Albi : le 1er ministre en visite…

Le premier ministre Edouard Philippe sera à ALBI vendredi 14 juin pour clôturer le congrès des maires des ville de moins de 100000 habitants. Le bureau de l’UD et les syndicats de l’Albigeois vous proposent d’organiser un rassemblement vendredi 14 juin à 11h30, place de l’amitié entre les peuples, devant le grand théâtre, pour dénoncer avec force la politique du gouvernement, nous l’avons proposé à l’intersyndicale. Une participation importante est impérative. Les attaques contre l’ensemble de la fonction publique, contre le droit du travail, contre les services publics (fermeture de bureaux de poste, de gares, de trésoreries, de classes,…) contre les chômeurs, contre l’école pour tous, contre les retraités et dans quelques semaines contre le système de retraite par répartition, les conditions déplorables dans les hôpitaux et les EHPAD,…sont autant de motifs de mobilisation. Nous sommes tous concernés, alors : Vendredi 14 juin à partir de 11h30 Rendez vous place de l’amitié entre les peuples (grand théâtre) Pour que le 1 er ministre entende et voit notre détermination à lutter contre sa politique destructrice

Fraternellement UD CGT 81 Sylvain ARTIGAU Secrétaire Général 9, place Fernand ¨Pelloutier 81000 ALBI 05 63 54 03 70 ud.cgt.tarn@wanadoo.fr http://ud81.reference-syndicale.fr/

 

Compteur communicant : poses forcées encore …

Madame, Monsieur,
« Si le compteur d’un particulier n’est pas accessible et qu’il exprime son refus de le changer, on n’y touchera pas. Par contre, si le compteur est accessible, on ne prend pas en compte les considérations des gens » …
> Ces propos aussi honteux qu’insupportables sont ceux du directeur territorial d’Enedis du Loiret… qui sans aucune retenue, confirme une fois de plus la toute-puissance de l’entreprise qui multiplie – en toute impunité – les installations forcées du Linky sur l’ensemble du territoire… et ce, en dépit de l’avis des citoyens.
> C’est inadmissible !
> Alors, pour ne pas céder à cette tyrannie intolérable, la riposte citoyenne s’organise…

Lire la suiteCompteur communicant : poses forcées encore …

Journée internationale des droits des femmes

Depuis Octobre 2018, la grève des Femmes du 8 Mars 2019 se prépare lors d’AG intersyndicales et inter-orgas à TOULOUSE. Les hommes sont bien entendus appelés aussi à soutenir cette initiative pour qu’on travaille ensemble à plus d’égalités.

Pour préparer cette journée du 8 Mars “Journée internationale des droits des femmes”, discutez et mobilisez-vous sur vos lieux de travail.

Salutations féministes
Catherine

Les personnes qui luttent …

Les personnes qui luttent peuvent perdre. . . Celles qui ne luttent pas ont déjà perdu.
Nous le savons depuis toujours !  …
A chacun.e de faire son choix pour 2019, avant et après . . .
Je nous souhaite une année de luttes victorieuses !

 
Jean
 
Bien entendu, “affichette” comme “commentaire” sont libres de droits et utilisables pour nos voeux. . .
C’est fait pour !

Gaillac : les pisseurs involontaires

L’équipe de la Campagne Glyphosate (& Co) Tarn vous invite ce MERCREDI 12 DÉCEMBRE à 18h à GAILLAC à Cartes sur Table (56 rue Joseph Rigal à Gaillac) pour une réunion d’information ! (voir flyer à partager et imprimer recto/verso autour de vous, en pièce jointe)

Lors de cette réunion nous informerons sur le déroulement de la campagne, ses buts, son organisation et ce sera aussi l’occasion de consolider l’équipe tarnaise* qui proposera ensuite d’autres réunions d’informations tout public en vue d’organiser une journée d’analyses urinaires en vue de plaintes collectives !

*D’autres réunions décentralisées tout public seront organisées dans le Tarn. Par contre, il serait souhaitable que les personnes désirant s’im pliquer dans l’organisation de la campagne soient présentes ce mercredi.

Pour sonder un peu les envies, disponibilités et possibilités de chacun.e, voici un lien vers un petit sondage (NOTE : plusieurs réponses sont possibles !): https://framadate.org/THqgj81faarXuIiO

L’équipe de Campagne Glyphosate (& Co) Tarn.

Les zapatistes écrivent aux gilets jaunes

Lettre à celles et ceux « qui ne sont rien », depuis le Chiapas rebelle

On l’entend partout ces jours-ci : c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Et là où beaucoup s’affligeaient de ne voir que le marécage stagnant d’une majorité dite silencieuse et passive ont surgi mille torrents impétueux et imprévisibles, qui sortent de leur cours, ouvrent des voies inimaginables il y a un mois encore, renversent tout sur leur passage et, malgré quelques dévoiements initiaux, démontrent une maturité et une intelligence collective impressionnantes. C’est la force du peuple lorsqu’il se soulève, lorsqu’il reprend sa liberté. C’est une force extraordinaire et ce n’est pas pour rien que l’on invoque tant 1789, mais aussi 1793 et les sans-culottes. Ami.e.s gilets jaunes, vous avez déjà écrit une page glorieuse de l’histoire de notre pays. Et vous avez déjà démentis tous les pronostics d’une sociologie compassée sur le conformisme et l’aliénation du grand nombre.

Mais qu’est-ce donc que ce « peuple » qui, d’un coup, se réveille et se met à exister ? Rarement comme aujourd’hui le mot aura paru aussi juste, même à ceux d’entre nous qui pourraient le juger périmé, parce qu’il a trop souvent servi à capturer la souveraineté au profit du Pouvoir d’en-haut, et qu’il peut aujourd’hui faire le jeu des populismes de droite ou de gauche. Quoi qu’il en soit, dans le moment que nous vivons, c’est Macron lui-même qui a redonné au peuple à la fois son existence et sa plus juste définition. Le peuple qui se soulève aujourd’hui et qui est bien décidé à ne plus s’en laisser compter, c’est toutes celles et tous ceux qui, dans l’esprit dérangé des élites qui prétendent nous gouverner, ne sont rien. Cette arrogance et ce mépris de classe, on l’a dit mille fois déjà, sont l’une des raisons les plus fortes pour lesquelles Macron, hier adulé par certains, est aujourd’hui si profondément haï.

Lire la suiteLes zapatistes écrivent aux gilets jaunes

Gaillac : découverte d’un livre écrit à partir d’ateliers d’écriture

Bonjour !

nous avons découvert un livre “Bâtir aussi , fragments d’un monde révolutionné”, écrit à partir d’ateliers d’écriture.

“Des ateliers constitués de personnes engagées dans des luttes anticapitalistes et féministes. Des ateliers de fabrication d’imaginaires enthousiastes et critiques du complexe techno-industriel.

Lire la suiteGaillac : découverte d’un livre écrit à partir d’ateliers d’écriture

Linky : surfacturations…

Une arrageoise de 84 ans sans courant depuis le 9 août

Gilberte Morel est cette dame arrageoise de 84 ans qui a vu sa facture électrique passer de 100 € en 2016 à 500 € en 2017. Entre les deux, le linky est arrivé. Elle a refusé de payer cette somme astronomique. Le résultat ne s’est pas fait attendre : EDF a demandé à Enedis de couper le courant. C’est tellement simple avec linky : cela se fait à distance. C’est ce qui s’est produit le 9 août de cette année… en pleine canicule. Maintenant les journées sont courtes et il fait un peu froid.

Lire la suiteLinky : surfacturations…

Linky : le coup du débat participatif

Aujourd’hui Confluences 81 donne la parole à Pièces et Main d’Œuvre (PMO) qui dénonce cette “opération d’enfumage” à laquelle il faut opposer un refus ferme et définitif, car, comme chacun sait, “participer c’est accepter”.

Le texte intégral de PMO est à retrouver sur le site de cette organisation http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=1080

A ceux qui s’interrogent sur l’opposition à Linky, Gazpar et autres capteurs communicants, Enedis vient d’en confirmer l’ampleur en lançant le 1er octobre un pseudo « débat participatif Linky ».
Débattre du mouchard électronique trois ans après le début de son déploiement et alors que des millions de foyers se le sont déjà vu imposer, cela vous rappelle quelque chose ? (…)

Lire la suiteLinky : le coup du débat participatif

Verfeil : Pas d’Autoroute Castres-Toulouse !

Scanned Document

Rendez vous le samedi 20 octobre à En Solomiac à VERFEIL
à partir de 19h

En venant nombreux à cet évènement citoyen festif, vous contribuerez aussi à soutenir notre action. Nous comptons sur votre présence.

Les propositions du programme l’Avenir en commun :

  • arrêter les grands projets inutiles,
  • repenser la mobilité individuelle,
  • inverser la logique des métropoles et des méga-régions, de la compétition entre territoires,
  • stopper l’étalement urbain en incitant au rapprochement entre bassins de vie et bassins d’emploi,
  • défendre et reconstruire le maillage de transports en commun et de services publics sur tout le territoire, dans les départements ruraux et les quartiers populaires.

Lire la suiteVerfeil : Pas d’Autoroute Castres-Toulouse !