La Salvetat/Agout (34) : rassemblement

Rassemblement antifasciste à La Salvetat-sur-Agout

 On nous informe : appel à tous les collectifs antifas à une grande réunion des antifas à La Salvetat sur Agout.

Les samedi 4 et dimanche 5 août 2018.

Rassemblement antifasciste (les collectifs antifas mais pas que) à La Salvetat sur Agout (Hérault). Rendez-vous le samedi matin sur la plage des Bouldouïres, au bord du lac de La Raviège.

Lire la suite

Albi : 50 ans après…

bonjour,

invitation à notre modeste fête.
 
c’est le samedi 7 juillet à partir de 16h30​​.
 
ça se passe à la bourse du travail, place Fernand Pelloutier à ALBI.
 
un débat “mai 68 … 50 ans après​​ …”

​des intermèdes musicaux, des stands, un repas convivial …

et une soirée surprise …
merci de signaler ta présence pour le repas notamment,
avant mercredi 4 juillet pour une organisation optimum.
 
soit à npa.albi@gmail.com  ou  tél  06 87 46 01 62.

Lire la suite

Albi : la députée d’Albi aime le glyphosate ?

APPEL à MANIFESTER

LUNDI 4 JUIN à 10h

devant la brasserie le Vigan à ALBI

 

C’est le moment d’être nombreux à “féliciter” la députée qui veut casser les prix des pesticides :

“On veut redonner du pouvoir d’achat aux agriculteurs…permettons-leur d’acheter à un prix inférieur des produits phytosanitaires. Mon amendement vise à maintenir des rabais à la manière des soldes…” Mme Verdier-Jouclas dixit !

Lire la suite

La Salvetat/Agout (34) : journée de la fraternité

« Fraternitat » le 26 mai tous ensemble à la Salvetat sur Agout ! 0

L’association Fraternitat – l’édito

Fraternitat est une association née de la volonté de citoyens de La Salvetat et de la Communauté des Communes d’agir face à la montée des idéaux fascistes et populistes. Depuis trois ans un groupe identitaire dirigé par un gourou connu de la MIVILUDE s’est installé à La Salvetat sur Agoût. Son influence négative a entraîné de nombreuses tensions dans le village. Ce groupe détourne en toute impunité les symboles locaux républicains et patrimoniaux pour habiller leurs vidéos emplies de haine sur l’espace public du web . La Salvetat semble maintenant être plus connue comme hôte complaisant d’un groupe d’extrême droite que pour son eau pétillante et son milieu naturel exceptionnel entretenu par des Salvetois conscients de leur responsabilité à le conserver .
Fatigués de cet état de fait, des habitants ont décidé de s’associer afin de montrer que le village a d’autres projets pour son avenir que ces idéologies mortifères.
Notre association Fraternitat s’inscrit dans une démarche inclusive destinée à fédérer le plus grand nombre contre toutes les formes de discriminations.
Elle a pour but :

Lire la suite

Pont du Gard : forum euro régional

    Caras amigas, cars amics, 

Vos fau seguir aquel mail a prepaus de la tenguda del segond Forum cultural euroregional.

Lo forum serà – dins l’ambient plan agradiu del Pont de Gard – una escasença de rencontre e d’escambis informals amb tot un fum de professionals, institucionals, associacions venguts de pertot e que seràn interessats per conéisser los actors occitans.

Entreténer una dinamica ciutadana e culturala per bastir un fogal d’escambi e de creativitat al nòrd de Mediterranèa, que l’espaci occitanocatalan n’es lo còr, es un enjòc que nos tòca totas e totes dins nòstras activitats.

Lire la suite

Humeur noire…

Les contrôleurs contrôlés – Humeur noire

Depuis la fusion ANPE / Assedic, les deux institutions ont appris la gestion de la pénurie et la précarité de leurs agents. Depuis peu, le gouvernement Philippe nous ressert la chasse aux fraudeurs. Parce qu’en chaque chômeur sommeille un fraudeur qui s’ignore…

Notre premier ministre nous promet de passer de 200 000 contrôles par an à 600 000, un triplement du contrôle des chômeurs, mais à effectif constant.

Normal, de toute manière, comme y’a pas de boulot, on ne va pas s’emmerder à chercher des emplois pour nos chômeurs, autant chercher les fraudeurs, c’est plus vendeur. Et puis, on s’en balance que la fraude à pôle emploi ne représente que 0,4 % des cas… selon Pôle emploi.

Lire la suite

Robin Renucci : lettre à Mme la Ministre de la Culture à propos des exilé-e-s

Madame la ministre de la Culture,
Vous avez convié certain.e.s d’entre nous à la fin de l’automne à un dîner pour parler de nos différentes actions auprès des exilé.e.s qui cherchent actuellement refuge en France.

Nous vous avons proposé alors d’organiser une commission dont nous étions prêt.e.s à prendre la charge, afin d’établir un dialogue avec le ministère de l’Intérieur. Nous avons insisté sur la nécessité et l’urgence d’ouvrir ce dialogue entre les artistes, les acteur.trice.s culturel.le.s et le ministère de l’Intérieur, dialogue sans lequel tous nos efforts, tout notre travail en direction des milliers d’éxilé.e.s restent une goutte d’eau dans l’océan des violences qu’ils et elles subissent aujourd’hui sur notre territoire, dans cette France qui pour elles et eux représentait pourtant la patrie des droits de l’homme, une terre d’asile et de refuge, et qui n’est plus aujourd’hui, pour ces femmes, ces enfants et ces hommes, qu’un endroit de violence et de rejet.
Notre demande est restée lettre morte.

Vous avez lancé récemment un appel au milieu culturel et artistique à faciliter aux éxilé.e.s l’accès à la culture, à développer des ateliers artistiques avec elles et eux, pour les aider à patienter le long des files d’attentes administratives.

Lire la suite