Saïx : fest’Afrique

Bonjour à tous,   Nous sommes heureux de vous convier à la journée “Fest’AFRIQUE” à la MJC de Saïx
organisée par le Comité en partenariat avec le MJC de Saïx pour découvrir, rencontrer, échanger, danser :24 au 28 mars : exposition d’ artistes rwandais   –  Samedi 28 mars 2020 de 10h à 23h :   
– à partir de 10h : Expo-vente artistes rwandais (à partir du 24 mars) et artisanat africain, stands associatifs
14h30 : L’école du bout du monde : projection / rencontre avec le réalisateur 
– 17h30 : Amakuru (bonjour) Rwanda : témoignages, des mots et des images pour nous parler du Rwanda

Lire la suiteSaïx : fest’Afrique

Castres : l’univers poétique des troubadours

CASTRES : Conférence-diaporama L’univers poétique des Troubadours

Dès le 11ème siècle, le « miracle occitan » a gagné l’ensemble des pays de langue d’oc, Occitanie et Catalogne : c’est la naissance du Trobar.

Cette poésie lyrique, première poésie d’Europe en langue vernaculaire, centrée sur la « fin’amor », l’amour épuré, constitua une révolution : « Lorsque la poésie provençale inventa l’Amour courtois, ce fut sur le modèle du dévouement vassalique qu’elle conçut la foi du parfait amant. » (Marc Bloch, La Société féodale).

La conférence évoquera l’espace de la culture occitane, les différents genres poétiques ainsi que les principaux maîtres de cet art nouveau que nous connaissons par les « vidas ».

Il s’agit de grands seigneurs tels que Guilhèm IX, comte de Poitiers et duc d’Aquitaine, premier « Trobador » connu, ou au féminin, la « Trobairitz » Beatritz, comtesse de Die.

Mais aussi de lettrés de condition modeste. Ainsi du plus fameux d’entre eux, le Limousin Bernart de Ventadorn, du Toulousain Pèire Vidal, ou encore d’Arnaud de Maruèlh, accueilli à Burlats par Asalais, fille du comte de Toulouse.

Tous ces créateurs ont fait de l’occitan la langue de l’Europe cultivée des 12e et 13e siècles, servant de modèle aux “Trouvères” français, « Trobadores » de la péninsule ibérique, etc…

Conférence accompagnée d’illustrations sonores, avec texte occitan et traduction française, pour tout public aura lieu le samedi 29 février 2020, à 14h30, à la salle Jeanne Cabrol de la Maison des Associations (Place du 1er Mai – 81100 Castres).

Entrée gratuite.

En partenariat avec l’Université Pour Tous

et l’Institut d’Etudes Occitanes – Section Tarn.

Organisateur :Centre Occitan del País Castrés

« Ostal Azalais », 6 rue du Consulat – 81100 CASTRES 05 63 72 40 61 – azalais@wanadoo.fr

Albi : courts circuits

Nous allons projeter Mercredi 4 décembre à 18h à l’Université Champollion Albi le documentaire “Courts Circuits” sur une association en Savoie qui milite pour une agriculture bio et locale. A travers cette exemple, Bérangère Hauet nous invite a nous interroger sur l’engagement citoyen et sur les actions collectives. La projection sera suivie d’une petit débat pour les plus intéressé-e-s ! En PJ l’affiche de l’évènement. Si vous pouvez faire tourner l’info ça serait super ! En espérant vous y voir nombreux-ses !

Cordialement, SAMSON Laurie. Responsable Paniers Campus Afev.

Castres : “l’Europe au pied des murs”

Exposition et projection « L’Europe au pied des murs » le 29/11/19 Soirée aux « Ateliers » de Castres, entrée libre :

19h30 : présentation de l’exposition photos de Céline et Vincent réalisée lors de leur voyage en Europe sur les migrants.

20h30 : Projection « L’Europe au pied des murs » de Elsa Putelat et Nicolas Dupuis (53mn) suivie d’un débat animé par un intervenant en centre de rétention.

Possibilité de petite restauration sur place. Les Ateliers 22 rue Mérigonde 81100 Castres

Gaillac : film

Nous vous proposons d’assister à la projection du film « LES HEURES HEUREUSES », réalisé par Martine Deyres, le jeudi 28 novembre à 20h, au cinéma Imagin’ Gaillac.Cette projection sera suivie d’un débat en présence de la réalisatrice, (voir annonce ci-dessous). On retrouve dans ce film les « soignants » qui vont développer, en particulier, la Psychothérapie Institutionnelle. On croise aussi des poètes et d’autres artistes dont certains seront à la naissance de l’Art brut. Et on y découvre des méthodes de soins psychiatriques qui auront 20 ans d’avance sur les pratiques hospitalières de l’époque.Ce film est aussi un bel ouvrage cinématographique qui a reçu une « Mention Spéciale » au festival documentaire VISION du RÉEL de Nyon. N’hésitez pas à venir nous rejoindre et à en parler autour de vous.

Christian Dulieu : co-animateur du Réseau d’Éducation Populaire Travail Social et Culturel