Hélas , le passe est passé par là !

Conférence-débat le 16 septembre à Pruines :

Secrets toxiques – ce qui se cache dans les produits pour nos jardins



Gilles-Eric Seralini et Gérald Jungers sont biologues. En octobre 2020, ils achètent 14 bouteilles de produits pesticides « sans glyphosate » en vente libre. Ces produits dits « de biocontrôle » ont pour « substance active » de l’acide acétique, présent dans le vinaigre, ou de l’acide pélargonique, présent à l’état naturel dans certains géraniums.

Ils réalisent une analyse scientifique approfondie de ces pesticides, leur permettant ainsi de connaître leur composition. Le résultat est sans appel : Dans ces bouteilles d’acides « d’origine naturelle », ils retrouvent de nombreux composés toxiques, dans des concentrations souvent très élevées : de l’arsenic, des métaux lourds ou des dérivés des hydrocarbures comme le benzol pyrène, l’un des composés relâchés lors de l’incendie de l’usine Lubrizol.

En réaction à cette découverte ils lancent la campagne Secrets Toxiques. 18 associations portent plainte pour fraude à l’étiquetage, mise en danger de la vie d’autrui et atteinte à l’environnement. Cette plainte contre X pointe la possible implication des fabricants et surtout les carences des agences sanitaires, françaises et européennes, qui sont censées d’évaluer ces produits avant leur mise sur le marché.

La campagne Secrets Toxiques a pour objectif de faire respecter le règlement européen, en imposant par la voie juridique la réalisation d’études de toxicité à long terme pour chaque pesticide mis sur le marché.



Dans le cadre de la Fête des Plantes à Pruines nous avons le plaisir d’accueillir

Philippe Piard,

Représentant de Nature et Progrès et porte-parole des associations initiatrices de la campagne Secret Toxiques

à la salle des fêtes de Pruines

le 16 septembre à 20h34 précise.




Cette conférence-débat était prévue comme grande rentrée des Jeudis en Question après ces longues mois d’absence dans les restaurants et bars du Vallon.

Mais l’annonce du gouvernement du 21 juillet qui généralise l’obligation de présenter un Pass sanitaire pour accéder à de nombreux espaces publics nous a mis devant un grand dilemme. Comme beaucoup d’autres associations, collectifs culturels ou politiques, nous n’avons nullement envie de nous soumettre à cette banalisation du contrôle de la vie privée – exercé par des citoyens sur des citoyens – par la vérification du QR-Code.

Mais comment réagir ? Arrêter nos activités et refuser de rentrer dans leur jeu autoritaire ou maintenir nos réunions, conférences et spectacles pour qu’on ne nous fasse pas taire encore davantage ? Les deux positions se défendent …

Au sein des Jeudis en Question, nous n’avons pas pu nous mettre d’accord. Pour cette raison, la soirée « Secrets toxiques » ne sera pas portée par notre association, mais par BIODIVA. Mais nous diffusons les informations sur notre liste parce que le thème nous tient à cœur. Comme la conférence est publique, les organisateurs/trices seront dans l’obligation de vous demander le Pass sanitaire (soit un schéma vaccinal complet, un test négatif de moins de 72h ou le résultat d’ un test positif attestant du rétablissement).

Pour ceux qui ne pourront où qui ne souhaiteront pas participer sous ces conditions, nous vous invitons à écouter une conférence animée par Philippe Piard sur le thème de la soirée :

http://secret-toxique.fr/2021/08/25/le-scandale-des-pesticides-et-secrets-toxiques/  Cet e-mail a été envoyé à contact@confluences81.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.