Confluences n° 120 : 4ème République (2)

120 page 16 CroizatL’EXCLUSION DU GOUVERNEMENT DES MINISTRES COMMUNISTES.

Le 5 mai 1947 le socialiste P. RAMADIER  président du conseil écarte du gouvernement  les ministres communistes M.THOREZ  , F.BILLOUX , C. TILLON , A. CROIZAT , G.MARRANE . On a parlé d’anticommunisme primaire soit pour le déplorer soit pour s’en réjouir… Les faits en réalité sont bien plus complexes …

Dès septembre 1944 DE GAULLE président du gouvernement provisoire fait appel à TILLON comme ministre de l’air et à BILLOUX pour la santé publique ; ces deux personnalités avaient sans doute donné pleinement satisfaction puisque lors du remaniement de novembre 1945 les communistes obtiennent quatre ministères : F.BILLOUX passe à l’économie nationale , C.TILLON à l’armement , A.CROIZAT devient ministre du travail et M.PAUL est à la production industrielle ; tout le personnel politique  ( MRP, Radicaux , SFIO) apprécie ces ministres , d’autant que lors des élections le PCF premier parti de France est incontournable et qu’il désire s’intégrer au “jeu politique” alors qu’en 1936 il avait réfusé sa participation au Front Populaire !

Lire la suite

Loi Travail à Castres… et ailleurs !

Blog IMG_0140 (2)L’appel national à casserole debout est pour le 17 juin à 19h30.

Parfait ! tous ensemble allons casser les oreilles à Bugis et compagnie dans la cour de l’hôtel de ville et que ça raisonne jusqu’aux oreilles de Hollande Valls et toute sa clique !
Passe le message à ton voisin !
Guillaume Escande 
Un avant-goût de la fête de la musique ? !

Castres : Congrès départemental de fondation d’Alternatives et Autogestion

Congrès de fondation d’Alternatives et Autogestion 81-12. . .
Le 9 avril 2016, 14h Bourse du Travail CGT, 13 rue Ferdinand BUISSON à CASTRES

Un Congrès pas comme les autres

 

ImpressionVoilà en quelques mots le sentiment général que les participants ont retiré de ce congrès qui nous a rassemblé les 6 et 7 février 2016, 40 rue de Malte à Paris.

L’ordre du jour était copieux et varié, les débats animés et respectueux et…se sont déroulés dans une ambiance à la fois sérieuse, conviviale et …joyeuse : nous étions tout simplement heureux d’être ensemble.

Des méthodes d’éducation populaire ont permis à toutes et tous de s’exprimer, de faire entendre leurs préoccupations, de prendre le temps d’écouter les autres et de participer à la construction d’un mouvement basé sur des valeurs fondamentales et qui se résument par ces quelques mots : solidarité, écologie, féminisme, vivre ensemble, autogestion. précédés d’un petit papillon qui résume notre démarche :

       Résister – Proposer – Se Révolter – Expérimenter – Coordonner

Et pour celles et ceux qui estiment que cette carte de visite est trop simpliste nous avons pris la décision de rédiger un manifeste qui sera en quelque sorte une trame d’une douzaine de thèmes énoncés de façon positive « nous sommes pour » et non pas «  nous sommes contre ».

Lire la suite

Quand le ciel nous est tombé sur la tête

113 page 3 édito marseillaiseLe temps ne suspend pas son vol, et les heures propices ne suspendent pas non plus leur cours pour que nous savourions les rapides délices des plus beaux de nos jours.

Rapides délices qui ont sombré dans l’horreur, car ces jours les plus beaux ont disparu aujourd’hui.

Reste le visage hideux du temps de l’effroi.

Presque deux mois déjà que le ciel nous est tombé sur la tête…

 

Voilà que des jeunes bien de chez nous s’en sont pris à d’autres jeunes, et ont préféré tuer et mourir plutôt que de profiter de la vie en se distrayant, en bavardant, en étant jeunes, quoi ?

Qu’est-ce qui se passe ?

Lire la suite

Castres : théâtre et pouvoir !

Blog 15 12 28 Affiche Théâtre PDF-1

samedi 16 janvier à 20h30, à Castres, MJC des Salvages, 18 avenue de la Grande Armée

Tarif normal 10€ – Réduit 8€

Le bénéfice sera intégralement affecté aux actions de coopération au Rwanda.

 

Le Mental de la Reine

 De Victor HAIM

La reine Aurore, depuis plus de 30 ans, baigne dans la félicité, entourée de sa nourrice centenaire et de son flagorneur et malodorant premier ministre.

Lire la suite

Aimé ou détesté n° 118

118 page 16 couverture livreFidèle lecteur bienveillant et indulgent, les habitudes se doivent de changer : sur cette page tu t’étais accoutumé à parcourir avec plus ou moins d’intérêt une biographie de tel ou tel personnage ; or cette présentation laissait souvent dans l’ombre le contexte historique, politique, économique dans lequel ces personnalités avaient eu à agir ; évoquer par exemple la présidence du conseil de P.M.F ou les ministères de MITTERAND sans avoir analysé auparavant les comportements de la quatrième république c’était en quelque sorte une hérésie ; à partir de ce jour on s’attachera à décrypter une époque précise, et à partir de cette analyse on montrera la mentalité de tel ou tel groupe politique, ses façons d’agir , ses rapports avec les autres groupes etc. ; on ne s’interdira pas de revenir à la biographie de telle ou telle personnalité mais le contexte de l’époque l’emportera toujours. Enfin on s’attachera aux problèmes internationaux qui obligent les hommes à pratiquer une “real politique” bien éloignée le plus souvent de leur profession de foi. Et pour débuter cette série on s’intéressera à l’histoire de la quatrième république que la plupart d’entre nous ont connue dans leur enfance.

LA QUATRIEME REPUBLIQUE : DEMANDEZ LE PROGRAMME…

Cette période n’a pas laissé un souvenir impérissable il s’en faut de beaucoup ; mais c’est à elle que l’on doit la formation de l’Europe avec la CECA en 1951, la CEE et l’EURATOM en 1957 (à l’origine l’EURATOM avait une visée pacifique).

Lire la suite

Aimé ou détesté N° 117

117 page 12 Pierre_Mendès_France_1968Pierre MENDES-FRANCE (PMF)

 président du conseil (18 juin 1954 – 5 février 1955)

MENDES-FRANCE n’a occupé les plus hautes fonctions que pendant huit mois environ ; et pourtant pendant des décennies on a loué les compétences de tel ou tel homme politique en disant : il a été formé par “l’école de MENDES” ! C’est avec DE GAULLE la personnalité politique qui a le plus marqué le début de la seconde moitié du XX° siècle.

Lire la suite