Edouard Daladier

113 page 16 DaladierEDOUARD  DALADIER

A la fin février 1942 débute le “procès de Riom” : le régime de Vichy voulait par ce moyen sanctionner “définitivement” certaines personnalités importantes de la III°république ; Edouard DALADIER en faisait partie tout comme Léon BLUM ; mais rien ne se déroula comme prévu : les accusés se transformèrent en accusateurs et le procès fut ajourné sine-die début avril ; les allemands ont fait pression pour qu’il en fût ainsi.

Lire la suite

Marc BLOCH

112 page 12 Marc Bloch

Cet article est le douzième d’une série commencée en Mars 2013 et publiée dans la rubrique “Education-Culture” de Confluences 81. Ces articles sont écrits par Jean-Pierre Shiep de Castres. Vous le trouverez dans le n° 112 (janvier 2015).

MARC BLOCH…UN MEDIEVISTE DANS LA TOURMENTE

Marc BLOCH voit le jour en 1886 à Lyon où son père enseigne l’histoire ancienne à l’université ; muté à l’E.N.S(1) de la rue d’Ulm et à la Sorbonne à Paris il y amène toute sa famille. Le jeune Marc poursuit sa scolarité à “Louis le Grand” avant de réussir le concours de l’e.n.s rue d’Ulm en 1904. Admis à l’agrégation d’histoire en 1908 il passe deux années en Allemagne à l’université de Berlin puis de Leipzig ; mais il faut bien reconnaître que l’on ne sait pas grand chose de sa jeunesse sans doute parce-que sa famille cultivait la discrétion.

Lire la suite

Pascal PAOLI

111 page 12 PaoliPascal Paoli

La Corse n’est qu’un rocher dans la méditerranée occidentale ; et pourtant ce petit territoire a donné naissance à de nombreux personnages importants le plus souvent patriotes français jusqu’au bout des ongles, mais quelquefois aussi indépendantistes dans l’âme : tel était Pascal PAOLI qui voit le jour en 1725 à Mérusaglia , village de la Castaniccia “en deçà des monts”, détail qui a son importance à une époque où la seule Corse orientale “existe” ; l’île à l’époque est en pleine fièvre insurrectionnelle : elle essaie par tous les moyens de se débarrasser de la tutelle de la “république” de Gênes et peut-être même de toutes les tutelles extérieures ; ce “rocher” , base stratégique et comptoir commercial ,  intéresse les espagnols , les français, les anglais…En 1729 c’est le début de la “révolution corse «qui va perdurer jusqu’en 1769 . Hyacinthe, père de Pascal joue un rôle important dans ce mouvement : en 1739 il doit s’exiler à Naples rivale de Gênes, suivi de son fils ; pour le jeune homme c’est un séjour capital : il y apprend les langues étrangères, lit MACHIAVEL et MONTESQUIEU, se forme à l’économie, se perfectionne à l’école militaire dans l’art de la guerre…

Lire la suite

Fred SCAMARONI

110 page 12 Fred_Scamaroni_1958_GFFRED SCAMARONI…

Demandez au citoyen lambda s’il connaît Fred SCAMARONI : la plupart des gens répondront par la négative ; les vieux marseillais se souviendront peut-être d’un vieux rafiot “loué” à la fin des années quarante à la Norvège pour la “transat”(1) et baptisé ainsi ; on craignait de s’embarquer à son bord…

Lire la suite

Marie-Madeleine FOURCADE

106 page 12  photoMARIE- MADELEINE FOURCADE (MERIC) surnommée Hérisson

 

Le 26 juillet 1989 les honneurs sont rendus à Marie Madeleine FOURCADE en l’église Saint-Louis des Invalides par le Président de la république en présence de l’ensemble du gouvernement, des grandes personnalités politiques et morales de la Résistance ; décédée quelques jours plus tôt elle est la première femme à avoir droit à cet hommage ; il est vrai qu’elle avait eu une carrière pour le moins atypique.

Lire la suite

Pierre BROSSOLETTE

104 page 12 Pierre-BrossolettePIERRE BROSSOLETTE : FAUT-IL TRANSFERER …

… SES CENDRES AU PANTHEON ?

Certains historiens s’opposent au transfert des cendres de BROSSOLETTE au Panthéon en soulignant les mauvais rapports qu’il entretenait avec MOULIN ” panthéonisé” en 1964. D’autres personnalités de toutes tendances y sont favorables.

Pierre BROSSOLETTE voit le jour dans le XVI° arrondissement en 1903 ! Son père est inspecteur dans l’enseignement primaire ; ses deux sœurs un peu plus âgées seront comme lui agrégées ; après des études brillantes à Janson de Sailly il entre en classe préparatoire à Louis le Grand ; est reçu major au concours de la rue d’Ulm ! Mais malgré des études dans un milieu classique, il manifeste déjà une très grande indépendance d’esprit. Après son agrégation d’histoire obtenue brillamment à 22 ans (il est reçu “seulement” second à cause d’une “belle” dispute avec le jury), il se tourne vers le journalisme et la politique.

Lire la suite