Robin Renucci : lettre à Mme la Ministre de la Culture à propos des exilé-e-s

Madame la ministre de la Culture,
Vous avez convié certain.e.s d’entre nous à la fin de l’automne à un dîner pour parler de nos différentes actions auprès des exilé.e.s qui cherchent actuellement refuge en France.

Nous vous avons proposé alors d’organiser une commission dont nous étions prêt.e.s à prendre la charge, afin d’établir un dialogue avec le ministère de l’Intérieur. Nous avons insisté sur la nécessité et l’urgence d’ouvrir ce dialogue entre les artistes, les acteur.trice.s culturel.le.s et le ministère de l’Intérieur, dialogue sans lequel tous nos efforts, tout notre travail en direction des milliers d’éxilé.e.s restent une goutte d’eau dans l’océan des violences qu’ils et elles subissent aujourd’hui sur notre territoire, dans cette France qui pour elles et eux représentait pourtant la patrie des droits de l’homme, une terre d’asile et de refuge, et qui n’est plus aujourd’hui, pour ces femmes, ces enfants et ces hommes, qu’un endroit de violence et de rejet.
Notre demande est restée lettre morte.

Vous avez lancé récemment un appel au milieu culturel et artistique à faciliter aux éxilé.e.s l’accès à la culture, à développer des ateliers artistiques avec elles et eux, pour les aider à patienter le long des files d’attentes administratives.

Lire la suite

Cédric Herrou : deux témoignages de l’acharnement judiciaire et policier…

 1) Cédric Herrou a partagé sa publication.

Une lettre de ma mère, au nom de l’Amour et de la Colère.

Lettre de la mère de Cédric

Monsieur le Procureur, je vous fais une lettre……
Je suis la mère de celui contre lequel vous vous acharnez . Ma grand -mère paternelle a elle aussi , en 1918 passé la frontière d’Italie à pied, par les montagnes elle a perdu le bébé qu’elle portait au cours de ce périple, (peut être a t’elle croisé à ce moment là les grands mères de messieurs Ciotti et Estrosi,qui sait ?) elle s’est louée telle une bête de somme pour tirer les « charetons »je me souviens d’elle avec la lanière de cuir qui lui barrait le torse …Ma mère quant à elle était allemande, ma sœur est née dans les geôles de la gestapo, elles ont été toutes deux libérées par les Américains ; C’est ce sang là qui coule pour moitié dans les veines de mes deux fils que vous avez fait arrêter jeudi , l’autre moitié étant du pur sang de Bretagne… c’est têtu un Breton, et ça n’a pas peur des tempêtes.
S’ils ne sont pas Français « de souche » (c’est ce qui reste d’un arbre mort, non ?) ils ont des racines profondes et vivantes dans ce pays qui est le leur et qu’ils aiment.
Pour que vous compreniez … nous avons été « famille d’accueil pendant 25 ans. Cedric avait 5 ans, Morgan 7, quand les premiers enfants sont arrivés .ils ont partagé leurs jouets, leur table, leur maison, leurs parents avec 15 enfants délaissés,de toutes origines,certains battus, violés …..
Alors quand Cedric vous dit que ces enfants qu’il voit sur nos chemins et nos routes de la Roya, ce sont ses frères et ses sœurs, il ne vous ment pas . Et quand il interpelle si fort les services de l’ASE, c’est qu’il en connait les rouages.
Nous avons quatre enfants puisque ils ont accepté d’intégrer deux de ces enfants à leur famille, ce sont leur sœur et leur frère à présent et nous en sommes très fiers !
Voilà monsieur le Procureur, et tous ceux qui le traitent de passeur, de trafiquant d’êtres humains et de voleur, voilà à qui vous avez à faire.
Avec tout mon respect,
Mama Herrou.
(transmis par Eric Vergniol)

Castres : les actions d’Enedis en baisse…

… Celles du Collectif stop Linky Tarn sud en hausse !

Le 22 janvier 2018, à l’appel du Collectif Stop Linky Tarn sud, un rassemblement Place Soult à midi prolongé en manifestation jusqu’aux bureaux d’Enedis, Avenue Charles De Gaulle à Castres, a permis à une centaine de personnes d’exprimer leur ras-le-bol des méthodes utilisées par les poseurs sous traitants d’Enedis. Une manif bon enfant avec slogans, sifflets et autres engins bruyants, plusieurs banderoles ont égayé le cortège…

Une demi-douzaine de journalistes des principaux médias Tarnais (presse et radios) ont couvert l’événement.

Lire la suite

N-D des Landes : empêcher l’évacuation de la ZAD

Depuis plusieurs semaines, une campagne médiatique s’est mise en place pour préparer les esprits à une évacuation violente de la ZAD, « quoiqu’il se passe ». Alors qu’un appel unitaire à la mobilisation a été lancé pour fêter la fin de validité de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) du projet, le samedi 10 février à la ZAD.

De l’abandon du projet…

Le rapport des médiateurs remis au président Macron le 12 décembre dernier a clairement mis en relief la possibilité d’un réaménagement de l’aéroport existant. C’est ce qui est proposé depuis de nombreuses années par les opposant.e.s. et notamment l’étude économique du cabinet CeDelft commandé par le Cedpa en 2011.

Lire la suite

Castres : le rejet du compteur Linky s’amplifie

L’arrêté municipal pris par Pascal Bugis en juillet 2017 vient d’être récemment suspendu par le Tribunal Administratif. Cela ne change rien à la possibilité pour les usagers de refuser la pose de ce compteur. D’ailleurs ils ne s’en privent pas : la contestation prend de l’ampleur.

L’article ci-dessous est publié dans le n° 130 (janvier 2018) de Confluences 81 (avant le jugement du T.A.). Il n’y a pas une ligne à changer !

Chronique du Collectif Stop Linky Tarn sud

IL serait fastidieux de tenir une chronologie détaillée des combats anti-Linky qui se sont menés en grand nombre au cours des trois derniers mois de l’année 2017. Quelques « axes » toutefois se dégagent nettement.

<== Grève de la faim à Albi

Lire la suite

Castres : Noémie Bouissière

Lundi 8 janvier 2015 – 17h à la Maison des Associations
Une grande résistante castraise inconnue : Noémie Bouissière
par Bernard Landes

De l’aide aux évasions de la prison de Castres à la fabrication de tracts clandestins destinés à démoraliser les soldats allemands et à l’hébergement du fils de l’avocat antinazi ayant fait condamner Joseph Goebbels, ministre de la propagande d’Hitler, l’histoire méconnues d’une résistante Castraise ayant choisi de rester anonyme…

Lire la suite

Albi : les amoureux au ban public

Bonjour à toutes et tous,

 
Nous vous écrivons du Nord du département, à Albi où nous sommes en train de créer un collectif des Amoureux au ban public. Vous  le savez peut-être, les Amoureux au ban public est un mouvement qui depuis 10 ans, sous l’impulsion de la Cimade, réunit et soutient les couples bi-nationaux dans la défense de leurs droits à vivre en famille. Aujourd’hui, les actions militantes et festives sont portées par les couples / bénévoles de 7 collectifs (Lyon, Marseille, Montpellier, Paris, Quimper, Strasbourg et maintenant Albi). A Albi, nous commençons par mettre en place une permanence juridique mensuelle chaque dernier mardi du mois avec un accueil que l’on souhaite collectif et bienveillant pour une mobilisation des premiers concernés, les couples franco-étrangers. La première sera donc le mardi 28 novembre à 19h au 25 ter rue de la Madeleine dans les locaux du MRAP, faites passer le mot autour de vous !

Un crime contre le vivant…

Appel aux décideurs

 GLYPHOSATE : CRIME CONTRE L’HUMAIN ET TOUT LE VIVANT

 Les dangers du glyphosate et de ses co-formulants associés ne sont plus à démontrer devant la réalité des atteintes à la santé des populations (en Amérique latine notamment mais aussi en Europe chez les agriculteurs et les animaux d’élevage). Des études indépendantes apportent elles aussi des arguments scientifiques sur les conséquences de ces molécules sur la santé. A cela s’ajoutent maintenant le scandale de la manipulation des agences européennes par la firme Monsanto et ses expertises truquées. Les décideurs ne peuvent plus faire semblant de les ignorer.

Lire la suite