Autoroute Castres-Toulouse : 1/2 milliard d’euros…

Une autoroute d’un demi milliards d’euros cédée au privé, à Vinci, Effilage …

Payée pour moitié par de l’argent public ( départements, région,état )

Qui va polluer au moins 350 hectares de terres agricoles .

Pour quelques uns : NON MERCI !

Parce qu’ICI on vaut mieux que ça :  Exigeons la modernisation de la route existante entre Castres et Verfeil !

Albi : le bulldozer est dans le pré

Le bulldozer est dans le pré

Il y a quelques mois, j’ai reçu des mails et des appels téléphoniques enthousiastes et envieux. Des quatre coins de France. Il faut dire que j’habite Albi, dans le Tarn et qu’à Albi, voyez-vous, on prépare l’autosuffisance alimentaire. Rien que ça. Des quatre coins de France, donc, le même refrain : « Quelle chance tu as de vivre dans une ville aussi verte, une ville dirigée par des précurseurs-seuses, des visionnaires ! »

Et puis ce matin, au réveil, j’ai reçu un autre mail : la ferme de la Renaudié, à Albi, sise sur 9 hectares de bonne terre fertile, au bord du Tarn, la ferme de la Renaudié a été attaquée et démolie par les bulldozers. Un tas de gravats, voilà tout ce qu’il reste de cette belle bâtisse du dix-neuvième siècle. Pourquoi ? Pour bâtir un énième magasin de bricolage, un Leroy-Merlin, avec des restaurants (dont un rapide, suivez mon regard) et des parkings, et du béton, partout du béton.

Lire la suite

Castres : projection-débat

La CONFÉDÉRATION PAYSANNE DU TARN ET LE CINÉMA LE LIDO DE CASTRES vous propose :

 

Le samedi 2 décembre 2017 à 20h, un CINE-RENCONTRE

« Histoires de la plaine »,

EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE CHRISTINE SEGHEZZI

Nous serons accueillis au cinéma le Lido, 24 Quai Miresdames 81100 Castres

www.capcinema.com – 05 63 71 23 65 – Tarif 6.20 € (réservation possible)

La projection du film sera suivie d’un débat, en présence de la réalisatrice, animé par la Confédération Paysanne. Le verre de l’amitié sera offert pour clôturer la rencontre.

SITE INTERNET DU FILM :

http://www.histoiresdelaplaine.fr

Lire la suite

Saint-Victor (12) : amassada

Saint-Victor est un petit village du sud Aveyron sur lequel RTE, le géant de la distribution électrique, souhaite installer un énorme transformateur de 10 ha, en prévision entre autres de l’acheminement de centaines d’éoliennes industrielles dont les habitants ne veulent pas non plus. Le projet fortement contesté date de 2010 et l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, qui durera un mois, a commencé lundi dernier.

Les habitants ont déjà bloqué, avec succès, les visites des commissaires enquêteurs et comptent le refaire le samedi 2 décembre à Saint-Victor.

L’Amassada (assemblée en Occitan, nom donné au collectif aveyronnais) nous demande de participer à cette journée du 2 décembre puisqu’après le blocage du matin, de 9 à 13h, une grande marche contre RTE se déroulera l’après-midi dans la ville de Saint-Affrique, départ devant La Poste à 15h ; rassemblement suivi d’un repas/concert à la salle des fêtes de St Victor et Melvieu.

Lire la suite

Un crime contre le vivant…

Appel aux décideurs

 GLYPHOSATE : CRIME CONTRE L’HUMAIN ET TOUT LE VIVANT

 Les dangers du glyphosate et de ses co-formulants associés ne sont plus à démontrer devant la réalité des atteintes à la santé des populations (en Amérique latine notamment mais aussi en Europe chez les agriculteurs et les animaux d’élevage). Des études indépendantes apportent elles aussi des arguments scientifiques sur les conséquences de ces molécules sur la santé. A cela s’ajoutent maintenant le scandale de la manipulation des agences européennes par la firme Monsanto et ses expertises truquées. Les décideurs ne peuvent plus faire semblant de les ignorer.

Lire la suite

Foix : Faucheurs volontaires victorieux au Tribunal

FOIX : Une immense victoire

Le tribunal de Foix a suivi la demande de notre avocat soutenue par la procureure : les 21 Faucheurs Volontaires mis en cause pour dégradation (de bidons de Roundup dans des magasins de jardinage de la région) ne pourront pas être poursuivis avant que la Cour de Justice européenne ne se soit prononcée sur la légalité d’autorisation de ces produits et réponde aux quatre « questions préjudicielles »[1] posées …

1    Le règlement européen est il conforme au principe de précaution lorsqu’il omet de définir précisément ce qu’est une substance active, laissant le soin au pétitionnaire de choisir ce qu’il dénomme substance active dans son produit, et laissant la possibilité au pétitionnaire d’orienter l’intégralité de son dossier de demande sur une unique substance active alors que son produit final en comprend plusieurs?

Lire la suite

Mons-La-Trivalle : PERLE aux Gorges d’Héric

Située au coeur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, Mons-La-Trivalle se trouve en effet à la confluence de trois vallées : celles de l’ Héric, du Jaur et de l’ Orb. Depuis Mons-la-Trivalle, nom de la commune qui signifie  « Mont des trois vallées » définissant précisément la situation géographique de cette municipalité, logée sous l’arrière-train de la Dame Allongée du Caroux, une PERLE a été lâchée, incommodant derechef la gorge d’ Héric et irritant  les citoyens des 3 vallées des Monts de l’Espinouse.
Présentation  du collectif  PERLE :
[PERLE pour :  Protection Et Respect des Lois pour l’ Environnement]

La suite sur le blog du Panache Salvetois : http://www.panache-salvetois.fr/mons-la-trivalle-perle-aux-gorges-dheric/

Castres : conférence-débat

l’AJET vous invite à une conférence débat
l’Alimentation
Que mangera-ton demain?
Comment mangera-t-on?
Avec Paul Ariès, politologue, spécialiste de l’Alimentation

Une histoire de l’alimentation de la préhistoire à nos jours.
La malbouffe aujourd’hui.
Comment concilier agriculture et écologie ?.

le 10 octobre 2017 à 20h30 Ecole d’ingénieur ISIS

électricité verte : le débat est ouvert…

Réponse longue à la question sur Ilek

DB

Août 2017

Rappel : je ne connais Ilek que de loin. Pour te répondre, je me fonde sur ce qu’ils écrivent sur leur site et sur les informations données par un collègue d’Enercoop. Comme tu le sais, je suis militant actif d’Enercoop Midi-Pyrénées, ce qui peut biaiser mon avis de par les informations que je reçois. Je peux aussi ne pas être totalement neutre, bien que je m’efforce de te répondre sans trop de parti pris : je n’ai pas pour rêve que l’ensemble de la transition énergétique passe par Enercoop…il y a place pour d’autres initiatives.

Cela dit, je mentionne mon engagement militant par souci de transparence mais ce que j’écris ici n’engage que moi ; je ne suis mandaté pour être le porte-parole de quiconque.

Autre avertissement : les choses bougent très vite sur ce marché de l’électricité et je ne suis pas nécessairement au courant de tout ce qui se passe en temps réel, surtout en matière d’offre des divers fournisseurs.

Quelles questions se poser quand on cherche à évaluer un fournisseur d’électricité « verte », Ilek par exemple, et sa conformité à des valeurs écologiques et citoyennes ?

Lire la suite

Electricité verte ?

Confluences 81 a reçu cette sollicitation d’Ilek.
A la suite vous trouverez le point de vue sur la question de Denis Bourgeois, membre d’ENERCOOP et abonné à notre journal.
Bonjour à toute l’équipe du site confluences81.fr,

Je suis Guillaume en charge de la communication chez ilek, un fournisseur d’électricité verte et locale.
J’ai pu voir que vous parliez d’énergies renouvelables et d’écologie sur votre site. Je pense que ce que propose ilek pourrait vous intéresser et vos lecteurs via un article sur votre site.

ilek propose aux consommateurs de choisir une électricité verte proche de leur logement. Des producteurs d’énergie renouvelable partout en France (Occitanie, Île-de-France, PACA, Bourgogne, Franche-Comté, etc…) peuvent ainsi proposer leur électricité aux particuliers. 

Le particulier à le choix de son producteur en fonction de critères géographiques et peut ainsi choisir de soutenir le développement des énergies renouvelables à l’échelle locale.  
Pour plus d’informations :

Lire la suite