Se passer de patron, chiche ! (12)

Dossier central de Confluences 81 n° 116 (septembre 2015) : interview

116 dossier page 10 Pilpa 2Ce tâtonnement, il faut le conserver. . .

Entretien téléphonique avec Michel-Henri MAS, animateur des Amis de la Fabrique du Sud (850 adhérent-e-s). La Fabrique du Sud, ce sont, au départ, une vingtaine de coopérateurs qui, après des mois de luttes et moult péripéties, ont pris le relais de PILPA en reprenant leur fabrique de glaces à CARCASSONNE, sous forme de coopérative. Nous lui avons posé quelques questions, en prélude à la journée du 26 septembre.

Confluences 81 : A l’heure où la plupart des luttes , lors des fermetures d’entreprises visent surtout à permettre de gagner un maximum de droits et d’indemnités pour les salariéEs (“partir avec la valise”), comment les “Pilpa” en sont-ils arrivé à reprendre leur entreprise, qui plus est sous forme de “coopérative” ?

Michel MAS : C’est le résultat d’un long processus dans lesquels différents éléments ont contribué à l’élaboration, à la maturation puis à la mise en œuvre de ce projet. Le parcours des personnes, très attachées à l’entreprise, le fait que celle-ci ait été vendue à un fonds d’investissements – qui ne voulait pas vendre à des concurrents – a été un des éléments forts. Des discussions au forum social de la fête de l’Huma, avec l’association A2P, au sein de la fédération agroalimentaire de la CGT-en particulier avec les Fralib -, avec Claude KOWAL (Association pour l’Autogestion) ont persuadé certainEs salariéEs de tenter l’aventure.

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (11)

Dossier central de Confluences 81 n° 116 (sept. 2015) communiqué de la SCOP TI

PRESENTATION SCOP-TI 3UNE PREMIÈRE VICTOIRE « SYMBOLE »

Pendant 1336 jours, les Fralibs ont mené une lutte sans pareil pour conserver un fleuron de l’industrie sur le territoire français depuis plus d’un siècle, une usine de + de 12 000m2 située à Gémenos depuis 1989 et dans laquelle sont fabriqués thés et infusions.

Pendant 1336 jours, des femmes et des hommes se sont relayés pour faire peser leur droit face aux dérives d’un capitalisme obsédé par les chiffres et peu considérant des conditions de travail et de la qualité du produit vendu au consommateur.

Pendant 1336 jours, médias et citoyens de tous horizons sont venus apporter leur soutien pour que les 182 salariés de Fralibs continuent de faire ronronner les machines sur le territoire français.

Et le 26 Mai 2014, la détermination et le courage de ces salariés ont été récompensés par la signature d’un protocole d’accord avec le géant Unilever.

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (10)

116 dossier page 8 PRESENTATION SCOP-TI.2 jpgDossier central de Confluences 81 n° 116 (sept. 2015) : article sur la SCOP TI

Nous avons choisi collectivement une forme d’entreprise qui nous engage dans la voie d’une organisation nouvelle, collective, souveraine, sociale et moins hiérarchisée, certainement plus ardue mais beaucoup plus porteuse d’avenir, d’humanité et en dernier ressort d’efficacité sociale et économique, où chaque voix compte, qui favorise la valeur travail et élimine le coût du Capital, fauteur de chômage et cancer de notre société.

Nous aurons créé 29 emplois dès le mois prochain. Courant 2016, 14 emplois nouveaux sont programmés, puis ce seront les 7 derniers ex-Fralib.

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (9)

Dossier central de Confluences 81 n° 116 (septembre 2015)

116 dossier page 7 discosoup (2)La Chouette Coop : le projet de supermarché coopératif à Toulouse

La Chouette Coop sera le premier supermarché coopératif de Toulouse et de Midi-Pyrénées. Lancé mi-janvier par un groupe de Toulousains, ce projet vise à monter un magasin d’un nouveau genre où les clients seront tous membres de la coopérative, ils s’acquitteront d’une cotisation et fourniront 3 heures de travail par mois dans le magasin (à la caisse, à la mise en rayon des produits…). Cette autogestion permettra de réduire les coûts et de proposer des produits avec des marges basses. En résumé : acheter au prix juste aux producteurs pour revendre au prix juste aux consommateurs. Au sein de La Chouette Coop, les produits seront en priorité bio et locaux.

Ce concept a déjà fait ses preuves. À New York, le premier supermarché collaboratif créé il y a 40 ans accueille plus de 16 000 membres. À Paris, fin 2013, une campagne de financement participatif est initiée pour lancer « La Louve », le premier supermarché coopératif de France, celui-ci devrait ouvrir ses portes début 2016. Après Paris, les villes de Lyon, Bordeaux, Bayonne, cherchent elles aussi à monter leur propre supermarché.

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (8)

patron coul dernière versionDans le numéro 116 (à paraître début septembre) Confluences 81 consacre son dossier central (4 pages) à la journée du 26 septembre.

Voici d’abord l’introduction du dossier :

Créé en 2011, le Collectif Marinaleda 81 a, pour son coup d’essai, fait venir Juan Manuel Sanchez Gordillo, maire de Marinaleda, une bourgade andalouse près de Séville. Un coup de maître : plus de huit cents personnes venues de toute la région ont participé à l’une ou l’autre des activités prévues au programme, voire à toutes ! Le débat central tournait autour des questions suivantes : ce modèle politique est-il transposable ? Avec quelle prise en compte des questions environnementales ?

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (7)

Programme (provisoire) :

patron coul dernière version9h 30 : Ouverture des portes, découvertes et échanges autour des stands,

présentation de la journée…

12h : Repas, possibilité de restauration sur place (réserver dès votre arrivée)

ou repas tiré du sac…

13h 30 : Présentation des ateliers

14h à 17h 30 : Ateliers possibles

-Charles Piaget (sous réserve) LIP 73

-1336 &SCOP TI (ex Fralib)

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (5) : un film de Y. Youlountas

blog film YY« Nous n’espérons rien, nous ne craignons rien, nous sommes donc libres » (lu ce matin à Héraklion, en Crète, dans un journal évoquant la probabilité d’un « Grexit » en paraphrasant Nikos Kazantzakis)

LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ EN GRÈCE.

Ceux qui sont inquiets ont trop espéré. Ceux qui croient que la messe est dite vont trop vite en besogne. Libérons-nous de l’espoir et de l’inquiétude. Agissons, chacun à notre façon, sans faiblir, malgré les sirènes du spectacle qui vont et qui viennent. Sans céder au divertissement des victoires ni à la diversion des défaites. Agissons sans passer notre temps à compter. Agissons sans relâche parce que le temps nous est compté.

Lire la suite

Se passer de patron, chiche ! (4)

logo Coll Marinaleda

Le 26 septembre 2015 à Graulhet les ex-FRALIB seront présents. Voici un courrier qui donne de leurs dernières nouvelles :

C’est sous le nom de SCOP TI, Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thés et Infusions que 57 des salariés surnommés « les Fralibs » pendant la lutte, vont relancer une production sur le site de Gémenos.

SCOP TI s’engage donc dans la voie d’une nouvelle organisation, plus humaine, moins hiérarchisée où chaque voix compte.

 

Retenez sur votre  agenda la date du mardi 26 mai 2015 !

C’est la date anniversaire de la signature du protocole d’accord de fin de conflit avec le groupe UNILEVER.

C’est aussi la date que nous avons choisis pour vous recevoir dans notre usine pour vous dévoiler le nom de notre future marque !!!

Lire la suite