Aidez-nous !

Aidez-nous : les Piripkura risquent d’être anéantis

Tamandua et Baita sont deux des derniers membres survivants du peuple piripkura. Et dans neuf jours à peine, la forêt qui leur sert de refuge pourrait être ouverte aux bûcherons et aux éleveurs. Agissez Pour les Piripkura, ce serait catastrophique. Tamandua et Baita ont déjà survécu à une série de massacres qui ont conduit leur peuple au bord de l’extinction.

On pense qu’un petit nombre d’autres Piripkura pourraient également survivre dans les profondeurs de la forêt, mais la plupart d’entre eux – hommes, femmes et enfants – ont été abattus de sang-froid par ceux-là mêmes qui convoitent aujourd’hui leur dernier sanctuaire forestier. Agissez maintenant pour Tamandua et Baita Leur territoire est protégé par une ordonnance de protection des terres – un décret temporaire qui doit être renouvelé toutes les quelques années. Elle expire dans seulement 9 jours. Si elle n’est pas renouvelée, les Piripkura risquent d’être, finalement, complètement anéantis.

Nous ne pouvons pas laisser cela se produire. Agissez maintenant : appelez les autorités responsables à immédiatement renouveler l’ordonnance. Il s’agit véritablement d’une question de vie ou de mort. Envoyez un mail pré-écrit Et suivez les hashtags #AssinaFUNAI et #IsoladosOuDizimados sur les réseaux sociaux afin d’être informé·e des derniers développements et de la meilleure manière de soutenir la campagne.
Si le bouton ne fonctionne pas, utilisez les informations ci-dessous pour rédiger votre propre mail. L’impact sera d’autant plus grand si vous personnalisez votre message. À : chefiadegabinete@mj.gov.brpresidencia@funai.gov.br
dep.arthurlira@camara.leg.brsen.rodrigopacheco@senado.leg.br
Cci : campagnes@survivalinternational.fr (facultatif, mais utile pour notre suivi)

Objet : Agissez maintenant pour la survie des Piripkura


Monsieur le Ministre, 
Monsieur le président de la FUNAI,
Monsieur le Député, 
Monsieur le Sénateur,

Les ordonnances de protection des terres d’urgence (portarias de restrição de uso) sont essentielles pour la survie des peuples non contactés – les peuples les plus vulnérables de la planète.

Les tentatives visant à les faire disparaître ou à réduire la taille de ces territoires constituent une attaque génocidaire contre les peuples autochtones du Brésil et doivent donc être stoppées.

Cette année, les ordonnances de protection des terres protégeant les territoires autochtones de Piripkura, Jacareuba Katawixi et Pirititi doivent expirer. La situation du territoire autochtone d’Ituna Itatá est également critique.

Vous engagez-vous à :
– renouveler ces ordonnances de protection des terres ;
– expulser tous les envahisseurs illégaux de ces territoires ;
– délimiter complètement ces terres, comme l’exigent la Constitution brésilienne et le droit international ?
 
Cordialement,
Aidez-nous : les Piripkura risquent d’être anéantis
PS : Contrairement à de nombreuses ONG, nous rejetons tout financement provenant de gouvernements afin de ne jamais compromettre notre intégrité. Nous dépendons entièrement de vos dons pour continuer à lutter pour les peuples autochtones à travers le monde. S’il vous plait, faites un don aujourd’hui. Sans vous, Survival ne peut pas exister.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.