Bordeaux : en soutien à Stéphane Lhomme

Stéphane Lhomme
Directeur de l’Observatoire du nucléaire
Animateur du site http://refus.linky.gazpar.free.fr

Mardi 30 novembre 2021

11h : conférence de presse (ouverte au public) au Cinéma Utopia, 5 pl Camille Jullian à Bordeaux

13h (si la météo le permet) : pique-nique festif devant le Tribunal de grande instance, rue des frères Bonie à Bordeaux

14h30 : Rassemblement devant le Tribunal de grande instance, rue des frères Bonie à Bordeaux

15h : un indécent procès pour le prétendu “vol” d’un compteur Linky mais surtout pour “délit de solidarité”
et pour refus du “prélèvement biologique d’identification” (ADN)

Le vendredi 2 juillet 2021, je ne me suis pas rendu à ma convocation par le Ministère de la “Justice” (Service pénitentiaire d’insertion et de probation) qui entendait vérifier la possibilité de me placer sous “surveillance électronique” à mon domicile “pour une durée allant jusqu’à un an“.

Lundi 6 septembre 2021, à 9 heures, convoqué au Tribunal judiciaire de Bordeaux, j’ai refusé la  “reconnaissance préalable de culpabilité“, proposition indécente (cf explications ci-dessous).

Mardi 30 novembre 2021, à 15 heures, aura donc lieu le procès intenté à mon encontre par Enedis et son sous-traitant

En tant que citoyen libre et digne, je tiens à affirmer que :

1) je refuse catégoriquement d’être soumis à une dégradante “surveillance électronique”, et ce d’autant que je suis poursuivi dans le cadre de mon combat contre la société du “tout connecté”, de la surveillance généralisée des citoyens de façon générale et en particulier par le déploiement de compteurs électriques (mais aussi de gaz et d’eau) communicants, les fameux compteurs mouchards “Linky”. De fait, je ne me rendrai pas ce jour à la convocation de la Justice pour mon éventuelle “détention à domicile” par bracelet électronique. De la même façon, je refuse évidemment tout prélèvement de mon ADN.

2) il est hors de question que je reconnaisse la moindre “culpabilité” pour avoir tenté de protéger une habitante de ma commune victime des agissements d’Enedis et de ses sous-traitants dans le cadre du programme de déploiement des compteurs Linky.

3) j’attends au contraire de la Justice des félicitations et encouragements pour la remplacer bénévolement depuis plus de 5 ans en conseillant et encourageant les citoyens de ce pays à faire valoir leurs droits (en l’occurrence la possibilité parfaitement légale de conserver son compteur ordinaire) et à résister aux exactions d’Enedis et de ses sous-traitants qui, eux, malgré leurs nombreux et graves délits, ne sont jamais poursuivis par la “Justice”.

Résumé de l’affaire

Lire la suite

Linky toujours !

Incendies : le Linky ne prend jamais de vacances ! par Stéphane Lhomme

Deux exemples parmi beaucoup d’autres, dont la plupart ne sont pas relayés par la presse :

L’explosion d’un compteur Linky dans les Côtes-d’Armor relance le débat
Ouest-France, 22 juillet 2021 : Cf https://cutt.ly/PQIWeR0

Carcassonne : un compteur Linky prend feu dans un restaurant du centre-ville, le drame évité
L’indépendant, 3 aout 2021 : https://cutt.ly/NQIWHZN

Linky encore …

Abandon possible de la facturation de la “relève à pieds” par Stéphane Lhomme

Depuis 5 ans, en plus de leurs ignobles mensonges (“on va vous couper l’électricité”, “si vous ne prenez pas le Linky maintenant, vous devrez le payer plus tard“, etc), Enedis et ses sous-traitants ne cessent d’agiter la mise en place de la facturation de la relève visuelle de la consommation pour les “sans-Linky”.

Celles et ceux qui m’ont sollicité à ce sujet savent ce que j’en dis : non seulement cette facturation n’est pas à l’ordre du jour (elle est “en cours de définition par les autorités compétentes“… depuis 5 ans !) mais, même si elle est mise en place, elle sera de toute façon moins chère que les augmentations de factures et d’abonnements consécutives à la pose du Linky.

Lire la suite

Penne//Tarn : appel à soutien

Message d’Amélie Dugué, conseillère municipale

Bonjour, 
La commune de Penne dans le Tarn poursuit son combat contre Enedis pour voir reconnaître la possibilité pour les usagers d’accepter ou pas la pose du compteur, de façon à ce qu’elle ne se fasse plus d’office ; il s’agit de montrer que le transfert de compétence de la commune au syndicat d’énergie du TARN n’explicite pas l’étendue et les conditions de ce transfert et qu’il convient dès lors de revoir ce transfert (avec dans l’idée de permettre à chacun de s’exprimer sur cette pose de compteur)Nous avons lancé une cagnotte pour nous aider à supporter la dépense des frais engagés en justice car nous sommes une petite commune de 600 habitants!!! Pouvez vous relayer le lien pour la cagnotte sur votre réseau ?
https://www.leetchi.com/c/linky-avoir-le-choix
Merci par avance!
Amélie Dugué, conseillère municipale
dugueamelie@orange.fr

Soutien à Stéphane Lhomme

merci infiniment pour tous les messages d’encouragement. Voici quelques réponses aux questions qui me sont posées:

– mon communiqué de ce matin est en ligne ici :
http://refus.linky.gazpar.free.fr/proces-vol-linky.htm

– pour diffuser et rediffuser, il y a un lien sur Twitter :
https://twitter.com/StephaneLHOMME/status/1410897707712061441

– oui j’ai un bon avocat, en Gironde, il va me défendre à un prix militant, on verra plus tard, il n’y a pas besoin à ce jour de faire une cagnotte…

– des communiqués des Collectifs, Associations et autres en direction de tous les médias possibles sont les bienvenus : moins une affaire est “clandestine”, moins les militants peuvent être facilement réprimés.

– il n’y a rien d’autre à faire concrètement pour le moment, il faut attendre les procès du 6 septembre et surtout celui du 30 novembre.

– il faut d’abord passer par la justice nationale avant, si nécessaire, de “monter” au niveau européen

Mobilisation : cela me gênerait que certains d’entre vous parcourent de grandes distances et/ou dépensent de l’argent. Mais il serait toutefois utile de faire, si des gens sont disponibles bien sûr, et pas trop éloignés de Bordeaux :

– un rassemblement le 6 septembre à 8h45 devant le TGI de Bordeaux. L’audience sera courte, je refuserai de me reconnaître moi-même comme coupable (et puis quoi encore !)

Lire la suite

pour soutenir Christophe …

CHRISTOPHE EST UN LANCEUR D’ALERTE !

            Christophe est EHS (électro hyper sensible) ; il habite Rennes et a vu se densifier l’électrosmog ambiant avec la 3G la 4G, essai de 5G à la Gare, et le système linky.

            Il a entendu régulièrement d’autres personnes électro hyper sensibles au sein des associations « alterondes 35 » et « AALGA Bretagne » se plaindre de douleurs, de souffrances, d’exclusion et en a été ému.

            Devant le pilonnage de la société Enedis, et le déni de l’État, il a choisi d’agir : et a démonté́ méthodiquement des dizaines de concentrateurs du système linky qui injectent sur nos réseaux électriques pas moins de 30 à 90 kHz en G3,lesquels réseaux domestiques non blindes sont prévus pour recevoir du 50 Hz. Trois restaient en attente.

Lire la suite

St. Lhomme : incendies dus au Linky …

Pour mémoire, Enedis s’est bien gardée de m’attaquer sur le fond de l’affaire, à savoir “Le compteur Linky génère-t-il des incendies” et encore moins “Le Linky a-t-il tué par incendies ?”

Les juristes d’Enedis ont habilement pointé exclusivement une accusation que j’ai portée, à savoir que souvent, lorsqu’un incendie se produit, Enedis se précipite sous prétexte de mettre en sécurité et de nettoyer et… enlève les preuves de l’implication du Linky dans l’incendie.

L’avocat d’Enedis, le “ténor” Jean-Pierre Mignard, a bien joué sa partition, feignant l’indignation : si un incendie se produit, jamais Enedis ne se permettrait d’intervenir, ce sont la police et les experts qui doivent d’abord faire leur boulot, etc.

Or il arrive toutes les semaines qu’Enedis viennent changer un compteur (Linky ou non d’ailleurs) immédiatement après un incendie. Mais voilà, les articles que j’ai produits n’ont pas été considérés comme des preuves suffisantes, et du coup je suis condamné à 1 euro symbolique + 1000 euros au titre des frais de justice, soit 1001 euros !

Ce jugement ne change rien à la problématique des incendies causés par les Linky, cf le dossier complet :
http://refus.linky.gazpar.free.fr/incendies-linky.htm

Enedis et Promotelec, bien que m’ayant menacé de le faire par avis d’huissier, se sont en réalité bien gardés de m’attaquer sur l’affaire de la censure criminelle de l’alerte lancée par Promotelec…
http://refus.linky.gazpar.free.fr/promotelec-censure-incendie-linky.htm

St. Lhomme : triple procès, triple victoire !

Pour mémoire, constatant que l’UFC-QueChoisir prétend sur tous les supports (journaux, radios, tv) que l’on ne peut refuser le compteur Linky, ce qui est totalement mensonger (des milliers de gens le font tous les jours !), j’ai accusé la direction de cette association de trahir les citoyens (rabaissés au rang de “consommateurs”), de s’être compromise avec les fournisseurs d’énergie et avec Enedis dans le cadre de l’opération “Énergie moins chère ensemble” et de fait d’avoir “organisé sa propre corruption”, s’empêchant au passage de s’opposer à la pose des Linky, cqfd. (cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-ufc-que-trahir.htm)

Pour m’étouffer financièrement (ce qui a été évité grâce au soutien de nombre d’entre vous, merci encore infiniment !), la direction de la richissime UFC-QC a lancé pas moins de quatre procédures en justice à mon encontre : une rapide (dite “citation directe”) et trois procédures avec constitution de partie civile, procédures longues et chères pour lesquelles j’ai été convoqué à Paris à trois dates différentes par trois juges d’instruction, aboutissant à 3 mises en examen, le tout pour un seul et même article de ma plume ! Ouf !

Lire la suite

Linky : continuons, résistons !

Bonjour à toutes et tous,

depuis décembre 2015, le programme d’installation des Linky en France par des sociétés privées (recrutées par Enedis) est en cours avec tous les dérapages que nous connaissons bien (mensonges, intimidations, menaces, violations de propriété, etc), sans oublier les conséquences lorsque le Linky est posé (incendies, dysfonctionnements, surfacturations, ondes, captation de données sur la vie privée, etc).

Lire la suite

Eh non, en 2021 tout le monde n’aura pas le Linky

Quelques rappels :

Votre compteur ordinaire est et restera parfaitement légal. Vous ne risquez donc RIEN à le garder, toutes les menaces sont des rumeurs inventées (par exemple : “si vous ne prenez pas le Linky maintenant, vous devrez le payer plus tard” ou “vous paierez des amendes” ou “les nouvelles Conditions générales de vente vous obligent à laisser mettre le Linky”, ou “de toute façon en 2021 tout le monde aura le Linky”, etc. )

La seule contrepartie plausible est l’éventualité que la relève visuelle de votre consommation soit un jour facturée (ce qui confirme bien que votre compteur ordinaire est légal : il ne peut avoir facturation pour  une installation illégale !), mais :

– nous contesterons juridiquement une telle facturation
– Enedis devra vous reproposer le Linky au moins deux fois avant toute éventuelle facturation
– toute somme agitée par les installateurs de Linky est inventée pour vous faire peur
– si un jour il y a facturation, ce sera de toute façon moins cher que les augmentations de facture dues au Linky !

Donc à ce jour, et pour encore longtemps, vous pouvez sans le moindre risque garder votre compteur ordinaire et donc refuser le Linky.

Courage, continuons, résistons !

Stéphane Lhomme : http://refus.linky.gazpar.free.fr/