Tarn : Festival du film libertaire

J’ai le plaisir de vous informer que la 2ème édition du Festival du Film Libertaire démarre avec 

* « Bienvenu à Gattaca ». Le Samedi 23 octobre à Moulayrès. 20h30. Animation : Célia (journaliste, membre du collectif Oblomof). 

Suivi de  

* « La jeune fille et le ballon ovale ». Le jeudi 28 octobre 2021 à 20h15 au café Jean Jaurès à Castres. Coanimation avec des membres du Planning Familial du Tarn (Le PF81 fête ses 10 ans) et avec des membres de l’équipe féminine de rugby à XV de Castres.  

* « L’An 01 » de Gébé. Le vendredi 29 octobre à 20h30 au cinéma de Labastide Rouairoux. Animation : Claude Le Guerranic.   

* « Libertarias ». Le dimanche 31 octobre à 15h au Café Plum de Lautrec.  

Animation: Franck Thiriot. 

* « Sorry to bother you ». Le vendredi 5 novembre 2021 à 20h à Albi, au bar « Chez Charlie ». Animation : Sandy & Clément C. 

et se terminera à Carmaux avec 

* « Une histoire de la grève générale. De la Commune au Front Populaire ». Le jeudi 18 novembre 2021 à 20h30 au ciné de Carmaux. 
PAtrice K (n’hésitez pas à faire tourner). 
Et si vous avez besoin d’un hébergement militant, faites signe en précisant les dates

Lire la suite

Aidez-nous !

Aidez-nous : les Piripkura risquent d’être anéantis

Tamandua et Baita sont deux des derniers membres survivants du peuple piripkura. Et dans neuf jours à peine, la forêt qui leur sert de refuge pourrait être ouverte aux bûcherons et aux éleveurs. Agissez Pour les Piripkura, ce serait catastrophique. Tamandua et Baita ont déjà survécu à une série de massacres qui ont conduit leur peuple au bord de l’extinction.

On pense qu’un petit nombre d’autres Piripkura pourraient également survivre dans les profondeurs de la forêt, mais la plupart d’entre eux – hommes, femmes et enfants – ont été abattus de sang-froid par ceux-là mêmes qui convoitent aujourd’hui leur dernier sanctuaire forestier. Agissez maintenant pour Tamandua et Baita Leur territoire est protégé par une ordonnance de protection des terres – un décret temporaire qui doit être renouvelé toutes les quelques années. Elle expire dans seulement 9 jours. Si elle n’est pas renouvelée, les Piripkura risquent d’être, finalement, complètement anéantis.

Nous ne pouvons pas laisser cela se produire. Agissez maintenant : appelez les autorités responsables à immédiatement renouveler l’ordonnance. Il s’agit véritablement d’une question de vie ou de mort. Envoyez un mail pré-écrit Et suivez les hashtags #AssinaFUNAI et #IsoladosOuDizimados sur les réseaux sociaux afin d’être informé·e des derniers développements et de la meilleure manière de soutenir la campagne.
Si le bouton ne fonctionne pas, utilisez les informations ci-dessous pour rédiger votre propre mail. L’impact sera d’autant plus grand si vous personnalisez votre message. À : chefiadegabinete@mj.gov.brpresidencia@funai.gov.br
dep.arthurlira@camara.leg.brsen.rodrigopacheco@senado.leg.br
Cci : campagnes@survivalinternational.fr (facultatif, mais utile pour notre suivi)

Objet : Agissez maintenant pour la survie des Piripkura


Monsieur le Ministre, 
Monsieur le président de la FUNAI,
Monsieur le Député, 
Monsieur le Sénateur,

Les ordonnances de protection des terres d’urgence (portarias de restrição de uso) sont essentielles pour la survie des peuples non contactés – les peuples les plus vulnérables de la planète.

Les tentatives visant à les faire disparaître ou à réduire la taille de ces territoires constituent une attaque génocidaire contre les peuples autochtones du Brésil et doivent donc être stoppées.

Cette année, les ordonnances de protection des terres protégeant les territoires autochtones de Piripkura, Jacareuba Katawixi et Pirititi doivent expirer. La situation du territoire autochtone d’Ituna Itatá est également critique.

Vous engagez-vous à :
– renouveler ces ordonnances de protection des terres ;
– expulser tous les envahisseurs illégaux de ces territoires ;
– délimiter complètement ces terres, comme l’exigent la Constitution brésilienne et le droit international ?
 
Cordialement,
Aidez-nous : les Piripkura risquent d’être anéantis
PS : Contrairement à de nombreuses ONG, nous rejetons tout financement provenant de gouvernements afin de ne jamais compromettre notre intégrité. Nous dépendons entièrement de vos dons pour continuer à lutter pour les peuples autochtones à travers le monde. S’il vous plait, faites un don aujourd’hui. Sans vous, Survival ne peut pas exister.

L’empaillé n° 3 dans les kiosques

Bonjour à tous et toutes,

Dès ce jeudi, notre numéro 3 régional sera disponible dans tous les kiosques d’une dizaine de départements de l’Occitanie et au-delà*. Nous tirons à boulets rouges sur le Pass sanitaire, les projets industriels et notamment celui de Terra 2 dans le Tarn,  ou sur l’Indépendant, passé sous la coupe de la famille Baylet. On s’attarde aussi, avec des architectes syndicalistes de Toulouse, sur cette ville de carton-pâte où l’investissement privé a tous les droits, et on enquête sur l’histoire du mensonge immaculé de Lourdes. Mais on relève la tête aussi, grâce aux zapatistes en tournée européenne, grâce à tous ces médias indépendants qui font vivre une critique sociale et écrivent une autre histoire des luttes, ou grâce aux gilets jaunes d’Ariège qui reviennent sur ce mouvement incroyable qui va laisser des traces encore longtemps …

Pour relayer cette contre-information et ces luttes dures mais joyeuses, nous maintenons à nouveau un tirage important, encouragés par la diffusion et les ventes du n°1 qui approchent les 8000 exemplaires. Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir répondu présent.es pour participer à l’auto-diffusion, en parallèle des kiosques. Ainsi plus de 3500 exemplaires sont actuellement envoyés dans des cafés, librairies, lieux associatifs, locaux syndicaux, info-kiosques. Enfin, les abonnements arrivent quotidiennement depuis la sortie du n°1 (environ 600 au total), et ils sont une stimulation en continu qui nous aide à ne rien lâcher, numéro après numéro.

Dans cette bataille des idées et de l’information contre une presse aux ordres, la partie est encore loin d’être gagnée, alors nous vous sollicitons toujours pour participer à la diffusion de ce canard : en trouvant des endroits où mettre le journal en dépôt-vente, en diffusant quelques exemplaires autour de vous, ou en décorant vos rues et vos villages avec des affiches et autocollants.
Contactez-nous pour plus d’infos !

Bon vent !
L’équipe de l’Empaillé

Contact rédaction : empaille@riseup.net / diffusion : empaille-diff@riseup.net
Site web : www.lempaille.fr
Abonnement : https://lempaille.fr/abonnement

*Lot, Aveyron, Gers, Tarn-et-Garonne, Tarn, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Ariège, Aude, Pyrénées-Orientales, Lozère et les secteurs de Béziers, Pau et Aurillac.

Labastide Rouairoux : festival du court métrage

Échos-d’ici, Échos d’ailleurs
Du 8 au 10 octobre 2021 à Labastide Rouairoux (81), 14ème édition du Festival du film documentaire « Échos d’ici, échos d’ailleurs » sur le thème « C’est quoi ce travail !? » avec la participation de Gérard Mordillat.

Des films, des débats, des rencontres, des intermèdes théâtraux, des surprises ! Dans cette nouvelle programmation sont rassemblés des films, des mots, des sons, des photographies, des actes… qui nous semblent nécessaires à la réflexion collective et qu’il est important et urgent de faire entendre.

Détail du programme sur www.echosdudoc.fr

C’est quoi ce travail !? – C’est gagner sa vie, pardi ! C’est la santé, la liberté, c’est l’insertion, c’est l’ascenseur. Noble, gratifiant, lucratif, fictif, trafic, précaire, au black, on court après, on en réclame, en CDD, en CDI, mission, emploi, de jour, de nuit, pour gagner sa retraite à tout prix.
Il aurait grande valeur… mais plus il est rare, moins il est cher. Heureux qui accomplit celui qui donne du sens à sa vie.

Autoroute Castres-Toulouse : annonce en trompe-l’oeil

L’annonce par le Premier ministre du concessionnaire NGE « pressenti » pour la réalisation de l’A69 prévue entre Castres et Toulouse ainsi que l’abandon « pressenti » du projet de carrières temporaires sur les communes de Villeneuve-les-Lavaur, Montcabrier et Saint Germain des prés, interpellent une fois encore la transparence et la sincérité des discours avancés quand d’aucun ne peut évoquer le montant de la subvention d’équilibre, ni le montant du péage.

De la société NGE qui se prévaut de tant de savoir faire et de compétences pour s’affranchir aujourd’hui de telles carrières, on peut s’interroger alors sur sa sincérité quand on sait sa détermination à finaliser en 2020 par une concertation dématérialisée, l’échéancier des procédures administratives nécessaires à l’ouverture de celles-ci qu’elle avait initié pourtant en 2016 par une prospection foncière.

Ces annonces ne soldent donc en rien nos interrogations légitimes quant à l’utilité publique et la nécessité d’une telle infrastructure injustifiée par son trafic et son coût.

Des aménagements plus légers et mieux ciblés peuvent concourir à des gains de temps, de confort et de sécurité identiques à ceux visés par le projet. Que l’État et les collectivités lancent donc les études sur l’amélioration et la sécurisation de l’axe existant en consacrant des fonds publics pour un service public d’aménagement du territoire profitant à tous les usagers, non pas seulement pour ceux disposant d’un pouvoir d’achat élevé !

A l’heure où nombre de nos concitoyens s’interrogent sur les égarements de notre démocratie républicaine peut-être serait-t-il temps d’en rappeler les fondamentaux loin des discours lénifiants sur la justice et l’équité qu’elle soit sociale ou territoriale quand sur ces deux points elle se trouve dans l’incapacité d’argumenter ?

On ne peut fonder le développement économique, social d’un territoire si équité sociale, territoriale, enjeux climatiques et environnementaux sont éludés.

C’est pourquoi tout en rappelant notre opposition à ce projet qui reste totale et entière, nous invitons aussi les pouvoirs publics à s’interroger sur quelles logiques d’aménagement et d’équipement du territoire il convient aujourd’hui d’effectuer leurs choix en fonction de leurs ressources, de leurs capacités propres d’actions et de leurs postures vis-à-vis des grandes évolutions et des enjeux à venir.

A l’évidence ce projet ne pourra jamais y répondre en l’absence totale de toute vision prospective.

Le PACT

Adaptation théâtrale du scénario de “Pierrot le Fou” de Godard

Bonjour,  venez découvrir la dernière création de la compagnie, ” Vous êtes libre ! ”    Venez avec vos amis, vos connaissances, parlez-en autour de vous.        
 
Du jeudi 14 au samedi 16 octobre 2021 à 20h30
 
  Avec Simon Chaillou, Anne Colin, Julien David, Aurore Marc et Lili Payré.   Mise en scène Anne Colin  Durée 1h – à partir de 8 ans – Tarif plein : 10€ Tarif réduit : 5€   A l’origine du projet, un échange épistolaire entre Anne Colin et Jean-Luc Godard : Pouvons-nous utiliser votre scénario comme base de travail ?Sa réponse est  : Vous êtes libre !
Nous avons pris ces mots au pied de la lettre en l’adaptant à notre monde moderne !
  Un drame romantique revisité pour dénoncer le féminicide et s’emparer de la question du genre.   Un road-movie théâtral où les codes de jeu s’entremêlent au service du propos.       Pour réserver auprès du théâtre c’est ici  
Théâtre Roquelaine
37 bis, rue Roquelaine
31000 Toulouse
Entrée du public : rue Zacharie
Métro : Jeanne d’Arc / Matabiau  
  Compagnie du Morse
53 avenue Jean Berenguier 81800 COUFFOULEUX  05 31 23 29 93
contact@ciedumorse.com

Albi : peser ses déchets …

🔵#ZéroDéchetAlbi recherche #30Foyers habitant l’agglomération du Grand Albigeois volontaires pour peser l’intégralité de leurs déchets durant #6Semaines entre le #27Septembre et le #07Novembre 2021.

  ✅#Objectif : Évaluer la production moyenne de déchet produits par les particuliers sur le territoire, et publier les résultats durant à l’occasion d’événements prévus dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets  

Il s’agira pour pour chaque foyer de peser :   👉 Les Déchets Ménagers 👉 Le Tri sélectif (Jaune) 👉 Le Compost 👉 Le Verre ♻️👉 Les déchets mis en Déchetterie (déchets verts et autres

  🔴 Intéressés ? Faites-le-nous savoir par retour de email : albi@zerowastefrance.org 🔴
ATTENTION : LES FAMILLES MONOPARENTALES PEUVENT AUSSI POSTULER SANS PROBLEME !     Transitionnellement,  
Mathieu pour Zéro Déchet Albi

VALENTIN Mathieu
Adresse : 6, rue Paul Claudel – 81000 Albi
Tel : 06.28.37.83.11

Albi : 15 septembre

SOUTIEN AU PERSONNEL
DES SECTEURS SOUMIS à L’OBLIGATION VACCINALE
Ce mercredi 15 septembre, à leur arrivée au travail, dans les secteurs concernés, les personnels vont subir des contrôles sur leur vaccination. Certain-es se sont fait vacciner sous cette pression, d’autres vont être suspendu-es, empêché-es de travailler, laissé-es sans salaire. C’est une atteinte grave au code du travail, c’est une mesure qui va mettre en grande difficulté et les personnels concernés et les secteurs privé-es de ces travailleurs-euses sans lesquel-le-s ils ne peuvent fonctionner correctement.
L’obligation vaccinale touche des milieux professionnels (santé, social, médico-social,
pompiers, …) en grande tension, mis à rude épreuve par les crises successives, amputés des moyens nécessaires depuis des années. Il s’agit par ailleurs de secteurs
indispensables, notamment en cette période de pandémie.
Usagers et usagères de ces secteurs, nous appelons à mobilisation pour manifester notre soutien aux personnels et défendre ensemble ces biens communs que sont les centres de soin, les structures sociales, tous les lieux où des personnels œuvrent pour l’accompagnement des plus fragiles.
Rendez-vous mercredi 15 septembre
à partir de 8h 30 devant l’hôpital d’Albi.
Des usagères et usagers des services public