Autoroute Castres-Toulouse

Nous vous transférons le message initial de Stop Carrière Montcabrier 81 dans son intégralité, initiative soutenue par le PACT :

Bonjour à tous,

Le temps presse. Le temps est aussi notre allié.
Le vieux projet de construction d’autoroute entre Castres et Toulouse ‌porté par une minorité d’élus et d’industriels devrait voir le jour d’ici quelques mois.

Nous vous proposons une réunion  le samedi 27 novembre, dans la salle des fêtes de Cuq Toulza  dans le but de réunir nos forces et nos idées.
Un collectif citoyen de mise en garde et d’information à ce sujet devrait voir le jour, car nous avons aujourd’hui toutes les informations qui pourraient renverser cette dangereuse tendance à poursuivre ces projets d’un autre temps.

Toutes forces vives et personnes intéressées pour s’investir sont bienvenues.

Au plaisir de nous retrouver, rendez-vous donné. 
Venez nombreux.

Les “éternels opposants”.

(En PJ : un petit argumentaire à faire tourner.)Ci-dessous

——– Courriel original ——–

Objet:Une infrastructure autoroutière ? Quoi? Demain ?!!! INVITATION …
Date:2021-11-20 18:41
De:Pas d’Autoroute Castres Toulouse <pas_d_autoroute_castres_toulouse@riseup.net>
À:liste de diffusion riseup <pas_d_autoroute_castres_toulouse_liste@lists.riseup.net>

Le projet de construction de l’Autoroute Castres/Toulouse avance, veut se faire, va se faire, mais partout autour de nous, des personnes s’indignent d’une telle situation et souhaitent faire quelque chose. Nous devons unir toutes ces énergies et ne laisser aucune bonne volonté sur le côté car toutes les forces, toutes les idées … seront indispensables pour renverser la situation !

Les chiffres sont mauvais, le besoin est largement contestable, le projet n’est plus d’actualité.

Nous vous invitons donc à en discuter, agir et vous impliquer, avec l’idée de nous organiser ensembles, tou.s.tes les citoyen.nes motivé.e.s et dynamiques, nous permettant peut-être dans les derniers mètres de mettre un terme à cette fumeuse entreprise.

Le projet d’autoroute Castres Toulouse, porté seulement par une minorité d’intéressés nous concerne et concernera demain une majorité d’habitants du secteur.

Si son impact environnemental démesuré n’est plus à démontrer (peut-on encore aujourd’hui tolérer l’idée d’impact environnemental…), la portée financière, sociale et sur l’aménagement du territoire doit nous faire réagir.

Le concessionnaire en charge du projet fut désigné cet automne. Le contrat d’exploitation est certainement en cours de négociation et ne sera signé qu’au premier semestre 2022.

Demain, une armada de bulldozers devrait dénaturer une fois de plus la terre que nous habitons pour créer une nouvelle infrastructure routière dont nous n’avons pas besoin. Il sera trop tard pour s’en préoccuper.

Nulle part ailleurs la construction d’une autoroute sur 500 ha agricoles n’a été décidée pour seulement 6000 véhicules par jour. Ce projet n’a pour but premier que de bénéficier à quelques élus et entreprises de BTP. Il porte une idée de développement qui a échoué, alors que des alternatives existent, et sont souhaitables.

Tous les villages traversés par la RN 126 savent que cette route est dangereuse et qu’elle le restera. A Castres, l’accès à cette même nationale est déplorable. Une autoroute payante découpant la campagne en deux ne changera rien à cet état de fait.

Enfonçons le clou.

Nous avons eu la confirmation, avec les projets de carrières et leur soi-disant « annulation », que l’étude du projet de LACT est totalement bancale et basée sur des données tronquées !

  • Il n’est pas question que ce projet qui fuit de toutes parts passe avant l’amélioration des conditions de circulation et de vie dans le sud du Tarn.
  • Il n’est pas question que les finances publiques partent en investissements suicidaires.
  • Il n’est pas question que nous assistions à la dérive, au naufrage, sans exiger du sérieux dans la gestion de cette question.

L’URGENCE EST AUJOURD’HUI !

Invitez à votre tour des proches qui sont prêt.e.s à investir un peu de leur temps et de leur énergie dans ce combat.

RDV le 27 novembre à 10h à la salle des fêtes de Cuq Toulza.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.