Il paraît…

Quand j’entends des gens bien nourris, bien vêtus, qui dorment au chaud me parler de fraternité alors que leur mode de vie et leurs actes les rendent complices de ce système producteur de misères… je me dis qu’il reste encore beaucoup de travail d’éducation et de pédagogie pour leur expliquer leurs responsabilités dans cet état de fait.

Il n’y a pas de fraternité dans une société hiérarchisée qui stipule clairement la supériorité des uns, des unes sur les autres au même titre qu’il n’y a ni liberté ni égalité tant que nous n’avons ni les mêmes droits ni les mêmes moyens d’exercer notre émancipation, notre autonomie.

Lire la suite

J’ai fait un rêve : un Conseil Général démocratique !

HémicycleCoup sur coup, fin février 2014, le Conseil Général du Tarn a pris deux décisions contraires « au minimum syndical » écologique, à une majorité voisine de celles qu’obtenait en son temps le Soviet Suprême d’URSS.

D’abord, l’assemblée départementale (46 conseillers généraux) s’est prononcée en faveur du barrage du Testet : 43 POUR, 1 CONTRE et 2 en faveur d’un moratoire. Avec un curieux processus de décision, « le sondage délibératif »[1]. Procédure pour le moins mal assimilée, puisque la décision intervient après un refus de la part de nos conseillers départementaux de participer à un débat contradictoire proposé par les deux collectifs qui, sur le terrain, s’opposent à ce projet. On notera aussi que la même assemblée avait adopté en 2011 la « Charte de Participation », afin, disait-on alors, de mettre en place une démocratie participative !

Lire la suite

Big Brother is watching you [1]

107 page 4 NSA Vue aérienneSnowden Edward, Assange Julian, Manning Chelsea, Ellsberg Daniel. Ces noms ne vous disent sans doute rien, ou pas grand chose. Vus de France, ils sont des personnes recherchées pour avoir mis à mal la sécurité intérieure des USA en permettant la publication de documents classés secret défense.

Le premier était employé par un sous traitant de la NSA et de la CIA : Booz Allen Hamilton à Hawaii. Il s’agit de l’affaire de ce type la plus récente, Snowden a quitté l’Amérique pour Hong Kong en juin 2013, non sans avoir contacté Glenn Greenwald, journaliste au Guardian (journal Anglais indépendant d’investigation).  Chaque information publiée, selon les dires de Snowden est prudemment choisi pour ne pas mettre en danger la vie des militaires déployés par les américains autour du monde. Le Guardian via son équipe de rédaction a toute discrétion pour choisir quels documents publier et dans quel ordre, Il a partagé les informations avec le New York Times et Propublica sur lesquels des articles sont accessibles. Pour autant les révélations n’en restent pas moins assourdissantes.

Lire la suite

Coup de sang…

(cliché de 20 minutes)

Christiane TAUBIRA à Toulouse a été accueillie par la “manifestation pour tous” . Qu’un ministre en déplacement se fasse chahuter par son opposition quoi de plus normal ? Que cette même opposition demande la liberté de conscience on ne peut que s’en réjouir ; et tous les citoyens responsables seront comblés par ce désir d’écologie humaine !…

Lire la suite

ça se passe comme ça à Pôle Emploi

Le 22 février 2013, en consultant mon espace personnel Pôle Emploi, j’apprends que je suis convoquée pour un atelier d’écriture au cours duquel je travaillerai individuellement par écrit « avec l’appui d’un animateur ».

Le 1er mars, jour fixé pour le rendez-vous, je me présente à la MCEF de Revel, où je me retrouve avec une dizaine de personnes, ma conseillère et  l’animateur de la réunion. D’entrée une Demandeuse d’emploi intervient pour déplorer le fait que la convocation ne soit arrivée que la veille, moi, je n’ai jamais eu de convocation écrite. Cette convocation écrite concernait bien un atelier individuel d’écriture.

La réponse de l’animateur a été : « Vous voulez qu’on vous aide oui ou non ? On est là pour ça : vous aider. De toute façon un employeur peut vous convoquer la veille si ça lui chante ! Nous (Pôle Emploi), nous sommes votre employeur, et vous n’avez rien à dire ».

Lire la suite

On a trouvé des puces sur mes lasagnes

Il y a quelques semaines de cela, entre janvier et février 2013, un scandale médiatique a tenu en haleine les consommateurs et consommatrices de France (tandis que des réformes* sur le droit du Travail se tramaient dans un quasi silence).

On aurait retrouvé de la viande de cheval dans des lasagnes au bœuf !

Des chevaux abattus et découpés en Roumanie. Leur chair vendue par un trader hollandais à un intermédiaire chypriote qui à son tour l’aurait revendue à la société Spanghero, appartenant au groupe Lur Berri, qui, par sa holding Poujol, fournit Comigel, une entreprise Lorraine qui fabrique au Luxembourg des lasagnes surgelées pour Findus une société suédoise dont le principal actionnaire est le fond anglais Lion Capital.

Vous avez suivi ?  

Lire la suite

Palmarès !

102 page 4 renaud lavillenieJuste une indignation à la publication de cette cruelle déclaration  « Le palmarès des sportifs les mieux payés en 2012 ». A vrai dire, je me serais passée de cette « information » scandaleuse, d’autres choses beaucoup plus importantes me touchent aujourd’hui.

La violence, l’indifférence, la solitude, la précarité, la générosité et la santé, je pourrai en citer bien d’autres qui sont à mes yeux des thèmes auxquels j’ai davantage envie de m’intéresser.

Cette réalité met en exergue le fait que des personnes vivent avec plus d’un million d’euros par mois : quel affront pour ceux qui n’ont que 500 euros pour survivre ! Le gouffre existant entre ces deux situations est effroyable. à qui en incombe la responsabilité ? Surement à ce système qui ignore les mots tels que : pauvreté, partage et solidarité. Hélas ce n’est pas le monde dans lequel je voudrais vivre, je crois qu’un autre monde est possible.

Françoise M

Confluences n° 102

Le bruit et les odeurs

101 page 4 musée ORSAY29 janvier 2013 : les médias révèlent qu’une famille « défavorisée » a été expulsée du Musée d’Orsay à Paris à cause de son odeur. Le musée d’Orsay a réfuté avec “la plus vive énergie les accusations simplificatrices et les amalgames” développés à son encontre après qu’une famille défavorisée a été expulsée de l’établissement pour son “odeur”. De son côté, ATD-Quart Monde envisage de porter plainte contre le musée et réclame un article du code pénal contre la “discrimination sociale”. (Culture box & AFP)

Lire la suite