Dialogue en conseil

Situation fictive

Informations complémentaires sur https://ccaves.org/blog/ collectifvallon@gmail.com

En apercevant l’antenne-relais de l’autre côté de la rue de ce village, il détourna le regard. Avec tant de  cadres d’ingénierie qui recherchent dans le  secteur, rêvent de  co-working et  de « changer l’économie pour changer le monde »1, des niaiseries auxquelles il n’avait jamais cru, il avait malgré tout accepté l’évolution de sa carrière. Sa formation d’énergéticien au temps du monopole d’État lui permettait à l’époque d’assumer des choix plus large que ceux de quelques illuminés dévouant leur existence au numérique. Monsieur Machaind est représentant en objets connectés, et ce qui l’inquiétait ce soir, dans la salle du café, contemplant cette antenne, était la proximité de l’EPHAD auquel s’ajoutait l’écriteau d’une cantine pour gamins2. Peut être dix mètres seulement séparait le pylône de la maison des anciens. Que la mairie se trouve aussi à proximité ne l’étonnait guère, il avait même eu vent d’un maire décédé d’une tumeur au cerveau lors de son second mandat, avec une antenne à quelques mètres de son bureau. Cela n’avait pas eu l’air d’affoler grand monde, et puis comment prouver l’influence seule du pylône ? Le marché hebdomadaire y prospère toujours dessous. Et puis il se souvint du faisceau de l’antenne en direction de l’école primaire de Saint-Aubin à Toulouse, combien ? 50 mètres peut être…3   Ce soir, la vision de cette grue connectée, une heure avant le Conseil municipal où il doit intervenir, le fit sourire, comme s’il constatait une bêtise de gosse que lui n’aurait jamais commise.

–   Vous regardez l’antenne ? Lui lança Odile, qui était accompagnée de Bertrand, tous deux conseillers. Elle prit place face au commercial, et poursuivit :

–   C’est le fait de vos collègues qui n’ont aucun respect pour la santé des personnes les plus fragiles.

Lire la suite

Albi : que veulent les opérateurs de téléphonie mobile ?

Conférence Patrice Goyaud (docteur/ingénieur retraité de EDF/RTE, Membre du Conseil d’Administration de  Robin des toits 
Petite salle du pigné(rue Roger Salengros-derrière hôpital Albi): JEUDI 18 OCTOBRE— 20H30-22H30
thème: “que veulent les opérateurs de téléphonie mobile?” entrée 3 euros
Programme: 20H30-21H30 conférence
                   21H30-22H15 questions/réponses
                   Après: apéro/café

Conférence à Albi le 18 Octobre 2018 (Salle du Pigné,boulevard Salengro)

organisée par le CMGA

Que veulent les opérateurs du numérique?

(Re: Beaucoup d’argent et de pouvoir)

1/ liminaire:

Le monde du numérique balise et bétonne au fur et à mesure de ses déploiements technologiques.

Comment?: 

Lire la suite

Verfeil : Pas d’Autoroute Castres-Toulouse !

Scanned Document

Rendez vous le samedi 20 octobre à En Solomiac à VERFEIL
à partir de 19h

En venant nombreux à cet évènement citoyen festif, vous contribuerez aussi à soutenir notre action. Nous comptons sur votre présence.

Les propositions du programme l’Avenir en commun :

  • arrêter les grands projets inutiles,
  • repenser la mobilité individuelle,
  • inverser la logique des métropoles et des méga-régions, de la compétition entre territoires,
  • stopper l’étalement urbain en incitant au rapprochement entre bassins de vie et bassins d’emploi,
  • défendre et reconstruire le maillage de transports en commun et de services publics sur tout le territoire, dans les départements ruraux et les quartiers populaires.

Lire la suite

Albi : mineurs isolés étrangers

La situation des mineurs isolés étrangers dans le Tarn est désastreuse, c’est vrai depuis plusieurs mois où ils ont été laissés dans des hôtels, mais cela s’est accéléré cet été avec la mise en place d’un dispositif d’évaluation qui a pour objectif de les trier et d’en considérer le maximum comme majeurs, ce sur des bases plus que contestables.
Le résultat, c’est toutes les semaines des jeunes qui sont mis à la rue, privés de leurs droits, sans hébergement, sans accompagnement.
Nous nous efforçons de rentrer en contact avec eux pour leur offrir notre solidarité et les aider à faire un recours auprès de la juge des enfants. Mais la situation devient très tendue et les bénévoles s’épuisent…
Face à cette situation dramatique, le Président du conseil Départemental reste sourd à nos demandes de rendez-vous et nous oppose un silence insultant.
Il devient urgent que nous soudions nos forces pour faire face à ce drame humain et combattre cette politique déplorable.
Nous vous convions le jeudi 18 octobre à 18h30 à une réunion sur le sujet à la Bourse du travail d’Albi nous remercions la CGT de la mettre à notre disposition.

Lire la suite

Robin des Toits et Linky

SYSTÈME LINKY AND CO : COMMUNIQUE DE PRESSE

DE ROBIN DES TOITS MIDI-PYRENEES

Après deux années de déploiement à marches forcées du compteur/capteur Linky par ENEDIS et ses bataillons de poseurs sous-traitants, force est de constater que ce soi-disant “concentré de technologie” fait souvent l’objet d’articles de presse évoquant les mésaventures vécues par des usagers ayant accepté ou subi son installation.

Pourtant, les pouvoirs publics soutiennent inconditionnellement le prétendu saut technologique (qui est loin d’être avéré) incarné par ce capteur Linky dont la généralisation est inscrite dans une loi de transition dite écologique. D’ailleurs, les autorités territoriales y participent cyniquement en attaquant sans états d’âme au Tribunal administratif les élus soucieux de leurs administrés, qui osent braver le conformisme pro-Linky ambiant en prenant des arrêtés restrictifs face à cet acharnement à vouloir imposer un objet connecté dans le sanctuaire de la vie privée que sont les logements.

Lire la suite

Marinaleda : appel !

Marinaleda une nouvelle fois en danger…

APPEL : SAUVONS MARINALEDA !

Une certaine « mode Marinaleda », à gauche, est plutôt passée, tout comme a quasiment passé le Chiapas, l’EZLN et le sous-commandant Marcos… Le « tourisme révolutionnaire », fût-il bien intentionné, solidaire, a fondu comme neige au soleil et montré ses limites. Le « tourisme politique » s’évapore, les problèmes restent, retombent souvent dans la pénombre médiatique, sur ceux qui en souffrent le plus… Réactiver les « réseaux solidaires » n’est pas facile. Une fois de plus, Marinaleda est en danger et il faut la sauver. Sa population, ses élus, en appellent à une solidarité redoublée.

Juan Manuel Sanchez Gordillo, maire depuis 1979 de ce « pueblo» (village) andalou agricole insoumis, de 2 800 habitants, autogéré par sa population, vient de nous confirmer que, ce qu’il appelle « l’utopie concrète » de Marinaleda, est une nouvelle fois menacée. En effet, le gouvernement socialiste andalou de Susana Diaz a perdu le soutien de « la droite troglodyte ». PSOE et CIUDADANOS viennent de mettre fin à la gestion, ensemble, pendant trois ans, de la « communauté » (gouvernement régional). Rappelons que CIUDADANOS, contrairement aux efforts des médias pour le présenter comme « centriste », reste un parti bien de droite, à la couenne droitière endurcie. La machine à recycler le néo-franquisme a tenté de siphonner le parti populaire, pendant que le PSOE andalou draguait à droite.

Lire la suite

Glyphosate : analyser ses urines…

Salut !

J’en ai parlé à quelques un.e.s, j’ai fait analyser mes urines pour voir si elles contiennent du glyphosate, le 1er aout dernier en Ariège… j’attends les résultats, pour notamment m’associer à une plainte collective contre Monsento et Bayer… (à ce propos, y a du nouveau : https://www.mediapart.fr/journal/economie/110818/roundup-monsanto-lourdement-condamne-aux-etats-unis?utm_source=article_offert&utm_medium=email&utm_campaign=TRANSAC&utm_content=&utm_term=&xts=&xtor=EPR-1013-%5Barticle-offert%5D&xtloc=&url=&M_BT=52656453228 )

En Ariège: La campagne continue ! Plus de 200 personnes sont inscrites pour le prélèvement d’urines, dont plus de 150 avec plainte.

50 personnes portant plainte ont fait leurs analyses Mercredi 1 août. La plainte a été déposée le 15 juin 2018 par 8 faucheurs qui avaient déjà fait leurs analyses.

Lire la suite

Projet d’autoroute Castres-Toulouse : agir en justice

Agir maintenant en justice en faveur des alternatives au

projet d’autoroute Castres-Toulouse

Appel à dons

Le 19 juillet 2018, le Premier Ministre a déclaré d’utilité publique le projet d’autoroute à péage Castres Toulouse. Depuis des années, à chaque étape de ce dossier validée par les services de l’État, le collectif PACT rappelle les arguments qui font que ce projet n’est pas la réponse adaptée aux besoins de notre territoire et aux enjeux de l’époque. L’impact sur la santé et l’environnement est largement négatif, les destructions de terres agricoles et de zones naturelles sont irréversibles, le coût supporté par les collectivités territoriales est sans précédent, le péage de 15 euros est injuste, les déviations existantes gratuites deviendront payantes et les villages retrouveront le trafic routier d’avant…

Mais le plus inacceptable c’est qu’à une époque où les engagements mondiaux pour le climat poussent à la sobriété, les décideurs refusent toujours de demander aux services de l’État d’étudier un aménagement sur place de la RN 126. Pourtant au regard de la pré-étude de cet aménagement, présentée lors de l’enquête publique et financée par des collectivités opposées au projet autoroutier, cette solution est la plus à même de répondre, économiquement et écologiquement, à l’intérêt général.

Lire la suite

Linky : en tant que maire je m’y opposerai jusqu’au bout

En tant que maire, voici pourquoi je m’opposerai jusqu’au bout aux compteurs Linky

De l’aveu même du responsable national du déploiement des compteurs communicants Linky, la “course” avec les hackers est “sans fin”.

 

DAMIEN MEYER VIA GETTY IMAGES

Élu en 1993 maire de Bovel, 613 habitants, je m’oppose au déploiement des compteurs communiquant Linky de la société Enedis. Depuis qu’en 2017 mon conseil municipal a délibéré, et que nous avons fait appel du jugement annulant notre délibération, des dizaines de gens me téléphonent ou m’écrivent, certificats médicaux à l’appui, pour me dire qu’ils sont malades, ne sachant plus à quel saint, à quelle justice, à quel élu se vouer pour obtenir le droit de vivre dans un environnement sain (NDLR : à l’heure actuelle, les études scientifiques montrent que les compteurs n’ont pas plus d’impact sur la santé que les anciens compteurs).

Lire la suite