Zapatistas et voyage pour la vie

27 ans après le soulèvement …

Dessin de Posada

Le 1er janvier 1994, quelques milliers d’hommes et de femmes des peuples mayas pauvrement armé.e.s, l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN), occupaient plusieurs villes du Chiapas, état du sud du Mexique et déclaraient la guerre au gouvernement et à l’armée mexicaine :

Les zapatistes exigeaient la démocratie, la reconnaissance des peuples indigènes et de leur droit à l’autodétermination, la dignité, la justice, la liberté, des droits élémentaires pour les indigènes du Chiapas, pour tous les Mexicains et mexicaines, tels que le droit à la terre, à l’éducation, à la santé, à l’alimentation …

« Nous sommes le produit de 500 ans de lutte … mais aujourd’hui, nous disons : Ya Basta !Ça suffit ! »

Les indigènes se sont fait soldats pour qu’il n’y ait plus besoin de soldats. Ils ont enfilé un passe-montagne pour cacher leur visage et ainsi représenter tous les visages, les sans voix de toujours.

Lire la suite

Appel conjoint pour le 15 août

PASSE- MONTAGNE POUR UN MONDE SANS FRONTIÈRES

Posada Fruit de saison

Des deux côtés des Pyrénées, nous attendons avec impatience l’arrivée d’une délégation de représentant.es des zapatistes, du Conseil national indigène et du Front populaire pour la défense de la terre et de l’eau de Morelos, Puebla et Tlaxcala, venu.es du Mexique pour un VOYAGE POUR LA VIE qu’ils veulent entreprendre dans le monde entier, en commençant par l’Europe, à la rencontre des peuples et de leurs luttes.

Depuis le soulèvement armé de 1994 dans l’État du Chiapas (sud du Mexique), les zapatistes construisent la dignité du peuple, expérimentent une autre manière de s’organiser et de gérer leurs territoires autonomes, en opposition aux projets de l’État fédéral, du néocolonialisme et de l’hydre du néolibéralisme. 

Une première délégation est venue en bateau et a débarqué au port de Vigo à la fin du mois de juin. Le reste de la délégation (près de 200 personnes) devait arriver quelques semaines plus tard, mais c’était sans compter tous les obstacles inventés par les gouvernements pour entraver la circulation des personnes, et plus encore en ces temps de pandémie. 

Cela donne encore plus de sens à la marche que nous avons prévue, à l’occasion de la visite de la délégation, à la frontière franco-espagnole, au sommet des Pyrénées.

Les Pyrénées ont toujours été un lieu de vie, d’échange et de passage, d’une région à l’autre et d’un pays à l’autre, à la recherche de travail ou de sécurité : dans l’histoire récente, bien des réfugié.es fuyant l’Europe hitlérienne sont passé.es par là, tandis que quelques années auparavant et bien des années après, ceux et celles qui fuyaient l’Espagne franquiste ont pris les mêmes routes. Aujourd’hui, c’est toujours un passage important sur les routes de la migration.

En organisant cette marche, nous voulons renouer avec cette tradition pyrénéenne de soutien aux victimes de persécution et de frontières ouvertes pour les populations transfrontalières. Nous voulons réaffirmer notre attachement à la liberté de circulation pour toutes et tous, à l’ouverture des frontières et à l’accueil chaleureux de toute personne étrangère, à la recherche de paix, sécurité ou de moyens de subsistance. Ce sera aussi l’occasion d’exiger que la délégation zapatiste, déjà attendue par des centaines de collectifs et des milliers de personnes à travers l’Europe, soit autorisée à passer. 

Le 14 août après-midi: visite du musée de la Poche de Bielsa en mémoire de la résistance héroïque des républicains contre l’armée franquiste, qui s’est terminée par l’exode de quelque 5000 républicains.

LE DIMANCHE 15 AOUT, NOUS NOUS RENCONTRONS AU PARKING DU TUNNEL DE BIELSA-ARAGNOUET(côté espagnol et côté français) à 9 heures pour monter des deux côtés jusqu’au Puerto de Bielsa (2 heures environ) pour une rencontre politico-festive au sommet.

Le matin du 16 août, visite du camp d’internement du Vernet (Ariège).

OUVRONS LES FRONTIÈRES ! LIBERTÉ DE CIRCULATION POUR TOUTES ET TOUS ! Le collectif aragonais et la Coordination du Sud-Ouest de la France d’accueil des Zapatistes 

Voyage pour la vie (mis à jour)

Ajout du 28 avril 2021 : voir l’article sur médiapart https://blogs.mediapart.fr/jerome-baschet/blog/270421/l-invasion-zapatiste-commence?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

Elle propose à cet effet l’achat d’un jeu de société pour un tarif de 40 euros. L’achat de jeux contribuera au financement de cette tournée dont l’organisation dans les conditions actuelles est à elle seule … un véritable voyage !

le JEU DE SOCIETE «ZAPATISTAS»

jeu collaboratif, où ceux qui jouent ne se font pas concurrence mais collaborent pour réaliser les 13 revendications zapatistes : terre, travail, logement, nourriture, santé, éducation, démocratie, liberté, justice, indépendance, paix, information et culture.

Lire la suite