Les zapatistes écrivent aux gilets jaunes

Lettre à celles et ceux « qui ne sont rien », depuis le Chiapas rebelle

On l’entend partout ces jours-ci : c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Et là où beaucoup s’affligeaient de ne voir que le marécage stagnant d’une majorité dite silencieuse et passive ont surgi mille torrents impétueux et imprévisibles, qui sortent de leur cours, ouvrent des voies inimaginables il y a un mois encore, renversent tout sur leur passage et, malgré quelques dévoiements initiaux, démontrent une maturité et une intelligence collective impressionnantes. C’est la force du peuple lorsqu’il se soulève, lorsqu’il reprend sa liberté. C’est une force extraordinaire et ce n’est pas pour rien que l’on invoque tant 1789, mais aussi 1793 et les sans-culottes. Ami.e.s gilets jaunes, vous avez déjà écrit une page glorieuse de l’histoire de notre pays. Et vous avez déjà démentis tous les pronostics d’une sociologie compassée sur le conformisme et l’aliénation du grand nombre.

Mais qu’est-ce donc que ce « peuple » qui, d’un coup, se réveille et se met à exister ? Rarement comme aujourd’hui le mot aura paru aussi juste, même à ceux d’entre nous qui pourraient le juger périmé, parce qu’il a trop souvent servi à capturer la souveraineté au profit du Pouvoir d’en-haut, et qu’il peut aujourd’hui faire le jeu des populismes de droite ou de gauche. Quoi qu’il en soit, dans le moment que nous vivons, c’est Macron lui-même qui a redonné au peuple à la fois son existence et sa plus juste définition. Le peuple qui se soulève aujourd’hui et qui est bien décidé à ne plus s’en laisser compter, c’est toutes celles et tous ceux qui, dans l’esprit dérangé des élites qui prétendent nous gouverner, ne sont rien. Cette arrogance et ce mépris de classe, on l’a dit mille fois déjà, sont l’une des raisons les plus fortes pour lesquelles Macron, hier adulé par certains, est aujourd’hui si profondément haï.

Lire la suite

Linky : le maire dépose plainte contre Enedis …

Bonjour,

Vendredi 9 novembre 2018, la commune de Sain-Bel a déposé une plainte contre ENEDIS. Les poseurs de cette entreprise qui ne cesse de donner des leçons de droit à travers tous les tribunaux possibles, se sont en effet autorisés à bafouer le nouvel arrêté municipal, en vigueur depuis le 23 octobre, et dont leur employeur comme ENEDIS avaient été dûment informés.

Non contente de ne pas respecter le moratoire d’un an instauré par ledit arrêté, ENEDIS a ordonné le remplacement de deux compteurs appartenant à la municipalité – qui lui avait, de plus, expressément demandé par courrier dès la fin août de ne pas remplacer les compteurs de ses installations.

Une nouvelle fois, cette société se moque du Droit dont elle n’a de cesse de se réclamer pour imposer partout son compteur.

Lire la suite

Courrier à la Ministre des Transports

Le collectif PACT écrit à la Ministre des transports

Le quizz du moment. Qui a dit : « L’Etat privilégie les alternatives routières et ferroviaires », «  … On ne peut pas ignorer le prélèvement de terres agricoles, l’impact environnemental, … »,  « Le conseil d’orientation des infrastructures a recommandé de travailler plutôt sur des solutions alternatives routières et ferroviaires » ? Oui, c’est bien, Mme la Ministre des transports, à propos de l’abandon du projet d’autoroute A45. A-t-elle sciemment emprunté l’argumentaire du PACT depuis 10 ans ?

Car ici aussi, entre Castres et Toulouse, le PACT ne cesse de démontrer les nuisances du projet autoroutier A69 à péage : destructeur de terres agricoles, néfaste pour l’environnement, inacceptable pour le contribuable car financé à plus de la moitié grâce à une subvention de l’Etat et des collectivités territoriales, incompatible avec les besoins de déplacements au quotidien des usagers.

Les recommandations du Conseil d’orientation des infrastructures ne sont pas à géométrie variable, il serait donc incohérent que l’Etat rejette les alternatives routières au projet d’A69 alors même qu’elles apparaissent comme pertinentes pour l’A45.

Lire la suite

Albi : ville comestible !

Bonjour à tous,En attendant la rentrée et la reprise complète de nos activités, je souhaiterais mobiliser tous les transitionneurs sur la plate-forme consultative mise en place par la ville d’Albi dans laquelle figure la proposition de création de multiples projet transitionnels, et ce dans tous les domaines. C’est pourquoi je me permet d’utiliser cette liste diffusion…

Le principe est que la mairie s’engage à étudier en conseil municipal toute proposition obtenant 250 votes.

Cette plate-forme a été mise en place pour compléter les conseils de quartiers, et donne la possibilité aux albigeois de s’exprimer. Chaque citoyen albigeois peut :

– Proposer des projets

– Donner son avis sur des projets proposés par la collectivité ou par d’autres citoyens

Lire la suite

Marinaleda : appel !

Marinaleda une nouvelle fois en danger…

APPEL : SAUVONS MARINALEDA !

Une certaine « mode Marinaleda », à gauche, est plutôt passée, tout comme a quasiment passé le Chiapas, l’EZLN et le sous-commandant Marcos… Le « tourisme révolutionnaire », fût-il bien intentionné, solidaire, a fondu comme neige au soleil et montré ses limites. Le « tourisme politique » s’évapore, les problèmes restent, retombent souvent dans la pénombre médiatique, sur ceux qui en souffrent le plus… Réactiver les « réseaux solidaires » n’est pas facile. Une fois de plus, Marinaleda est en danger et il faut la sauver. Sa population, ses élus, en appellent à une solidarité redoublée.

Juan Manuel Sanchez Gordillo, maire depuis 1979 de ce « pueblo» (village) andalou agricole insoumis, de 2 800 habitants, autogéré par sa population, vient de nous confirmer que, ce qu’il appelle « l’utopie concrète » de Marinaleda, est une nouvelle fois menacée. En effet, le gouvernement socialiste andalou de Susana Diaz a perdu le soutien de « la droite troglodyte ». PSOE et CIUDADANOS viennent de mettre fin à la gestion, ensemble, pendant trois ans, de la « communauté » (gouvernement régional). Rappelons que CIUDADANOS, contrairement aux efforts des médias pour le présenter comme « centriste », reste un parti bien de droite, à la couenne droitière endurcie. La machine à recycler le néo-franquisme a tenté de siphonner le parti populaire, pendant que le PSOE andalou draguait à droite.

Lire la suite

Toulouse : la dintrada

Bonser, Bonsoir

Vos convidi a participar al forum ciutadan « La Dintrada » lo dissabte 22 de setembre a Tolosa sala carriera Castelbou (cf programa en pj).

Aqueste forum simpatic s’adreiça a totes los que se sentisson concernits per las questions de ciutadanetat, e que vòlon una plaça pels occitans dins la societat.

Es un moment d’escambis dubert a totes e a gratis.

Foncciona sus l’idea de la participacion : de personalitats faràn d’intervencions puèi plaça a las vòstras questions, commentaris, eca… L’aprep dinnada de talhiers seràn prepausats : la ciutadanetat en accion !

Je vous invite à participer au forum citoyen “La Dintrada” le samedi 22 septembvre à Toulouse (voir programme joint).

Ce forum sympa s’adresse à tous ceux qui se sentent concernés par les questions de citoyenneté, et qui veulent une place pour les occitans dans la société.

C’est un moment d’échanges ouvert à tous, et gratuit.

Lire la suite

St Pons (34) : fête du poulet

9ème Fête du Poulet St-Pons de Thomières dans l’Hérault Samedi 1er septembre 2018.
Une fête organisée par les amis de La Cigale.

POURQUOI LA 9ÈME FÊTE DU POULET ?

Origine de la fête :
En 2009, des habitants de St-Pons-de-Thomières ont été perquisitionnés par plus de 150 policiers, certains ont été embarqués et gardés à vue abusivement, dans la pitoyable affaire du corbeau de l’Hérault qui affolait les élus locaux jusqu’à L’Élysée…
Parmi les suspects, la bande de La Cigale (voir le film La cigale, le corbeau et les poulets sorti au cinéma en 2017 produit et distribué par les mutins de Pangée), qui fête désormais tous les ans à la même époque, le poulet !

La suite sur : http://www.panache-salvetois.fr/fete-du-poulet-st-pons-samedi-1er-sept/

Coufouleux : fête des possibles

Invitation Fêtes Des Possibles

du Pays Rabastinois

Nous avons le plaisir de vous inviter à la 3ᵉ édition de la Fête des Possibles !

Le 22 septembre 2018 à Coufouleux

La Fête Des Possibles c’est le nouveau petit nom donné à la Journée de la Transition !

Issue d’un mouvement national, elle prend la forme de nombreuses mobilisations locales.

Cette initiative doit permettre à un maximum de citoyens d’identifier les acteurs de la transition et les opportunités existantes sur leur territoire :

Lire la suite

La Salvetat/Agout (34) : rassemblement

Rassemblement antifasciste à La Salvetat-sur-Agout

 On nous informe : appel à tous les collectifs antifas à une grande réunion des antifas à La Salvetat sur Agout.

Les samedi 4 et dimanche 5 août 2018.

Rassemblement antifasciste (les collectifs antifas mais pas que) à La Salvetat sur Agout (Hérault). Rendez-vous le samedi matin sur la plage des Bouldouïres, au bord du lac de La Raviège.

Lire la suite

Albi : 50 ans après…

bonjour,

invitation à notre modeste fête.
 
c’est le samedi 7 juillet à partir de 16h30​​.
 
ça se passe à la bourse du travail, place Fernand Pelloutier à ALBI.
 
un débat “mai 68 … 50 ans après​​ …”

​des intermèdes musicaux, des stands, un repas convivial …

et une soirée surprise …
merci de signaler ta présence pour le repas notamment,
avant mercredi 4 juillet pour une organisation optimum.
 
soit à npa.albi@gmail.com  ou  tél  06 87 46 01 62.

Lire la suite