Castres : Bernard Ariès fête les 20 ans de Confluences 81

121 page 6 BERNARD-01 (2)Texte pour Confluences 81

Depuis longtemps, je suis amoureux des beaux textes de la chanson française d’Eddy Constantine à Jean Roger Caussimon en passant par Bernard Dimey, Allain Leprest, Charles Trénet, Nougaro, Barouh, Férré, Ferrat et bien d’autres encore, sans oublier des auteurs plus récents injustement méconnus. Chansons de tendresse bien sûr, mais aussi de colère, de révolte, combat d’arrière-garde ou au contraire confiance un futur moins mercantile, cet amour de la chanson Française, qui s’adresse à ce que vous avez entre les oreilles, je tiens à le partager avec vous.

Lire la suite

Edito du n° 120 de Confluences 81

Appel !

120 page 3 édito dessin de Kalié« Rien ne change et tout est pareil ! » entend-on ici et là dès qu’on parle de politique. « Et, ajoutent les esprits mal intentionnés, quand ça change, c’est en pire ! »

Mais c’est faux pour notre petit journal : cet édito sera donc tout à la gloire de Confluences 81, autant le dire d’emblée !

Pour celles et ceux qui lancèrent le numéro 1 (avril 1996) et qui sont encore sur le pont, ils ont une conscience aigüe de l’évolution opérée au cours de ces 20 ans de parution ininterrompue. Ce « comité de rédaction » était alors exclusivement composé de membres de la CAP (Convention pour une Alternative Progressiste) du Tarn… Puis vinrent Les Alternatifs… Puis … peu à peu, numéro après numéro, le journal s’est ouvert. Non seulement il est toujours là, mais il est passé de 2 à 20 pages et le Comité de rédaction actuel réunit une douzaine de personnes dont la majorité n’est encartée sous aucune bannière politique.

Lire la suite

Edito du n° 119

118 page 3 édito Kalié001 (2)C’est du lourd !

Accrochez-vous, le Comité de rédaction a décidé d’écrire un vrai édito ! Un édito qui présente le contenu du journal en liaison avec une analyse plus ou moins succincte de l’actualité. Enfin, quelque chose d’approchant !

Déjà, première difficulté de l’exercice, notre canard est bimestriel : alors bonjour l’actualité, quand plus d’un mois s’est écoulé entre le moment de l’écriture des articles et celui de leur parution !

Lire la suite