Catalogne : Lettre au distingué juge Llarena

DISTINGUIDO SEÑOR,

Pour justifier son coup d’Etat du 2-Décembre, le « prince-président », de funeste mémoire, avait, dans une formule célèbre, remercié la France d’avoir compris qu’il n’était « sorti de la légalité que pour entrer dans le droit ». Il fallait oser. Encore cela dénotait-il une prise de conscience (bien hypocrite je vous le concède) que ce qui avait été commis était difficilement défendable, et une pathétique – sinon louable ! – tentative de se raccrocher aux branches.

Vous même, distinguido señor Llarena, n’avez point de tels scrupules. Il faut vous en féliciter.

Ne vous embarrassant guère du droit (qu’aurait à faire le droit dans un procès politique ?), vous ne sortez de la légalité que pour patauger dans l’arbitraire. Vous venez d’en faire l’aveu, presque ingénu, en justifiant le mauvais sort qu’il vous plaît de réserver à Jordi Sanchez, que le Parlement de Catalogne persiste, vaille que vaille, à proposer à la Présidence de la Generalitat… précisément par votre opposition à ce qu’il s’y présente !

Lire la suite

Les conditions de travail dans le monde associatif

J’aimerais les faire venir sur Albi (sans doute pour fin 2018…), qui se sent de coorganiser avec moi ?

Wil, de Radio Albigés.

 

Les conditions de travail dans le monde associatif

… ou comment être fier d’être content de se faire auto-exploiter (ou l’inverse)

Conférence de Pauline De Bortoli et Yohann Vancassel

Lire la suite

ZAD de Notre-Dame des Landes

Nous ne voulons pas d’un nouveau martyr !

Il y a plus de trois ans, dans le Tarn, Rémi Fraisse a été tué par un tir de grenade offensive. Localement, de nombreux habitants, citoyens, militants, sympathisants de la lutte contre le barrage de Sivens avaient été choqués par la violence et la brutalité déployées par l’Etat pour tenter d’imposer son projet. Une concertation est aujourd’hui en cours visant à mettre en place un “projet de territoire” durable. Mais personne ici n’oublie que le Préfet avait envoyé l’armée contre de jeunes défenseurs de l’environnement et assassiné un homme.

Lire la suite

Comment gérer des agents difficiles ?

Comment gérer des agents difficiles ? Humeur

La créativité managériale est sans limite.

Quel enthousiasme s’empare de moi quand je tombe sur le power point de la journée d’études du pôle pilotage et ressources de la direction des finances publiques. Et quel titre accrocheur ! La gestion d’agents difficiles.

Oui, car aux finances publiques, figurez-vous que certains agents sont difficiles. Ils font rien qu’à embêter leurs supérieurs. Et pourquoi, ils sont difficiles ? Et bien parce qu’ils sont en difficulté !

Lire la suite

Vivre livres !

Rencontre nationale de réflexion sur la lecture, 

“Vivre livres !” à Figeac (46100) du 10 au 13 mai 2018.

Avec François Bégaudeau, Jean-Pierre Lepri, Dominique Vachelard… :

Bande-annonce (1 min) : https://youtu.be/kw2j2QNWPY0

Les livres sont des armes d’instruction massive – à condition qu’il y ait des lecteurs. Sinon ce ne sont que du papier, avec de l’encre dessus, dans un coin.

Être lecteur n’est pas donné.
Je l’apprends (ou pas). Mais comment ?
Il est des enseignements de la lecture qui, malgré la bonne foi des enseignants, sont des empêchements à lire.
Pourquoi ?
Qu’est-ce que lire ?
Comment j’apprends (ou pas) à lire ?
Pourquoi ne lisent-ils pas ?
À quoi ça sert de lire ?…

Trois jours de réflexions, uniques, sur ces questions – et bien d’autres.

Lire la suite

Feminazi et journalope…

Lisant le Confluences 81 du mois dernier par petits bouts, je suis tombé sur une question d’Aline à propos des termes “féminazi” et “journalope”. As-tu reçu des réponses Aline ?

Ces deux termes ont été inventés et sont utilisés dans des milieux où l’on trouve des gens contre qui je lutte depuis un peu plus de 2 décennies ! Donc je pense pouvoir te répondre Aline.

 

“Féminazi” est un terme inventé pour désigner de façon injurieuse les féministes. Qu’elles soient radicales ou non.

A ma connaissance, au moins 4 masculinistes médiatiques usent de ce terme pour définir les féministes qu’ils haïssent. Il s’agit de l’éditorialiste et animateur radio étasunien Rush Limbaugh (qui compare l’IVG aux crimes des nazis), de l’avocat étasunien Roy Den Hollander (qui considère que « (…) les féminazies ont infiltré les institutions et il y a eu un transfert de droits des hommes aux femmes (…) »), du blogueur québécois Jean-Claude Rochefort (qui en appelle aux violences contre les féminazies) et du militant masculiniste québécois Hermil Lebel (qui estime qu’une dictature féminazie s’est abattue sur le Québec, alors qu’il est accusé de violences conjugales)

Lire la suite

Journée nationale anti-Linky

Journée nationale anti-Linky en France samedi 5 mai 2018

Communiqué du 27 mars 2018, transmis par Stéphane Lhomme.

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

– Dénonciation des incendies, surfacturations, incidents divers, espionnage de la vie privée, et des exactions commises sur la population par les installateurs de Linky

– Reconnaissance par l’ANSES de la réalité des souffrances causées par les ondes électromagnétiques

L’affaire Facebook montre que les belles promesses concernant les données personnelles ne valent rien, or Linky et Gazpar sont des compteurs espions

 

Une journée nationale d’actions contre les compteurs communicants (Linky, gazpar, etc) aura lieu le samedi 5 mai 2018. Dans toute la France, des initiatives auront lieu pour le refus des compteurs communicants : chaines humaines, rassemblements devant les préfectures, devant les agences Enedis, etc

Lire la suite

Compteur Linky : la CNIL totalement impuissante à protéger les données personnelles

Stéphane Lhomme Conseiller municipal de Saint-Macaire (33) http://refus.linky.gazpar.free.fr

Communiqué du 27 mars 2018

Compteur Linky :

La CNIL totalement impuissante à protéger les données personnelles

– L’affaire direct-énergie et l’affaire Facebook montrent que les données des compteurs communicants seront toujours captées, détournées, volées…

– La seule façon de ne pas être espionné est… d’avoir des compteurs ordinaires et non des compteurs communicants Linky, Gazpar et Cie…

Lire la suite

Migrant.E.S : marche solidaire du 30 avril au 7 juillet

Marche Citoyenne et Solidaire

Nous marchons pour l’accueil des migrants, contre le « délit de solidarité », contre le blocage de la frontière franco-italienne et de la frontière franco-britannique.

LAISSEZ LES PASSER !

Nous demandons la liberté de circulation et d’établissement des migrants en Europe et en France : pas de blocage des frontières à l’intérieur de l’Europe, notamment entre la France et l’Italie, entre la Grande-Bretagne et la France ; pour les migrants, liberté de choix du pays dont ils veulent demander la protection.

ACCUEILLONS LES !

Nous sommes solidaires avec les migrants : nous demandons l’ouverture de centres d’accueil inconditionnel, la fin du « délit de solidarité » et des autres entraves au travail des citoyens et des organisations d’aide aux migrants.

La Marche commence le 30 avril 2018 à Vintimille et se termine le 8 juillet à Douvres. Elle a aussi pour objectif de valoriser le travail des citoyens, des associations, des collectifs qui aident les migrants, dans les 60 villes-étapes, de créer du dialogue avec les citoyens.

Lire la suite