Coko à Roulandou (Castres)

Bonjour à tous les amoureux de la belle chanson

Quel plaisir de vous retrouver en ce beau mois de septembre !

Et si on commençait par un petit quiz ?

Sauriez-vous reconnaître les interprètes de ces trois belles chansons ?

« C’est en septembre que l’on peut vivre pour de vrai »

« Les fleurs portent déjà les couleurs de septembre »

« Un 22 septembre au diable vous partîtes » (Celle-là c’est cadeau !)

Bravo ! Vous avez droit à une  bonne nouvelle : Corentin Coko débarque dans le « garage qui se la pète » ce dimanche 26 septembre à 17 h.

Lire la suite

Plus tard = très bientôt !

Coucou,
Nous vous attendions avec impatience. Nous avions le cœur en fête au plaisir de vous retrouver le dimanche 28 mars, à 17 h comme d’habitude. Mais plus rien n’est “comme d’habitude”.  Alors nous remettons encore cette “fête de la belle chanson” à plus tard. Nous voudrions tellement que ce “plus tard” soit un “très bientôt”… Pas le cœur de vous en dire plus … Prenez soin de vous, beaucoup.

Affectueusement Gisèle et SeB

Anne Sylvestre

Confluences 81 salue Anne Sylvestre

En femmage à Anne Sylvestre,
Juste une femme. Repose en paix, grande dame.
 

Petit monsieur, petit costard, petite bedaine

Petite saleté dans le regard, petite fredaine

Petite poussée dans les coins, sourire salace

Petites ventouses au bout des mains comme des limaces

Petite crasse Il y peut rien si elles ont des seins

Quoi, il est pas un assassin Il veut simplement apprécier c’que la nature met sous son nez [Refrain]

Mais c’est pas grave, c’est juste une femme

C’est juste une femme à saloper

Juste une femme à dévaluer

J’pense pas qu’on doive s’en inquiéter

C’est pas un drame, c’est juste une femme

Petit ami, petit patron, petite pointure Petit pouvoir, petit chefaillon, petite ordure

Petit voisin, petit professeur, mains baladeuses

Petit curé, petit docteur, paroles visqueuses

Entremetteuses Il y peut rien si ça l’excite

Et qu’est-ce qu’elle a cette hypocrite ?

Elle devrait se sentir flattée qu’on s’intéresse à sa beauté [Refrain]

Mais c’est pas grave, c’est juste une femme

C’est juste une femme à humilier

Juste une femme à dilapider

J’pense pas qu’on doive s’en offusquer

C’est pas un drame, c’est juste une femme

Petit mari, petit soupçon, petite incartade

Petite plaisanterie de salon, petite rigolade

Fermer les yeux, on n’a rien vu, petite souffrance

Et trembler qu’une fois de plus il recommence

Inconvenance

Quoi si on peut plus plaisanter

On n’a plus qu’à s’la faire couper

Non c’est vrai, il est pas un monstre

Et c’est l’épouse qui prend la honte [Refrain]

Mais c’est pas grave, c’est juste une femme

C’est juste une femme à bafouer

Juste une femme à désespérer

J’pense pas qu’on doive s’en séparer

C’est pas un drame, c’est juste une femme

Mais dès qu’une femme, messieurs mesdames

Est traitée comme un paillasson

Et quelle que soit la façon

Quelle que soit la femme

Dites-vous qu’il y a mort d’âme

C’est pas un drame, juste des femmes.

Issel (11) : 3 concerts, 3 jardins

Petits Concerts entre Jardins (11) 09.2020

une soirée / trois concerts / trois jardins

vendredi 25/09 et samedi 26/09

à Issel

De 18h30 à 21h15 trois groupes différents jouent dans trois jardins différents. Le public est invité à se déplacer d’un jardin à l’autre, d’un concert à l’autre.

Lire la suite

Castres : Chantons sous les toits !

Bonjour mes amis amoureux de la belle chanson, L’été se termine gentiment et de festivals en festivals, de beaux artistes en belles chansons, notre amour de la chanson française s’aiguise, s’affirme, s’amplifie, avec toujours cette envie de partager avec vous les belles découvertes de « Chantons sous les Toits ! » Le 22 septembre « aujourd’hui on s’en fout » chantait Brassens…

Lire la suite

Lautrec : au café Plùm, entre autres…

jeudi 1/08 à 19h – apero concert Kalune – chanson militante, entre résistance et utopie Humaniste misanthrope, artiste-artisan, punk à chats… Kalune chante l’écologie et l’engagement citoyen. L’artiste se situe à mi-chemin entre résistance et utopie. La résistance qu’il juge nécessaire, pour enrayer cette grosse machine qu’est le capitalisme, et qui détruit tout sur son passage. Et l’utopie pour proposer autre chose, un autre monde, une autre façon d’être, un autre rapport au vivant et à ce qui nous entoure. Il ne conçoit pas de faire de la musique sans donner un sens à son art. https://www.kalune-musique.com/ Participation libre Ce soir, en première partie à 19h précises ! Kalune invite Karma Sista Autrice et compositrice franco-iranienne, artiste militante et engageante, Karma Sista avec sa voix fluide et joyeuse sur des mélodies dansantes assène des vérités comme on lance des pavés. A découvrir ici

Chantons sous les toits… à Castres

On vient à peine de se quitter et déjà l’envie de vous retrouver nous démange :   “Arbres tordus, chercheurs d’amour, visiteur de l’autre, inconnus numérotés, éparpilleurs de son, frères de rien, enfants des autres” Coline Malice vous invite le dimanche 14 avril à 17 h dans un garage prétentieux “qui se la pète” et se veut le Centre du Monde quelques après-midis par an. Coline Malice ? un peu rock, un peu gitane, un peu hippie est inspirée par Higelin, Thiéfaine, Béranger… Anne Sylvestre, Bernard Joyet, Yves Jamait la soutiennent et du coup il nous tarde de la découvrir…

Avec bien sûr une très sympathique auberge espagnole en suivant ! image.png T.N = 12 € T.R = 9 € (adhérents, étudiants, demandeurs d’emploi et autre galère…) Réservation(s) indispensable(s) soit en répondant à ce mail, soit en téléphonant au 06 82 36 98 33, soit directement sur le site où vous pourrez trouver tous les renseignements concernant “les Chantons sous les Toits” http://loiseaulyrecompagnie.wixsite.com/chantonssouslestoits Sur ce même site vous pouvez vous inscrire si vous souhaitez covoiturer (onglet “Réservations” puis “Covoiturons !”)

A très vite au 11 rue François Maffre à Castres… Gisèle et Sébastien

Une émission radio et bien d’autres choses !

L’émission de radio “De Mon Temps” réalisée par mon frère Sylvain Demonsant : le principe est de proposer à une personne de parler des 10 morceaux qui ont marqué sa vie. C’est l’occasion de parler de son parcours, en lien avec la musique. Cette fois ci la personne interviewée est Daniel Loddo (La Talvera), dont le nom dira quelque chose à la plupart d’entre vous. Il est assez mythique pour mes frères et moi, car (Sylvain en parle ci-dessous) il a animé nos premiers carnavals, alors que nous étions en école maternelle, avec La Talvera dans les rues de Gaillac.

Voilà, bonne écoute pour ceux qui auront la curiosité (et prendront le temps!).
Amicalement,
Florian

Vers une sobriété heureuse…

Bonjour,
Muni de ma petite guitare de voyage: une Taylor baby, je vous propose d’explorer des sonorités rustiques et basiques (qu’affectionnaient les vieux guitaristes de blues), comparées aux super guitares qui sonnent comme des cathédrales avec un sustain interminable.
Pour un retour à la simplicité, vers une sobriété heureuse
Merci de votre écoute et éventuelles commentaires