Palestine : liberté pour Salah Hamouri !

 

Nous appelons à un rassemblement lundi 16 octobre à 16h45 devant la préfecture d’Albi pour transmettre ce communiqué au préfet.

 

​pour le ​C​omité Palestine​ 81  et les signataires​
Georges NIKELE
06 87 46 01 62

Communiqué de presse

Liberté pour Salah Hamouri !

le silence du gouvernement français est intolérable

Salah Hamouri, jeune avocat franco-palestinien vient d’être condamné par le pouvoir israélien à 6 mois de détention administrative, sans procès, sans même savoir ce qu’il lui est reproché. C’est le ministre israélien d’extrême droite, Avigdor Liberman, qui a ordonné sa mise en détention administrative. C’est l’arbitraire absolu du colonisateur, la loi du pot de fer contre le pot de terre. Salah avait déjà purgé une peine de sept ans de prison pour des faits qu’il a toujours niés, à l’issue d’un procès mené par une justice militaire totalement illégale. En réalité, son seul « crime » est d’être palestinien et d’avoir toujours soutenu les droits légitimes du peuple palestinien. Exiger le respect du droit international n’est pas un crime !

Face à cette situation, le gouvernement français doit intervenir, Salah Hamouri est français, continuer à se taire deviendrait de la complicité. Emmanuel Macron est intervenu pour faire sortir des prisons turques Loup Bureau, accusé par les autorités turques, d’appartenir à une “organisation terroriste”  alors pourquoi ce silence face à l’arbitraire dont est victime Salah Hamouri ?

La détention administrative israélienne permet à l’armée de maintenir quiconque en prison, pour des périodes de six mois renouvelables à l’infini, sans aucune charge et sans qu’aucune preuve ne soit produite. Cette procédure, qui repose sur une présomption de culpabilité et nie tout droit à la défense, est l’une des multiples facettes du régime colonial imposé par Israël aux Palestiniens. 

La détention administrative – à laquelle, au demeurant, sont soumis plusieurs centaines de prisonniers palestiniens – contrevient à la Convention de Genève ( art 72 et 78) qui fait obligation de respecter le droit pour tout individu à un procès équitable?

Assez d’acharnement ! le silence assourdissant du gouvernement français est intolérable.

Nous, signataires, exigeons la libération immédiate de Salah Hamouri, qui n’a rien à faire dans les prisons israéliennes, à l’instar des milliers d’autres prisonniers politiques palestiniens. 

Nous assurons de nouveau les proches de Salah de tout notre soutien et de notre solidarité.

Albi le 12 octobre 2017

les organisations membres du collectif BDS 81 :

Comité Palestine 81, MRAP, LDH, AFPS 81, JC, PC, NPA

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notify of

wpDiscuz