettre en l’adaptant à notre monde moderne !
  Un drame romantique revisité pour dénoncer le féminicide et s’emparer de la question du genre.   Un road-movie théâtral où les codes de jeu s’entremêlent au service du propos.       Pour réserver auprès du théâtre c’est ici  
Théâtre Roquelaine
37 bis, rue Roquelaine
31000 Toulouse
Entrée du public : rue Zacharie
Métro : Jeanne d’Arc / Matabiau  
  Compagnie du Morse
53 avenue Jean Berenguier 81800 COUFFOULEUX  05 31 23 29 93
contact@ciedumorse.com

Il est encore temps

Venez découvrir le solo clownesque de Mitô,
“Il est encore temps”

   Du mercredi 29 septembre au samedi 2 octobre à 21h00 au théâtre du Fil à Plomb
  Ecriture et jeu – Anne Colin Durée : 1h – à partir de 8 ans – 
Mitô, entre sur un plateau nu.
Créature étrange, à la fois fragile et féroce. Elle interroge les spectateurs : «Qu’est-ce que vous faites là, dans vos p’tites boîtes comme mes p’tites bêtes, sauvez-vous ! ».
À partir de là, elle va inventer, créer tout ce qui l’entoure.
Déroutés, chamboulés, nous entendrons son appel d’urgence à sauver le monde.  
« MITÔ fait partie de ces diablesses d’aujourd’hui qui nous font entrer dans leur grain de folie ! »
Gilles Defacque, directeur du Prato Théâtre International de Quartier et Pôle National Cirque à Lille.
 L’œil du Fil à Plomb:
“Ce clown ne se laisse pas perturber par son public bien au contraire, il en redemande !
Rires, interrogations, hésitations… on ne s’ennuie pas.
Quelle performance de la comédienne ! “
  Théâtre du Fil à Plomb 
30 rue de la Chaîne
31000 Toulouse
https://theatrelefilaplomb.fr
Accès : métro lignes A (Capitole) & B (Compans Cafarelli)
Bus 16-29-45-70 – Vélib & parking à proximité
 
Du mercredi 29 septembre au samedi  2 octobre 2021 à 21h00  La Cie du Morse est heureuse de retrouvez le chemin des théâtres.
Notre plus grand soutien, c’est vous… Venez avec vos amis, vos connaissances, parlez-en autour de vous.
Nous avons hâte de vous retrouver !   Compagnie du Morse
53 avenue Jean Berenguier
81800 COUFFOULEUX
05 31 23 29 93
contact@ciedumorse.com    
Cet e-mail a été envoyé à contact@confluences81.fr Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur COMPAGNIE DU MORSE

La Vidalbade : ça commence samedi !

🎉Samedi prochain 3 juillet au théâtre de verdure d’Aguts

C’est samedi prochain ! La première soirée de la saison 2021 du Nouveau Théâtre de la Vidalbade a lieu samedi 3 juillet à 18h, et nous avons très hâte de vous accueillir dans notre beau théâtre de verdure à Aguts.
Au programme : de la musique, du cirque, du théâtre, et un marché de producteurs locaux organisé en partenariat avec l’association Un Goût de Cocagne pour vous permettre de vous restaurer entre les spectacles.
Si vous souhaitez réserver votre place, vous pouvez nous écrire un mail ou nous téléphoner au 05 63 75 72 78. Les réservations ne sont pas obligatoires.
18h : Livrer Pagaille – concert pour un piano dérangé par Léo Haag. Concert atypique par un poète musicien voyageur, suivi d’un moment d’échange.1h15
21h : Encore En’corps – solo fantaisiste dansé et marionnettique par Alexandra Karsenty de la compagnie ADP. 10 minutes
21h30 : Olga – comédie tragique pour humains en moonboots par Nathalie Vinot de la compagnie Chapka. Virée en Mortavie, un pays imaginaire aux coutumes drôlatiques.

Infos pratiques Se rendre au théâtre Le théâtre est situé à Aguts, dans le Tarn, à 7 minutes de Cuq-Toulza, 12 minutes de Puylaurens, 17 minutes de Revel, 35 minutes de Castres et 40 minutes de Balma. Un grand parking est disponible sur place. L’arrêt de bus le plus proche est à Cuq-Toulza (bus 760 Castres-Toulouse), n’hésitez pas à nous demander de faire passer votre demande de co-voiturage sur la page facebook du théâtre.
Tarifs  14€ / tarif réduit 8€
Les bénéficiaires du tarif réduit sont les moins de 18 ans, les étudiants, les personnes bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi. L’entrée est gratuite pour les moins de 11 ans. L’entrée est un billet unique pour les trois spectacles de la soirée.
À samedi !
Michèle Vieu et Lucie Nourigat pour le Nouveau Théâtre de la Vidalbade.

Théâtre de la Vidalbade Embouquier / Jaussely
17, route de Mouzens,
81470 Aguts

Couffouleux : théâtre du Morse

Nous avons le plaisir de vous proposer cette année une édition toute spéciale 
en extérieur du festival du Temps des Mômes. Retrouvez les apprentis-comédiens de la Fabrique Théâtre du Morse. Après une année d’ateliers et de répétitions parfois chaotiques, ils vont enfin vous présenter leur travail, et ils ont hâtent…Venez nombreux !

En attendant le Concert …

Le niouzeletter de Christian Serraille (Compolibat – 12)

Salut et fraternité, 
    La petite énigme proposée dans ma précédente missive m’a valu de plaisantes et parfois surprenantes réponses. La solution est arrivée le 31 mars à 12h54, moment historique où le perspicace, fringant et toujours joyeux Julien m’ a proposé :
             ” Marjolaine Piémont “.
      Ainsi cet heureux jeune homme se trouve désormais titulaire des deux invitations ” Privilège ” promises pour un concert qui aura lieu … un jour … un jour … oui, un jour.
En attendant le retour tant espéré des moments musicaux voici un lien pour écouter ou réécouter l’ exquise et facétieuse Marjolaine :
 < https://youtu.be/GSkmP-KQ0Kk>
    M’affranchissant des prolégomènes, je me vois dans l’obligation d’aborder sans tarder un sujet prégnant …  Eh bien oui, pourquoi le taire, certaines, certains d’entre vous me font savoir, toujours avec tact et amabilité, qu’ils trouvent mes rédactions mensuelles (trop) longues, (très) lourdes et d’une densité difficilement digeste, farcies de substantifs compliqués issus de terroirs à la production lexicographique abstruse.  Eh bien, que ces belles personnes soient momentanément rassurées, la quasi éradication comtemporaine des événements culturels fait que la présente communication sera (peut-être) parmi les plus brèves. 
       Oh bien sûr, tel un échotier laborieusement persévérant je pourrais, grâce à l’artifice d’une hardie lubrification de mes synapses provoquant la perfide stimulation de mes neurones chancelants, me laisser aller à vous entretenir de la souffrance qui a impacté la nièce Berthe à cause d’un oncle incarné.       Malicieusement il me serait de même aisé de déparler de ma séduisante cousine Adélaïde, érotomane intempérante qui s’est expatriée loin dans le sud pour y parfaire l’épanouissement de ses hémisphères. Je me crois également capable de vous narrer avec empathie la vie compliquée du chien jaune nommé Savagnin, pauvre sac à puces d’un sac à vin rencontré par inadvertance, un soir de vendanges, en terres jurassiennes. 
      Mais non, trois fois non, de tout cela et du reste je ne vous parlerai pas !
      Par contre il faut absolument que je vous entretienne des beaux moments partagés que nous avons vécu en ignorant la pesante chappe actuelle.         

Lire la suite

Toulouse : le Théâtre de la Cité est occupé !

Rejoindre ce qui se passe à Toulouse, au Théâtre de la Cité occupé ?
  Salut à tous. Je me permets aujourd’hui un mail qui ne concerne pas mes -autrefois- habituelles annonces de concerts. Il est adressé à l’ensemble de mes contacts toulousains et tarnais. Ceci afin de vous informer, si vous n’étiez pas déjà au courant, du mouvement en cours. A ceux qui ne se satisfont pas de la fermeture des espaces de convivialités, des lieux de culture, de ce climat ambiant sécuritaire, et plus largement s’inquiètent de la précarisation présente et à venir de nombreux travailleurs, retraités, étudiants: il y a peut-être dans ce mouvement une occasion à saisir pour s’informer, débattre, apporter son grain de sel, et… agir.  

Lire la suite

Essentiel/non essentiel ?

Les news de mars du Théâtre de la Bastille :
  THÉÂTRE DE LA BASTILLE MARS 2021
  C’est donc décidé : rien ne change avant le 15 avril, «au mieux ». Pour nous, cela signifie qu’avant le mois de mai, rien ne sera possible. Le théâtre restera fermé. Nous ne serons pas inactifs, mais pas là où vous étiez en droit de nous attendre. C’est l’œuvre théâtrale qui s’absente. Je ne veux pas ironiser sur le « non essentiel », mais plus gravement indiquer que l’absence d’œuvre réelle au théâtre contribue à éloigner notre mode d’appartenance au monde. J’emprunte cette expression à Hannah Arendt qui écrit que cette appartenance transite par des tiers que sont les œuvres. L’œuvre, dit-elle, ne s’adresse pas aux gens mais au monde. L’œuvre, de la table la plus simple à l’art le plus grand : voici le monde et sa pérennité. C’est pourquoi, au-delà de nos malaises et mal-êtres privés, je pense à ceux qui souffrent de se dés-appartenir (les jeunes en particulier). Je l’ai dit ailleurs : le silence auquel nous sommes contraints est lourd. Le « non-essentiel » n’est pas une absence bénigne.

Lire la suite

Aguts : festival de la Vidalbade

La saison du théâtre de verdure du Nouveau Théâtre de la Vidalbade devrait être bien entamée à l’heure actuelle. . . Les circonstances en ont décidé autrement. . .
Les cinq soirées prévues laissent la place à une journée de festival, proposé par les jeunes de notre équipe et particulièrement Lucie qui depuis mars se démènent pour que l’Art vivant continue à vivre en milieu rural!

En voici le programme . Merci de nous aider à le diffuser à vos réseaux. . .
Samedi 19 septembre
Retenez cette date !
Au plaisir de nous y retrouver

Pour l’équipe du Nouveau Théâtre de la Vidalbade
Jean