Verfeil : Pas d’Autoroute Castres-Toulouse !

Scanned Document

Rendez vous le samedi 20 octobre à En Solomiac à VERFEIL
à partir de 19h

En venant nombreux à cet évènement citoyen festif, vous contribuerez aussi à soutenir notre action. Nous comptons sur votre présence.

Les propositions du programme l’Avenir en commun :

  • arrêter les grands projets inutiles,
  • repenser la mobilité individuelle,
  • inverser la logique des métropoles et des méga-régions, de la compétition entre territoires,
  • stopper l’étalement urbain en incitant au rapprochement entre bassins de vie et bassins d’emploi,
  • défendre et reconstruire le maillage de transports en commun et de services publics sur tout le territoire, dans les départements ruraux et les quartiers populaires.

Lire la suite

Incendies : il faut immédiatement stopper le programme Linky

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr
Communiqué du 15 octobre 2018

Incendies : il faut immédiatement stopper le programme Linky

Le mensonge d’Etat sur les incendies causés par les Linky est en tout point comparable au scandale du sang contaminé: des décisions délibérément criminelles pour préserver des intérêts industriels et financiers.

Samedi 13 octobre, un énième grave incendie a été causé par un compteur Linky. La politique de déni permanent de l’industriel Enedis (filiale d’EDF) se heurte cette fois aux dires de la police qui était présente sur les lieux et met totalement en cause le compteur Linky.

Il va donc être difficile cette fois pour Enedis et ses séides de prétendre comme d’habitude que les gens qui accusent le Linky de causer des incendies sont des “affabulateurs” ou des “provocateurs”.

Lire la suite

Robin des Toits et Linky

SYSTÈME LINKY AND CO : COMMUNIQUE DE PRESSE

DE ROBIN DES TOITS MIDI-PYRENEES

Après deux années de déploiement à marches forcées du compteur/capteur Linky par ENEDIS et ses bataillons de poseurs sous-traitants, force est de constater que ce soi-disant “concentré de technologie” fait souvent l’objet d’articles de presse évoquant les mésaventures vécues par des usagers ayant accepté ou subi son installation.

Pourtant, les pouvoirs publics soutiennent inconditionnellement le prétendu saut technologique (qui est loin d’être avéré) incarné par ce capteur Linky dont la généralisation est inscrite dans une loi de transition dite écologique. D’ailleurs, les autorités territoriales y participent cyniquement en attaquant sans états d’âme au Tribunal administratif les élus soucieux de leurs administrés, qui osent braver le conformisme pro-Linky ambiant en prenant des arrêtés restrictifs face à cet acharnement à vouloir imposer un objet connecté dans le sanctuaire de la vie privée que sont les logements.

Lire la suite

Marinaleda : appel !

Marinaleda une nouvelle fois en danger…

APPEL : SAUVONS MARINALEDA !

Une certaine « mode Marinaleda », à gauche, est plutôt passée, tout comme a quasiment passé le Chiapas, l’EZLN et le sous-commandant Marcos… Le « tourisme révolutionnaire », fût-il bien intentionné, solidaire, a fondu comme neige au soleil et montré ses limites. Le « tourisme politique » s’évapore, les problèmes restent, retombent souvent dans la pénombre médiatique, sur ceux qui en souffrent le plus… Réactiver les « réseaux solidaires » n’est pas facile. Une fois de plus, Marinaleda est en danger et il faut la sauver. Sa population, ses élus, en appellent à une solidarité redoublée.

Juan Manuel Sanchez Gordillo, maire depuis 1979 de ce « pueblo» (village) andalou agricole insoumis, de 2 800 habitants, autogéré par sa population, vient de nous confirmer que, ce qu’il appelle « l’utopie concrète » de Marinaleda, est une nouvelle fois menacée. En effet, le gouvernement socialiste andalou de Susana Diaz a perdu le soutien de « la droite troglodyte ». PSOE et CIUDADANOS viennent de mettre fin à la gestion, ensemble, pendant trois ans, de la « communauté » (gouvernement régional). Rappelons que CIUDADANOS, contrairement aux efforts des médias pour le présenter comme « centriste », reste un parti bien de droite, à la couenne droitière endurcie. La machine à recycler le néo-franquisme a tenté de siphonner le parti populaire, pendant que le PSOE andalou draguait à droite.

Lire la suite

Bayonne : Alternatiba 2018

Alternatiba 2018
les 6 et 7 octobre à Bayonne

Clémentine Autain, Geneviève Azam, Delphine Batho, Michel Berhocoirigoin, José Bové, Anne Bringaut, Damien Carême, Jean-François Caron, Christophe Cassou, Yves Cochet, Maxime Combes, Florent Compain, Arnaud Daguin, Benoit Hamon, Nicolas Haeringer, Yayo Herrero, Cédric Herrou, Pierre Larrouturou, Corine Lepage, Alix Mazounie, Corinne Morel Darleux, Charlotte Mijeon, Matthieu Orphelin, Jon Palais, Jeremie Pichon, Eric Piolle, Simon Roger, Thierry Salomon, Roland Sefarian, Germain Sarhy, Aurélie Trouvé, Marie Toussaint, Laetitia Vasseur seront quelques-unes des personnalités présentes à Alternatiba 2018 pour l’arrivée du Tour Alternatiba et le Village des alternatives à la crise sociale et écologique qui se tiendront à Bayonne les samedi 6 et dimanche 7 octobre.
Pour construire à partir d’aujourd’hui une société plus juste et plus humaine, plus soutenable et plus solidaire, qui empêche le basculement du climat : nous serons des dizaines de milliers à y être également.

Lire la suite

Linky : manif régionale à Rochefort

Bonjour,

réunis le jeudi 19 juillet, les collectifs anti-Linky de Charente-Maritime ont décidé d’organiser une manifestation régionale à Rochefort le SAMEDI 6 OCTOBRE 2018 et ils suggèrent aux collectifs des autres départements et régions, si bien sûr ils le souhaitent, de manifester aussi ce jour là de façon à faire du 6 octobre prochain une grande journée nationale de manifestations anti-Linky… Chaque collectifs, département, région étant bien sur totalement libre de ses modalités d’action, de ses mots d’ordre, de sa communication, etc : la décentralisation et l’autonomie font la force du mouvement anti-linky…
Stéphane Lhomme

Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)

Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

Agriculteurs contre les normes administratives et industrielles

Communiqué concernant les occupations des DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) 09, 63, 71, 35, 05, et rassemblement devant celle du 38,

le vendredi 18 mai 2018, par les collectifs d’agriculteurs et d’agricultrices contre les normes administratives et industrielles

Ce vendredi 18 mai était une journée d’action nationale des collectifs contre les normes administratives et industrielles, car il y a un an, le 20 mai 2017, Jérôme Laronze, un éleveur de Saône-et-Loire était abattu par les gendarmes après avoir fait l’objet d’un acharnement administratif et après avoir engagé une lutte lucide et ferme contre les administrations agricoles. Nous sommes venus raconter aux personnels de ces administrations quelles conséquences désastreuses ont leurs réglementations, leurs mises en demeure, leurs contrôles dans les campagnes, au cas où les personnels seraient tenus ignorants par leur direction de la réalité des dégâts qu’ils occasionnent et des effets d’industrialisation qu’ils génèrent, contrairement aux objectifs annoncés de ces normes sanitaires et environnementales, dans l’hypothèse où les personnels se préoccuperaient du résultat de leur travail plutôt que de faire appliquer sans réfléchir des réglementations mortifères, ce que voudrait obtenir d’eux leur hiérarchie.

Lire la suite

Procès des 1000 vaches : appel à soutien

Appel à soutien : Procès des 1000 vaches

Le 31 mai se tiendra à Amiens le troisième round du procès de la ferme-usine des 1000 vaches. Six militants de la Confédération paysanne sont poursuivis au civil pour leur action syndicale de démontage d’éléments de la salle de traite en mai 2014. Une action collective et non violente d’alerte de la société sur les dangers de l’industrialisation de l’agriculture.

Lors de l’audience en appel, la justice a reconnu cet acte comme « relevant d’une action de lanceurs d’alerte ». Pourtant, après l’audience pénale, la ferme-usine réclame près de 200.000 € de « dédommagement » aux militants !

Quelle mauvaise blague ! Alors qu’un paysan sur quatre gagne moins de 600 € par mois, on va demander à des syndicalistes de dédommager une ferme-usine, qui se gave sur le dos de tous les paysans ! Cette ferme-usine qui affiche clairement que sa production principale est celle de fumier et de lisier destinés à la méthanisation, plaçant le lait comme un sous-produit des déjections animales, est le symbole même de la dérive qui, avec la connivence des industriels de la filière laitière, met les paysannes et les paysans sur la paille. 1000 vaches dans un hangar, ce n’est pas notre conception du bien-être animal.

Lire la suite

Journée nationale anti-Linky

Journée nationale anti-Linky en France samedi 5 mai 2018

Communiqué du 27 mars 2018, transmis par Stéphane Lhomme.

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

– Dénonciation des incendies, surfacturations, incidents divers, espionnage de la vie privée, et des exactions commises sur la population par les installateurs de Linky

– Reconnaissance par l’ANSES de la réalité des souffrances causées par les ondes électromagnétiques

L’affaire Facebook montre que les belles promesses concernant les données personnelles ne valent rien, or Linky et Gazpar sont des compteurs espions

 

Une journée nationale d’actions contre les compteurs communicants (Linky, gazpar, etc) aura lieu le samedi 5 mai 2018. Dans toute la France, des initiatives auront lieu pour le refus des compteurs communicants : chaines humaines, rassemblements devant les préfectures, devant les agences Enedis, etc

Lire la suite

Cédric Herrou : deux témoignages de l’acharnement judiciaire et policier…

 1) Cédric Herrou a partagé sa publication.

Une lettre de ma mère, au nom de l’Amour et de la Colère.

Lettre de la mère de Cédric

Monsieur le Procureur, je vous fais une lettre……
Je suis la mère de celui contre lequel vous vous acharnez . Ma grand -mère paternelle a elle aussi , en 1918 passé la frontière d’Italie à pied, par les montagnes elle a perdu le bébé qu’elle portait au cours de ce périple, (peut être a t’elle croisé à ce moment là les grands mères de messieurs Ciotti et Estrosi,qui sait ?) elle s’est louée telle une bête de somme pour tirer les « charetons »je me souviens d’elle avec la lanière de cuir qui lui barrait le torse …Ma mère quant à elle était allemande, ma sœur est née dans les geôles de la gestapo, elles ont été toutes deux libérées par les Américains ; C’est ce sang là qui coule pour moitié dans les veines de mes deux fils que vous avez fait arrêter jeudi , l’autre moitié étant du pur sang de Bretagne… c’est têtu un Breton, et ça n’a pas peur des tempêtes.
S’ils ne sont pas Français « de souche » (c’est ce qui reste d’un arbre mort, non ?) ils ont des racines profondes et vivantes dans ce pays qui est le leur et qu’ils aiment.
Pour que vous compreniez … nous avons été « famille d’accueil pendant 25 ans. Cedric avait 5 ans, Morgan 7, quand les premiers enfants sont arrivés .ils ont partagé leurs jouets, leur table, leur maison, leurs parents avec 15 enfants délaissés,de toutes origines,certains battus, violés …..
Alors quand Cedric vous dit que ces enfants qu’il voit sur nos chemins et nos routes de la Roya, ce sont ses frères et ses sœurs, il ne vous ment pas . Et quand il interpelle si fort les services de l’ASE, c’est qu’il en connait les rouages.
Nous avons quatre enfants puisque ils ont accepté d’intégrer deux de ces enfants à leur famille, ce sont leur sœur et leur frère à présent et nous en sommes très fiers !
Voilà monsieur le Procureur, et tous ceux qui le traitent de passeur, de trafiquant d’êtres humains et de voleur, voilà à qui vous avez à faire.
Avec tout mon respect,
Mama Herrou.
(transmis par Eric Vergniol)