Albi : garage associatif et solidaire

Soirée de présentation réussie ! La suite le 14 mars…

Bonjour,
Vous avez été nombreux à participer à notre soirée de présentation du projet de garage associatif et solidaire des Taillades le 29 février, Merci de la part de toute l’équipe du Garage Associatif et Solidaire des Taillades, le GAST!
 
La vidéo de la soirée a été consultée sur Facebook plus de 700 fois à ce jour.

Nous organisons au garage, 16 chemin des Taillades une nouvelle soirée de soutien et d’adhésion le 14 mars, divisée en 3 temps : Soutien & adhésion : 18h à 19h30 Buffet dînatoire chaud et froid: 19h30 à 20h30 Musique et initiation aux danses latino-américaines : 20h30 à 22h Nous vous invitons à venir nous soutenir dans la bonne humeur !

Vous avez été nombreux à nous solliciter au sujet de la date d’ouverture du garage, nous sommes aussi impatients que vous!  Pour démarrer dans de bonnes conditions, une centaine de nouvelles adhésions ainsi que des dons sont nécessaires, tous les détails sont sur notre site web.

Alors, à samedi 14 mars !

Toute l’équipe du GAS

Saïx : fest’Afrique

Bonjour à tous,   Nous sommes heureux de vous convier à la journée “Fest’AFRIQUE” à la MJC de Saïx
organisée par le Comité en partenariat avec le MJC de Saïx pour découvrir, rencontrer, échanger, danser :24 au 28 mars : exposition d’ artistes rwandais   –  Samedi 28 mars 2020 de 10h à 23h :   
– à partir de 10h : Expo-vente artistes rwandais (à partir du 24 mars) et artisanat africain, stands associatifs
14h30 : L’école du bout du monde : projection / rencontre avec le réalisateur 
– 17h30 : Amakuru (bonjour) Rwanda : témoignages, des mots et des images pour nous parler du Rwanda

Lire la suiteSaïx : fest’Afrique

Le 8 mars, c’est la grève féministe : appel publié dans les Alpes Maritimes

Dans le monde entier, les femmes luttent et ont toujours lutté. C’est ainsi qu’elles ont pu faire progresser notoirement leur condition. Mais les attaques se multiplient : nous disons haut et fort stop !

Stop à la précarité, à la surexploitation, aux bas salaires, aux discriminations, au racisme.

Stop d’assumer presque seules les tâches domestiques, l’éducation des enfants, le soin aux plus ancien•nes.

Stop au capitalisme néo libéral qui fait disparaître nos services publics : hôpitaux, maternités, écoles….

Stop aux injures, aux coups, aux violences gynécologiques et obstétricales, au harcèlement, aux viols, aux assassinats, aux féminicides. 

Lire la suiteLe 8 mars, c’est la grève féministe : appel publié dans les Alpes Maritimes

Témoignage : la vie d’un prof de français en Chine

image (officielle ? ) de prévention de l’épidémie

Imaginez, ou tentez d’imaginer, la vie d’un prof de français en Chine. Tous les quatre jours ou presque, il se rend dans un bar militant orienté vers la scène musicale et hip hop, reggae et musiques actuelles. Ce bar a récemment fêté ses 10 ans. Il se trouve rue luomo lu à Wuhan, la ville dont vous avez récemment entendu parler, car ayant été frappée par l’épidémie de Corona virus cov-2029 ; on peut comprendre dans une certaine mesure la décision du gouvernement chinois d’installer une quarantaine, ce qui a été fait le 23 janvier 2020, pour des raisons sanitaires, afin de contenir l’expansion du virus.

Mais d’un autre côté on peut aussi s’interroger : d’abord sur les conditions de propagation de ce virus. Wuhan est une très grande ville du centre de la Chine, ce qui explique qu’elle serve de ‘hub’, c’est-à-dire que sa position géographique l’amène à jouer le rôle de nœud ferroviaire entre l’est et l’ouest de la Chine. Elle est aussi dotée d’un aéroport et de lignes de métro qui ne cessent de s’étendre au fil des années. D’ailleurs, il existe un proverbe : « Wuhan est différente tous les jours » tant est grande la frénésie constructive, et des banlieues ternes s’étendent à perte de vue en terrain plat, de très hautes tours, toutes semblables, dont les habitants doivent aujourd’hui malheureusement rester confinés, sous la surveillance de comités de quartier qui bloquent l’accès des résidences, mais qui font aussi en sorte d’apporter aux habitants des vivres afin de passer cette quarantaine dans les meilleures conditions.

Lire la suiteTémoignage : la vie d’un prof de français en Chine