Le 8 mars, c’est la grève féministe : appel publié dans les Alpes Maritimes

Dans le monde entier, les femmes luttent et ont toujours lutté. C’est ainsi qu’elles ont pu faire progresser notoirement leur condition. Mais les attaques se multiplient : nous disons haut et fort stop !

Stop à la précarité, à la surexploitation, aux bas salaires, aux discriminations, au racisme.

Stop d’assumer presque seules les tâches domestiques, l’éducation des enfants, le soin aux plus ancien•nes.

Stop au capitalisme néo libéral qui fait disparaître nos services publics : hôpitaux, maternités, écoles….

Stop aux injures, aux coups, aux violences gynécologiques et obstétricales, au harcèlement, aux viols, aux assassinats, aux féminicides. 

Lire la suiteLe 8 mars, c’est la grève féministe : appel publié dans les Alpes Maritimes

Témoignage : la vie d’un prof de français en Chine

image (officielle ? ) de prévention de l’épidémie

Imaginez, ou tentez d’imaginer, la vie d’un prof de français en Chine. Tous les quatre jours ou presque, il se rend dans un bar militant orienté vers la scène musicale et hip hop, reggae et musiques actuelles. Ce bar a récemment fêté ses 10 ans. Il se trouve rue luomo lu à Wuhan, la ville dont vous avez récemment entendu parler, car ayant été frappée par l’épidémie de Corona virus cov-2029 ; on peut comprendre dans une certaine mesure la décision du gouvernement chinois d’installer une quarantaine, ce qui a été fait le 23 janvier 2020, pour des raisons sanitaires, afin de contenir l’expansion du virus.

Mais d’un autre côté on peut aussi s’interroger : d’abord sur les conditions de propagation de ce virus. Wuhan est une très grande ville du centre de la Chine, ce qui explique qu’elle serve de ‘hub’, c’est-à-dire que sa position géographique l’amène à jouer le rôle de nœud ferroviaire entre l’est et l’ouest de la Chine. Elle est aussi dotée d’un aéroport et de lignes de métro qui ne cessent de s’étendre au fil des années. D’ailleurs, il existe un proverbe : « Wuhan est différente tous les jours » tant est grande la frénésie constructive, et des banlieues ternes s’étendent à perte de vue en terrain plat, de très hautes tours, toutes semblables, dont les habitants doivent aujourd’hui malheureusement rester confinés, sous la surveillance de comités de quartier qui bloquent l’accès des résidences, mais qui font aussi en sorte d’apporter aux habitants des vivres afin de passer cette quarantaine dans les meilleures conditions.

Lire la suiteTémoignage : la vie d’un prof de français en Chine

Rabastens et Montredon Labessonnié : Américasol communique :

Au préalable nous vous annonçons un premier rendez vous :

Samedi 7 Mars 2020

 au Banc Sonore à Rabastens

de 17 h à 19 h 30

Rencontre et discussion sur le mouvement zapatiste

avec la projection du documentaire FEMNAS (23 min) en présence de la réalisatrice

Et nous vous rappelons :

Dimanche 8 Mars 2020

à la Boria Magra à Montredon Labessonnié

Lire la suiteRabastens et Montredon Labessonnié : Américasol communique :

Castres : l’univers poétique des troubadours

CASTRES : Conférence-diaporama L’univers poétique des Troubadours

Dès le 11ème siècle, le « miracle occitan » a gagné l’ensemble des pays de langue d’oc, Occitanie et Catalogne : c’est la naissance du Trobar.

Cette poésie lyrique, première poésie d’Europe en langue vernaculaire, centrée sur la « fin’amor », l’amour épuré, constitua une révolution : « Lorsque la poésie provençale inventa l’Amour courtois, ce fut sur le modèle du dévouement vassalique qu’elle conçut la foi du parfait amant. » (Marc Bloch, La Société féodale).

La conférence évoquera l’espace de la culture occitane, les différents genres poétiques ainsi que les principaux maîtres de cet art nouveau que nous connaissons par les « vidas ».

Il s’agit de grands seigneurs tels que Guilhèm IX, comte de Poitiers et duc d’Aquitaine, premier « Trobador » connu, ou au féminin, la « Trobairitz » Beatritz, comtesse de Die.

Mais aussi de lettrés de condition modeste. Ainsi du plus fameux d’entre eux, le Limousin Bernart de Ventadorn, du Toulousain Pèire Vidal, ou encore d’Arnaud de Maruèlh, accueilli à Burlats par Asalais, fille du comte de Toulouse.

Tous ces créateurs ont fait de l’occitan la langue de l’Europe cultivée des 12e et 13e siècles, servant de modèle aux “Trouvères” français, « Trobadores » de la péninsule ibérique, etc…

Conférence accompagnée d’illustrations sonores, avec texte occitan et traduction française, pour tout public aura lieu le samedi 29 février 2020, à 14h30, à la salle Jeanne Cabrol de la Maison des Associations (Place du 1er Mai – 81100 Castres).

Entrée gratuite.

En partenariat avec l’Université Pour Tous

et l’Institut d’Etudes Occitanes – Section Tarn.

Organisateur :Centre Occitan del País Castrés

« Ostal Azalais », 6 rue du Consulat – 81100 CASTRES 05 63 72 40 61 – azalais@wanadoo.fr

Baraque 21 : demandez le programme !

– Kukaï le mardi 11 février au café le Jean Jaurès à Castres : rencontre des haijins de Castres. Atelier de poésies brèves sur le thème de la Lune.

– Café littéraire du vendredi 14 février à l’Imaginarium à Labruguière : à l’occasion de la Saint Valentin, nous vous proposons un café littéraire spécial romance avec l’aimable participation de Pauline M. autrice de romance et de nouvelles érotiques.

Lire la suiteBaraque 21 : demandez le programme !

Lautrec : au café Plùm

CAFÉ CITOYEN PHILANTHROPE

Dimanche 16 février à 10h.30 au café Plùm, à Lautrec •

Thème du jour QUELS SONT LES NOUVEAUX MISÉRABLES AUJOURD’HUI ?

Nous venons au Café Philanthrope pour réfléchir ensemble au thème du jour afin que chacun puisse revisiter ses certitudes, faire ses propres choix, et mène au mieux ses propres actions.