Solidarité avec les mineurs étrangers isolés

Malgré le froid, malgré l’approche de la trêve hivernale, le Conseil départemental du Tarn continue à mettre à la rue des jeunes. Ces jeunes, évalués majeurs alors qu’ils clament leur minorité, se retrouvent privés d’hébergement. Nous devons les aider à trouver un toit le temps qu’ils fassent leur recours auprès de la Juge des Enfants. Nous ne sommes pas en mesure de dire actuellement combien de temps peut durer ce recours.
Si vous pensez pouvoir offrir un toit à l’un de ces jeunes ou si vous avez besoin de plus amples informations, merci de nous écrire par retour de mail ou de téléphoner au 06 07 09 92 05 (Bérengère).

Lire la suite

Albi : mineurs isolés étrangers

La situation des mineurs isolés étrangers dans le Tarn est désastreuse, c’est vrai depuis plusieurs mois où ils ont été laissés dans des hôtels, mais cela s’est accéléré cet été avec la mise en place d’un dispositif d’évaluation qui a pour objectif de les trier et d’en considérer le maximum comme majeurs, ce sur des bases plus que contestables.
Le résultat, c’est toutes les semaines des jeunes qui sont mis à la rue, privés de leurs droits, sans hébergement, sans accompagnement.
Nous nous efforçons de rentrer en contact avec eux pour leur offrir notre solidarité et les aider à faire un recours auprès de la juge des enfants. Mais la situation devient très tendue et les bénévoles s’épuisent…
Face à cette situation dramatique, le Président du conseil Départemental reste sourd à nos demandes de rendez-vous et nous oppose un silence insultant.
Il devient urgent que nous soudions nos forces pour faire face à ce drame humain et combattre cette politique déplorable.
Nous vous convions le jeudi 18 octobre à 18h30 à une réunion sur le sujet à la Bourse du travail d’Albi nous remercions la CGT de la mettre à notre disposition.

Lire la suite

Tarn : appel à hébergement solidaire

Urgent,

Appel à hébergement solidaire afin de mettre à l’abri des mineurs isolés étrangers que le Département jette à la rue. En effet, la fin de l’été n’a pas sonné la fin des évaluations pratiquées par le Département pour se débarrasser des mineurs qui lui demandent la protection à laquelle ils ont droit. Beaucoup d’entre eux sont encore évalués majeurs sur des bases que nous contestons et sont mis à la rue pour ce motif.

Lire la suite

St Paul Cap de Joux : spectacle vivant

Les Migrants : et si on en parlait…

Le groupe ” Solidarité ” de l’association INICI (Initiatives Citoyennes en Pays d’Agout) organise une réunion publique le Samedi 6 Octobre 2018 à 15h à la salle des Fêtes de St Paul Cap de Joux, avec des représentants de La Cimade, de Médecins du Monde et d’Emmaüs.

En prologue, un spectacle vivant : ” Temps d’ Exil ” sur des poèmes et nouvelles de Mehdi Lallaoui, avec Antoine Johannin et Gaëtan Pascual d’Echos d’ici/Echos là.

Lire la suite

Mineurs Non Accompagnés, pour prolonger la séance du 17 sept.

ACCUEIL ET DÉSACCUEIL DES MINEURS ISOLÉS ÉTRANGERS DANS LE TARN

L’été aura été profitable au Conseil Départemental : suite aux évaluations et aux tris auxquels il a fait procéder, il s’est débarrassé de la très grande majorité des mineurs isolés étrangers qui étaient à sa charge, ou sous sa responsabilité, ces mineurs isolés que l’on appelle désormais des MNA et dont le Conseil départemental du Tarn a fait des SDF, ou pire encore. Pendant l’été, période propice pour faire en catimini les vilenies les plus basses, le Conseil départemental aura fait évaluer 81 jeunes, 75 seront déclarés majeurs, soit 92,6 %. Pour qui pratique une politique du chiffre, c’est une belle réussite, une opération gagnante. Car 75 jeunes déclarés majeurs, ça veut dire 75 jeunes dont le Conseil départemental n’aura pas à assurer la prise en charge… Ça veut dire aussi de substantielles économies pour le Département (elle seraient
estimées à 1, 8 millions…). Mais 75 jeunes déclarés majeurs, ça veut dire encore 75 jeunes mis à la rue,  livrés à eux-mêmes, privés de leurs droits fondamentaux, privés des moyens nécessaires pour faire les recours leur permettant de contester la décision prise à leur encontre.

MNA : bienvenue dans le Tarn !

Lire la suite

Sans papiers…

Le court-métrage musical Shens Papèrs est désormais disponible sur Internet en accès libre : https://vimeo.com/178895355

Produit par l’association gersoise Art’Oc, le film Shens papèrs (Sans papiers) est écrit et réalisé par Philippe Espinasse, co-réalisé par Eva Cassagnet, filmé à Auch par Amic Bedel, avec l’aide précieuse du CAMOM, Guillaume Lopez, Amel Duret et Fabienne Vayrette (Hilhas deu Vent) et Simon Portefaix pour l’enregistrement de la chanson mixée et masterisée par Nicolas Panek.

Quotidien d’une famille de sans papiers, tolérance, ouverture à l’autre, sous les paroles justes, en occitan et en kabyle, musique entêtante, ponctuée par les pas des danseurs de rondeau gascon et une danseuse contemporaine, voilà en quelques mots ce qu’est Shens papèrs.

Lire la suite

Graulhet : nous serons à Biocybèle les 20 et 21 mai !

La semaine prochaine, dimanche et lundi, Solidarité Migrants Graulhet vous donne rendez-vous à la foire Bio Biocybèle, à Graulhet, la Bousquétarié, route de Lavaur .
Nous serons présents pour répondre à vos questions :
>questions sur la nouvelle loi Asile et Immigration qui vient d’être votée par l’Assemblée Nationale, et par deux députés du Tarn: Jean Terlier et Me Verdier-Jouclas, députés En Marche, loi que les associations d’aide aux migrants rejettent en bloc.
> questions sur les migrants accueillis dans le Tarn,
> questions sur la politique d’accueil institutionnelle
> questions sur les chiffres de la migration

Lire la suite

Migrant.E.S : marche solidaire du 30 avril au 7 juillet

Marche Citoyenne et Solidaire

Nous marchons pour l’accueil des migrants, contre le « délit de solidarité », contre le blocage de la frontière franco-italienne et de la frontière franco-britannique.

LAISSEZ LES PASSER !

Nous demandons la liberté de circulation et d’établissement des migrants en Europe et en France : pas de blocage des frontières à l’intérieur de l’Europe, notamment entre la France et l’Italie, entre la Grande-Bretagne et la France ; pour les migrants, liberté de choix du pays dont ils veulent demander la protection.

ACCUEILLONS LES !

Nous sommes solidaires avec les migrants : nous demandons l’ouverture de centres d’accueil inconditionnel, la fin du « délit de solidarité » et des autres entraves au travail des citoyens et des organisations d’aide aux migrants.

La Marche commence le 30 avril 2018 à Vintimille et se termine le 8 juillet à Douvres. Elle a aussi pour objectif de valoriser le travail des citoyens, des associations, des collectifs qui aident les migrants, dans les 60 villes-étapes, de créer du dialogue avec les citoyens.

Lire la suite

Albi : marche des solidarités

Pour contrebalancer les voix haineuses qui s’expriment sans retenues, une invitation à considérer bien sûr selon vos opinions et vos disponibilités. Pour rappeler les enjeux, un lien en fin de message, une histoire à écrire au présent pour que le texte ne soit pas réduit au statut de manuscrit historique MAIS obsolète. Sylvie P. pour RESF81 et le MRAP

Appel à
Rassemblement samedi 17 mars 2018 à 15h place du Vigan à Albi

Marche des solidarités
Vérité Justice mémoire dignité liberté égalité 

Lire la suite

Castres : l’hospitalité n’est pas un délit !

L’Association Jaurès Espace Tarn, et ses partenaires vous invitent le jeudi 15 Mars à 20h30 à Castres – École d’ingénieurs ISIS – Campus la Borde Basse
Sur le thème :
ACCUEIL DE L’ÉTRANGER, L’HOSPITALITÉ N’EST PAS UN DÉLIT
Avec J.P Cavalié
Membre fondateur du réseau Hospitalité, Ancien délégué régional de La Cimade
Face aux lois toujours plus répressives, au non-respect de l’état de Droit, l’accueil des étrangers est bien souvent assuré par des citoyens au travers de multiples actions courageuses.
L’hospitalité n’est pas un délit, elle est une réponse humaine, l’éthique d’une autre forme de mondialisation.
Elle est notre avenir. Cet espoir a commencé à devenir réalité.

http://www.ajet.fr/

-- 
Migrants Tarn
Courriel : migrant81@riseup.net
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisé. L'utopie d'hier peut devenir la réalité" Théodore Monod