Albi : AG du MRAP

Blog invit 19 Mai version 5Bonjour à tous.
L’ assemblée générale statutaire du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) aura lieu ce jeudi 12 mai.
Beaucoup d’absences annoncées, nous espérons cependant une mobilisation conséquente, peut être de nouveaux renforts . Notre association pourtant partenaire très active de nombreuses actions dont RESF81 aurait besoin de se redynamiser pour rendre plus audible la défense des causes que nous soutenons :

Lire la suite

Labruguière : projection-débat

Blog afficheApprendreVous êtes conviés à assister à la projection du film de Delphine Pinson “C’est d’apprendre qui est sacré”, dans les premiers pas d’une classe Freinet.
La projection aura lieu JEUDI 19 MAI à 20H30 au cinéma du Rond-point à Labruguière et sera suivie d’un débat en présence de la réalisatrice.

A la recherche de l’école différente dans l’école publique, Delphine Pinson, jeune enseignante, nous emmène vivre le premier mois d’école dans la classe de Michel Duckit. Militant et engagé, cet enseignant pratique depuis plus de vingt une pédagogie personnalisée sur les traces de Célestin Freinet dans laquelle les apprentissages émergent directement du vivant. Pas à pas, les enfants plus ou moins audacieux s’emparent de ces espaces de liberté, apprivoisent l’initiative et des étincelles naissent dans les yeux. Avec humour et sensibilité, ce film confirme qu’à l’école publique aussi, permettre que chaque élève trouve sa place et s’épanouisse, c’est possible!

Lire la suite

Boissezon : le prix de l’eau

blog Boissezon le pas des bêtesLE PRIX DE L’EAU A BOISSEZON

 

Depuis plus de trois ans l’association A.B.U.E. (Association Boissezonnaise des Usagers de l’Eau), tente de se faire entendre de la municipalité de Boissezon.

Deux sujets importants, qui mobilisent environ 120 adhérents, sur cette petite commune d’environ 400 habitants :

  • le prix de l’eau potable, distribuée depuis Juillet 2008 par le Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau Potable du Pas des Bêtes (S.I.A.E.P.) et par VEOLIA. De nombreux abus et erreurs sur les relevés des compteurs d’eau ont aussi été signalés à l’association par les usagers.
  •  Après l’abandon de la gestion en régie municipale de 2008, nous avons constaté une augmentation d’environ 80% du prix de l’eau. A cela vient s’ajouter un fonctionnement très opaque pratiqué par le Syndicat du pas des bêtes. La gestion de l’eau par le SIAEP est surtout marquée par un manque évident de transparence. Les usagers sont exclus des débats, seuls les délégués des communes y participent, sans en rendre compte aux usagers ou leurs représentants.

Lire la suite

Quand le ciel nous est tombé sur la tête

113 page 3 édito marseillaiseLe temps ne suspend pas son vol, et les heures propices ne suspendent pas non plus leur cours pour que nous savourions les rapides délices des plus beaux de nos jours.

Rapides délices qui ont sombré dans l’horreur, car ces jours les plus beaux ont disparu aujourd’hui.

Reste le visage hideux du temps de l’effroi.

Presque deux mois déjà que le ciel nous est tombé sur la tête…

 

Voilà que des jeunes bien de chez nous s’en sont pris à d’autres jeunes, et ont préféré tuer et mourir plutôt que de profiter de la vie en se distrayant, en bavardant, en étant jeunes, quoi ?

Qu’est-ce qui se passe ?

Lire la suite

Toulouse : nucléaire non merci !

MNUCLEAIA l’initiative des Amis de la Terre Midi-Pyrénées, des Amis du Monde Diplomatique,  du CANT (Comité Anti Nucléaire Toulousain) et du Réseau Sortir du nucléaire.
Mardi 26 janvier à 20 h 30  Salle du Sénéchal
(17, rue de Rémusat à Toulouse / métro Capitole)
Conférence / Débat

Catastrophes nucléaires : passé, présent, à venir ?
Avec Roland DESBORDES de la CRIIRAD
(Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité)

L’année 2016 sera l’occasion de célébrer les anniversaires des 30 ans de Tchernobyl
et des 5 ans de Fukushima.

Lire la suite

Découvrez l’A.J.E.T.

Blog AJETL’AJET est une association présente depuis 1996 à l’échelle du département . Elle propose régulièrement des conférences et des rencontres autour de thèmes divers et variés . Elle se fixe pour objectif la réalisation d’un espace de rencontres et d’échanges largement ouvert sur la vie sociale et culturelle, accueillant chercheurs (professionnels ou non), étudiants et enseignants , praticiens , créateurs … , bien au-delà de la référence formelle à Jaurès. Tous les domaines de la connaissance, des sciences humaines sont concernés : l’histoire, l’économie, l’écologie, la psychologie, la sociologie, les sciences sociales et politiques, l’art…

Calendrier des manifestations (Sauf indication contraire, les conférences-débats sont gratuites)

Lire la suite

Castelnaudary (11) : conférence

BLOG UPL AFFICHE RESTAURER L'AUTORITE E. JARDIN NOVla nouvelle conférence  “Faut-il vouloir restaurer l’autorité ?”  aura lieu le  mardi 3 novembre 20 h 30 maison des associations
par Emmanuel JARDIN – Professeur de philosophie.
la dernière conférence de l’année aura lieu le :  

1er DECEMBRE 20h30
“La Démocratie a-t-elle de l’avenir ? Origine et destin”

par Françoise VALON. Enseignante en philosophie politique Université Mirail de Toulouse.

Féminismes (Confluences 81 n° 116)

116 page 16 Louyse Bourgeois (1563-1636)Les premiers pas de la réflexion sur l’avortement thérapeutique en France.

Assez récemment, le 29 juin 2015, le Mozambique dépénalisait l’avortement (en même temps qu’il dépénalisait les relations homosexuelles). L’occasion pour moi de donner un coup de projecteur sur une femme oubliée dans la longue histoire de la lutte pour l’accès à l’avortement en France, Louyse Bourgeois. Elle est née en 1563 et décédée en 1636. En 1594, elle épouse Martin Boursier, un chirurgien, élève d’Ambroise Paré. En novembre 1598, elle obtient son diplôme de sage-femme et acquiert rapidement une renommée auprès des dames de la cour. Elle accouche la reine Marie de Médicis à six reprises. Elle est rétribuée 500 couronnes pour la naissance d’un garçon et 300 pour la naissance d’une fille.

En 1609, elle publie « Observations diverses sur la stérilité, perte de fruits, fécondité, accouchements et maladies des femmes et enfants nouveau-nés, », qui est considéré comme un des 1ers ouvrages d’obstétrique écrits par une femme (après celui attribué à Cléopâtre VII d’Égypte et ceux de la médecienne Trotula de Salerne au XI° siècle). Dans cet ouvrage, elle avoue avoir eu recours à des avortements thérapeutiques pour sauver la vie de la mère. Acte alors inacceptable ! Une cinquantaine d’années avant la publication de cet ouvrage, le roi Henri II promulguait son Édit de février 1556 qui obligeait les femmes et les veuves à se déclarer quand elles se trouvaient enceintes et réservait la peine de mort aux personnes qui se rendaient coupables d’infanticide (et par extension, d’avortement). On peut aussi voir dans cet Édit une tentative du pouvoir royal de reprendre au clergé la responsabilité de gérer l’avortement, longtemps « chasse gardée » des tribunaux ecclésiastiques.

Lire la suite