Santé : info transmise par Anne Teurtroy…

MINFIRM2Notre Santé En Danger
 
Comment serons-nous soignés demain ?

 

Le service public mis à mal
Nous ne voulons pas être les victimes de l’austérité !

 

– De plus en plus, l’ensemble des services publics est mis à mal, et particulièrement le service public de santé : fermetures d’hôpitaux, de CIVG, de maternités, de centres de santé se succèdent depuis des années.

Lire la suite

SANTÉ, APRÈS L’ÉTÉ, UN AUTOMNE DE TOUS LES DANGERS !

MINFIRM2Notre abonnée, Anne Teurtroy (24) nous transmet ce communiqué  de la COORDINATION NATIONALE des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité :

SANTÉ, APRES L’ÉTÉ, UN AUTOMNE DE TOUS LES DANGERS !

Pendant l’été, Le gouvernement et le ministère de la Santé ont poursuivi inexorablement leur politique de démantèlement du service public hospitalier :

– restructurations entraînant des fermetures de sites ou d’activités

– fermetures de maternités et de centres d’interruption volontaire de grossesse qui leur sont liés (Dourdan, Privas).

– fermetures de services de chirurgie de plein exercice (Sarlat, Douarnenez)

– réductions d’horaires ou fermetures temporaires de services d’urgence (Valognes, Firminy, Saint-Vallier, Mantes…)

– et partout des fermetures « temporaires » de lits comme à Lure-Luxeuil.

Et aujourd’hui, la condamnation à la disparition de 67 services d’urgence car ne réalisant que 10 000 passages par an !

Lire la suite

Guéret : défense des services publics

Blog bandeau CDHSA AlbiJe vous contacte tardivement pour vous convier à une grand meeting national (10 000 personnes attendues) afin de défendre les services publics
Dans le secteur de la santé, notre coordination nationale souhaite que le maximum de comités soient représentés.
Le Dr Pradines (bpradines@yahoo.fr) a quelques places; il part la veille et revient le soir même.
De mon coté (jscheffer81@gmail.com), je ferais l’aller et retour dans la journée et j’ai 3 places.
Par ailleurs devant les problèmes actuels du CH d’Albi (vente de la ferme de la Renaudé et nième plan de retour à l’équilibre avec de nouvelles suppressions de postes et de lits),
il faudrait réactiver notre comité de défense; c’est peut être une bonne façon de faire en se retrouvant à Guéret et commencer à en discuter.
Bien amicalement
Dr J Scheffer
0612241146

Alban : café repaire le 16 avril

JEUDI  16/04 ” au café chez Marco” à 20h30  LE CAFE REPAIRE D’ALBAN vous attend pour discuter sur : ” Radio France, une grève de civilisation “MDIABLE

Wil, journaliste-animateur de Radio-Albigès, viendra nous apporter des éléments de compréhension sur cette grève et parlera des radios associatives qui sont dans les mêmes problématiques. Il aimerait enregistrer notre café repaire pour Radio-Albigès.

 Henri et Daniel nous informerons sur le projet d’Alternatibas de Trébas.

 VENEZ  NOMBREUX  discuter avec nous et partager un moment de convivialité à partir de 19h30 par un repas de nos spécialités tirées du panier.

Le bruit et les odeurs (1)

 

Blog Montpellier Nvel Obs 5111428578282Coup de gueule :

C’est bien connu, les « Arabes » sentent le couscous, les Espagnols la paëlla, les vieux la merde de leurs couches non changées… et les Roms l’odeur insupportable de la crasse(2).

Cette avalanche de lieux communs sur « les autres » nous tombe dessus périodiquement, selon l’actualité. Ces jours-ci, cela se passe à Montpellier, ville Méditerranéenne, carrefour d’ethnies diverses, creuset de cultures et civilisations ensoleillées. Selon les dires de chauffeurs de bus urbains, membres de F.O. (3), c’est « une véritable infection », au point que, si l’on écoutait ces personnes, la municipalité devrait rapidement mettre en place une navette « spéciale Roms » !

Lire la suite

L’utopie, y a que ça qui m’intéresse !

Faire part mariageEn guise d’introduction, j’aimerais savoir ce que pensent nos lecteurs et lectrices sur l’utopie de vivre dans un monde débarrassé de l’argent.

C’est à un authentique combat (pacifique) auquel je vous invite. Un combat contre soi-même. Puis le susciter chez les autres.

Avons-nous progresser depuis Diogène et sa lanterne : « je cherche un homme » ?

Alors… Eh bien, il y a les municipales : « aux urnes citoyen-ne-s ! »

Lire la suite

Edito du n° 101 de Confluences 81

101 page 3 édito Kalié DSCN0309Un phénomène de mode sans doute !

A moins qu’en janvier, les poches et les comptes bancaires soient vides après les excès de fin d’année ? Bien sûr nous parlons des comptes et des poches des pauvres, vous l’avez compris.

Après la vieille dame exclue de sa maison de retraite pour défaut de paiement, après la fillette de 5 ans virée – pour défaut de paiement – de la cantine scolaire d’Ustaritz par la police municipale (vous n’avez pas pu manquer cela qui a même fait la une des journaux télévisés !), « nous au village aussi l’on a… »[1] des dérapages de ce style. Ainsi La Dépêche du Midi du 15 janvier 2013 nous informe d’un cas (presque) similaire à Saint-Sulpice (81) : samedi 12 janvier, la police municipale de cette bourgade de plus de 7500 habitants a frappé à la porte d’une mère de famille pour l’informer qu’à partir du lundi son fils de 5 ans ne pourrait plus bénéficier des activités périscolaires et donc de la cantine. Motif : défaut de paiement (50 €).

Lire la suite

Qui nie le vent sème la tempête

DES_MA1-300x300Gérard BASTIDE, les lecteurs de Confluences 81 le connaissent bien, ainsi que ses articles et ses dessins. Maire adjoint de Labastide-Rouairoux, vice-président du Parc Régional du Haut-Languedoc, il fait ici le point sur la “crise” qui agite, depuis quelques mois, cette collectivité. 

Pour compléter et permettre une meilleure compréhension du sujet, nous faisons suivre cet article par un compte-rendu d’une réunion organisée sur le sujet par Sortir du Nucléaire Tarn. 

A ceux qui seraient tentés de croire à la mort annoncée du Parc, je suis heureux d’affirmer que le rapport d’autopsie n’est pas pour demain, que le Parc du Haut-Languedoc fêtera l’an prochain ses 40 ans, qu’il se porte plutôt bien et vient de faire l’objet d’un quasi-plébiscite : Après 3 ans d’élaboration, des centaines de réunions,  119 communes sur les 121 du périmètre d’étude ont approuvé la nouvelle charte, 19 communautés de communes, com d’agglo et autres conseils généraux. Sur 20. Un quasi-plébiscite. Où est donc le problème ?

Lire la suite