5G : appel

Un an après l’attribution des fréquences 5G, un échec commercial ?   Chères amies, chers amis, Un an après l’attribution des fréquences 5G, le petit monde des télécoms bruisse d’une déception grandissante. Les clients ne sont pas au rendez-vous. La précipitation avec laquelle le pourfendeur d’Amish, Emmanuel Macron, a imposé cette 5G n’était finalement aucunement justifiée par un quelconque besoin. Malheureusement, cet échec commercial n’a nullement empêché les opérateurs d’installer plus de 50 000 antennes relais 5G tout en multipliant les offres commerciales reposant sur des forfaits illimités ou quasi-illimités. La consommation de données, essentiellement due à l’explosion du streaming a pourtant un effet évident sur les émissions de gaz à effet de serre du secteur du numérique. Pire, l’arrivée de la 5G pourrait se traduire, selon les premières données officielles, par une augmentation de plus de 20% du champs électromagnétique tout en accroissant encore l’addiction des ados au numérique.   A la veille du black-friday et des festivités de Noël, nous devons amplifier l’appel au boycott de la 5G. Comme déjà plus de 20 000 personnes, vous aussi, partagez l’appel à boycotter la 5G.     JE SOUTIENS AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT     (et je reçois en contrepartie le livre “Le meilleur des e-mondes – Résister à la 5G et à ses conséquences”)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.