ON NE LACHE RIEN ! Concert événement en soutien à la lutte contre l´A69 !

18 MAI 👈

HK et d’autres artistes nous feront l’honneur de leur présence, pour un moment de plaisir partagé.

La lutte est belle et nous avons hâte de nous retrouver pour ce temps festif et familial pour vibrer et … danser encore ! La fête se tiendra sur un terrain privé dont l’adresse sera communiquée prochainement.

Plus d’informations sur le lieu, les réservations et la programmation à venir: https://www.lvel.fr

Réunion publique d’information :

Implantation d’usines d’enrobés à chaud

Le 24 avril 2024 à 20h

Salle des fêtes de Cuq-Toulza

Venez vous informer sur les projets d’implantation de deux usines d’enrobés à chaud sur le territoire de Puylaurens et Villeneuve-Lès-Lavaur , prévus pour cet automne 2024.

Au programme :

– Présentation du projet

– Étude d’impact environnemental

– Questions-réponses

Votre présence est importante pour que vous puissiez exprimer vos questions et vos avis sur ce projet.

Partagez cette publication pour faire connaître la réunion !



De Castres à Toulouse. . . Le Cycloretour contre l’A 69 et pour une autre voie !


LE CYCLORETOUR CONTRE L’A69 ET POUR UNE AUTRE VOIE
 Neuf jours pour emprunter Une Autre Voie, le projet alternatif à l’A69 porté par LVEL et l’ urbaniste Karim Lahiani.

Il ne s’agit pas seulement, comme on peut l’entendre parfois, d’un projet de création d’une Véloroute Nationale, mais d’un projet de territoire beaucoup plus vaste articulé autour des mobilités (multimodalité avec train, aménagement de la RN126, vélo…), de la relocalisation de l’économie, de la réintégration de biodiversité et d’espaces naturels dans la vallée du Girou, en adéquation avec le changement climatique en cours. En réaction à ce projet pionnier et ambitieux, les élus porteurs de l’A69, enfermés dans une vision passéiste incapable d’appréhender les enjeux de demain, ont annoncé un projet de piste cyclable…… le long de l’autoroute !

Une telle vision de l’avenir pourrait prêter à sourire si elle n’était pas si dramatique.
Avec ce Cycloretour, nous invitons les imaginaires à se projeter dans un avenir désirable et cohérent pour le territoire… Loin du passage en force de l’A69, la population est force de propositions pour mieux vivre dans le bassin Castres-Mazamet, et dans la Vallée du Girou et de l’Agoût !

En novembre 2023, pour soutenir et faire connaître Une Autre Voie, une initiative citoyenne a vu le jour : le Cyclotour, un convoi cycliste au cours duquel une centaine de cyclistes ont fait la première étape, et une trentaine a affronté le froid et la pluie jusqu’au bout, ont arpenté nos territoires pour montrer aux pouvoirs publics et aux citoyen.nes que d’autres solutions existent, que d’autres alternatives sont possibles face à une autoroute à contre-sens de l’histoire. Ce fut un évènement festif, convivial et familial, mettant en avant les mobilités douces, les interactions sociales entre citoyen.nes avec un focus important sur la culture via des spectacles itinérants. Chaque soir une centaine de militants étaient présents pour s’informer et apprécier les prestations des artistes, .  

 Forts du succès du Cyclotour 2023, nous avons décidé de réitérer l’expérience avec un CycloRetour en 2024. L’édition 2023 s’est déroulée sur 5 jours, nous voyons cette fois les choses en grand avec 9 jours de rencontres et d’échanges, de chantiers participatifs, de spectacles… 
Le départ se fera depuis Castres le 13/04 pour une arrivée à Toulouse le 21/04. L’itinéraire sera jalonné de 4 étapes dans des communes proches du tracé autoroutier avec des étapes un jour sur deux. Les journées intermédiaires seront dédiées à des temps d’échanges, d’informations sur le projet et sur la lutte, des ateliers, des chantiers participatifs, de la musique mais aussi des spectacles.
Le Samedi 20/04, un évènement convivial et familial plus important se tiendra à l’Union, autour des mobilités alternatives à la voiture. Au programme : des olympiades du vélo, des tables rondes, un spectacle et le concert de la Vespa Cougourdon Ourchestra.

 Cette aventure cycliste se terminera le dimanche 21 à Toulouse, au départ de l’Union à vélo à 12h30 ou à 14h à pied dans Toulouse, où le peloton sera accueilli par une grande manifestation piétonne pour former un cortège commun. 

Du 13 au 21 avril – 🚲 Les inscriptions sont ouvertes >
https://framaforms.org/inscription-cycloretour-1711658446

Le Collectif La Voie Est Libre 

Les nouveaux écureuils de la Crem’arbre ont quelque chose d’important à nous dire !

Bonjour, voici un communiqué de presse des nouveaux écureuils de la Crem’Arbre:
Après l’expulsion des écureuil.le.s de la Crem’arbre, qui ont vaillamment tenu un siège de 39 jours à la cime des arbres, nous voilà, deuxième génération, qui prenons la relève de cette belle victoire.

La confiance que nous n’avons jamais placée en NGE ATOSCA se révèle légitime car au petit matin du jeudi 28 mars 2024, une pelleteuse est venue attaquer le système racinaire des arbres sur lesquels nous nous trouvons. Cette mise en danger directe des arbres provoque un risque d’abattage et perturbe la nidification des mésanges bleues, espèce protégée.

Jamais une plainte démontrant l’illégalité des coupes d’arbres n’a empêché NGE ATOSCA de violer la loi. Cette entreprise préfère payer des amendes que de laisser la vie sauve aux différentes espèces qu’ils massacrent.


Les pressions que nous subissons :

– 300 euros d’amende/heure passée sur la Crem’arbre (dans les arbres ou au sol)

– Empêchement des ravitaillements

– La présence du procureur, mardi 27 mars 2024, nous demandant de descendre sous peine de poursuites, notamment celle de mettre en application le sursis d’un.e camarade écureuil.le lié à une affaire judiciaire différente de cette action.

– Présence policière outrageante durant les heures de repos et de sommeil.

Tout ça nous porte à croire qu’ils ont hâte de nous voir descendre le plus tôt possible pour continuer leurs crimes écocidaires.
Hier, mercredi 27 mars, le procureur nous a garanti que les arbres ne seraient pas coupés jusqu’au 1er septembre 2024. Il s’agit d’un énième mensonge, révélé ce matin 28 mars 2024, par la venue de la pelleteuse.

Ceci renforce notre méfiance vis à vis de l’intégrité de NGE ATOSCA et des autorités publiques qui la protègent (oui Mr le procureur, les racines sont rattachées aux arbres. Couper les racines signifie couper les arbres).

Nous ne sommes pas dupes.
Nous ne céderons pas au chantage, notamment aux amendes qui nous sont promises, ni aux belles paroles aussitôt révoquées.

Avec l’arrivée du Printemps des Zad, nous espérons voir fleurir d’autres lieux alternatifs, anticapitaliste,  antifasciste, anticolonialiste, antiraciste, transféministe, avec des ambitions de transformations sociales et écologiques