Augmenter les droits universitaires ?

Quand Macron veut augmenter les droits universitaires

Récemment, le Président Macron a laissé entendre que, compte tenu des difficultés de financement des universités, il faudrait augmenter les droits d’inscription. Voudrait-il suivre le modèle anglais ? En effet, en 2012-2013, les droits d’inscription dans les universités du Royaume-Uni ont été multipliés par trois (sauf en Écosse où elles sont restées gratuites) pour atteindre le prix annuel de 9 000 livres (soit 10 600 €)*. Ce qui a freiné les inscriptions. Si bien que de 2011-2012 à 2019-2020, le nombre d’étudiants pour l’ensemble du Royaume-Uni n’a augmenté que de 1%.

Pourquoi les universités rament

Si en France les conditions financières et d’études se dégradent dans les universités, c’est parce que « l’intendance » ne suit pas l’augmentation du nombre d’étudiants. En effet, de 2007-2008 à 2020-2021, le nombre d’étudiants est passé de 2,23 millions à 2,78 millions, soit une augmentation de 25%, donc beaucoup plus qu’au Royaume-Uni. Si dans le même temps, le budget des universités a, certes, augmenté, ce financement par étudiant, en euro constant, s’est, lui, réduit de 12,5 %.

Il faut savoir qu’actuellement 20% des étudiants sont déjà obligés de travailler pendant la période des cours pour pouvoir vivre. Combien le seraient-ils si l’idée de Macron était mise en place ?

Imposer les riches

Encore une fois l’inspiration de Macron provient des soi-disant contraintes budgétaires. Mais celles-ci proviennent de sa volonté de réduire les impôts, notamment sur les riches. Or, les riches sont de plus en plus riches. Déjà, avant la crise de la covid, les revenus des foyers les 10% plus riches étaient en France 6;9 supérieurs à ceux des 10% plus pauvres. Avec la covid, la fortune des milliardaires a, entre mars 2020 et octobre 2021, augmenté de 86 %, soit de 286 milliards d’euros. Ce qui est une somme du même ordre de grandeur que le budget des universités qui est de 385 milliards (Attention, voir rectificatif au bas de cet article). Pour améliorer le financement des universités, il faut donc, comme le propose le candidat à l’élection présidentielle Jean-Luc Mélanchon, imposer davantage les hauts revenus et non augmenter les droits d’inscription. Il faut instaurer un revenu maximum. À quoi bon gagner des millions par an !

L’argument de Macron de supprimer l’ISF était soi-disant d’éviter l’évasion des capitaux. Lors de son instauration, il avait promis qu’un bilan serait effectué au bout d’un an. Mais il n’en a rien été, et pour cause…

Macron aurait-il la mémoire courte ?

Déjà en 2018, Emmanuel Macron avait voulu augmenter les droits d’inscription des seuls étudiants étrangers. Mais face à l’opposition des étudiants et enseignants français il a échoué. En 1986, la très forte mobilisation des étudiants et des lycéens avait empêché l’adoption de la loi De Waquet qui prévoyait une très forte augmentation des droits d’inscription. Macron s’en souvient-il ?

Jean-François Le Dizès

Sources chiffrées

* https://etudiant.lefigaro.fr/international/actu/detail/article/en-angleterre-la-hausse-des-frais-de-scolarite-eloigne-les-plus-modestes-de-l-universite-21299/

https://www.statista.com/statistics/875015/students-enrolled-in-higher-education-in-the-uk/

http://piketty.pse.ens.fr/files/ChancelPiketty2021BudgetEnsSuperieur.pdf

https://www.letudiant.fr/jobsstages/pourquou-40-des-etudiants-ont-un-emploi-a-cote-de-leurs-etudes.html

https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-tech/20220117-selon-oxfam-la-fortune-des-dix-milliardaires-les-plus-riches-a-doubl%C3%A9-avec-le-covid-19

◄ https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/budget-2022-dans-l-education-et-l-enseignement-superieur-les-efforts-financiers-laissent-les-acteurs-insatisfaits.html

R E C T I F I C A T I F !

Le budget des universités en 2021 n’a pas été, contrairement à ce que je l’ai écrit, de 385 milliards d’euros mais de 14 milliards. Ce qui veut dire que l’augmentation de la fortune des milliardaires qui a été, entre mars 2020 et octobre 2021, de 286 milliards d’euros soit une somme plus de 20 fois supérieure au budget des universités. Ce qui renforce mes propos.

Jean-François Le Dizès

Sources chiffrées

http://piketty.pse.ens.fr/files/ChancelPiketty2021BudgetEnsSuperieur.pdf

Les Collectifs anti-Linky communiquent

Communiqué du 19 décembre 2021

Le mouvement anti-Linky conteste le rapport de la Commission de régulation de l’énergie
►Nuisible sur le plan environnemental, bénéficiant financièrement à ENEDIS et non aux usagers, dangereux (incendies, ondes), ne permettant aucune économie d’énergie, déjà dépassé sur le plan technologique,… le programme Linky rejoint la liste des grands projets inutiles, voire nuisibles.
►Tout citoyen libre a le droit de refuser le remplacement à son domicile ou dans sa résidence d’un compteur simple par un capteur de données.
►Le site web https://retrait-du-linky.org mis en service cette semaine a pour but de permettre aux citoyens de réclamer la désinstallation du Linky et le retour d’un compteur non communicant.

Les collectifs et associations soussignés, engagés contre le déploiement des
compteurs communicants, contestent le récent rapport de la Commission de
régulation de l’énergie (CRE) qui présente le programme Linky comme “une
réussite industrielle”.
Après s’être prononcée en juillet 2011 en faveur du déploiement des compteurs Linky (1), la CRE pouvait difficilement se déjuger dix ans après. Alors qu’ENEDIS prétend depuis 6 ans que les refus de Linky sont quantité négligeables, la CRE reconnaît aujourd’hui qu’il reste 10% de compteurs ordinaires, soit environ 3,5 millions d’exemplaires ! De son côté, le médiateur national de l’énergie (MNE) estimait dans son communiqué de presse du 12 octobre dernier que 34% des usagers sont défavorables à la pose de compteurs communicants et soulignait les risques de la « facturation dynamique ».
La Cour des comptes a montré que le programme Linky bénéficie “avant tout à ENEDIS” et non aux usagers.

La CRE a justifié en 2011 le programme Linky en prétendant en particulier qu’il “bénéficierait aux consommateurs” et qu’il “serait globalement neutre du point de vue financier”: affirmations trompeuses démenties par la Cour des comptes dans son rapport du 7 février 2018, montrant en particulier que “le projet de compteurs Linky profite avant tout à la société ENEDIS” et non aux usagers (2) . Contrairement à ce qu’a pu affirmer récemment un ministre, Ce sont bien les usagers qui vont payer le prix du programme Linky, à savoir toujours selon la Cour des comptes :

Lire la suite

Galettes sans roi ni maître

bonjour, 
les membres du groupe “écolo-anarchiste antifasciste & féministe” ELAfF vous invite à venir partager une galette (de nos et vos confections) et boire un coup (cidre bio, café zapatiste, tisane de SCOOP TI, jus de pomme locaux…) le dimanche 9 janvier 2022 pour célébrer la révolution à venir ! Ou à défaut pour le plaisir de se retrouver ! A cette occasion “Les Crocodiles et les Coyotes” aborderont à leur manière une des formes de violence sexiste.  Nous profiterons aussi pour collecter des produits, des denrées, des articles pour le prochain convoi de solidarité ANEPOS qui alimentera des mouvements sociaux en Grèce. Alors, on s’y retrouve ?  C’est le dimanche 9 janvier 2022 à Moulayrès, dans la salle communale (derrière l’église & la mairie) dès 15h01.  N’hésitez pas à inviter vos proches (de préférence les personnes sympas !). 
D’ici là, bon solstice d’hiver à vous et à vos proches et belle fin d’année à celles et ceux que je ne reverrai pas d’ici 2022 !
PAtrice K

Luttes encore …

Bonjour à tou-te-s,

en ce début de vacances, on vous propose un petit calendrier militant autour des luttes écologiques sur notre territoire et en soutien aux personnels suspendus.

1/ Lutte contre l’autoroute Castres-Toulouse : un rdv est donné ce soir, lundi 20 décembre à 18h 30 à la salle Pugnères de Teulat.

2/ Lutte contre le projet Terra 2 à Saint-Sulpice : les travaux ont commencé, le collectif Stop TERRA 2 lance un rassemblement familial mais déterminé mercredi 22/12 à 10h. Le rdv est à l’aire de pique-nique des jardins partagés 614-800 route de Roqueserière à Saint-Sulpice. Voir l’affiche ci-contre.

3/ Soutien aux personnels suspendus : Solidaires Tarn organise un rassemblement mercredi 22/12 à 15h devant l’hôpital d’Albi.

A bientôt ! Nos luttes ne connaissent pas de trêve !

Joyeux Noël !

Souhaitons un joyeux Noël au concessionnaire de l’A69 !
Lundi 6 décembre à Saïx, à 16h45, le collectif citoyen nouvellement créé “La voie est libre” interpelle les élus de la Communauté de Communes Sor et Agout. Le concessionnaire viendra y présenter le projet d’autoroute aux élus de la CCSA (Espace loisirs “Les Étangs” à Saïx).

Le Père Noël viendra offrir les routes publiques de la Communauté de Communes Sor et Agout au concessionnaire pressenti NGE : les déviations de Soual et Puylaurens d’une valeur de 55M d’Euros.
On vous attend nombreux, n’hésitez pas à diffuser l’info et à venir avec vos plus beaux habits de Noël 🎅.
Stoppons ce projet honteux, exigeons l’aménagement de la route existante !
Bon dimanche
Le collectif La voie est libre

Mobilisation à Lescout

Ferme usine d’œufs de Lescout : mobilisation contre l’agrandissement du poulailler industriel.

Le 19 novembre, une mobilisation citoyenne a réuni une centaine de personnes avec défilé de tracteurs, barrage filtrant sur la route, blocage symbolique du site, pour exiger l’arrêt immédiat des travaux. Parallèlement, une demande de référé suspension a été déposée dès le lundi 15 novembre, Une action plus dure, avec des personnalités nationales, dont le porte-parole national de la Conf’ Nicolas Girod, est prévue le 9 décembre …