Béziers : ils arrivent !

blog-beziers-ils-arrivent-les-fachossolidarite-avec-les-refugiesLe maire dont nous ne voulons pas retenir le nom, a fait afficher ce que vous voyez à gauche… Non vous ne rêvez pas !

Une pétition circule pour obtenir son retrait :  http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/retrait-affiches-anti-migrants-ziers/25421

Nous pourrions demander à ce qu’elle soit remplacée par celle-ci d’Alternatives et Autogestion (voir à droite !) …

1 réflexion au sujet de “Béziers : ils arrivent !”

  1. J-P Meyer nous demande de noter :
    Une bagarre a éclaté mardi soir à l’ouverture de la séance du conseil municipal de Béziers (Hérault).
    Une bagarre à l’ouverture du conseil municipal de Béziers a opposé une vingtaine de militants, une partie du public et la police municipale, mardi 18 octobre. Les militants, opposés à la politique de Robert Ménard, se sont vus refuser l’accès de la salle. La police nationale a du intervenir.
    “Rassemblement citoyen” contre référendum local
    SOS Racisme et le PCF, entre autres, avait appelé à un “rassemblement citoyen” à Béziers, en marge du conseil municipal, pour dire stop aux provocations de la municipalité dirigée par Robert Ménard, élu avec le soutien de FN.
    Le maire de Béziers entend faire adopter une délibération pour organiser un référendum contre l’accueil de 40 migrants de Calais dans sa ville. Le préfet a déjà fait savoir qu’il serait illégal, puisque la politique migratoire est une prérogative de l’Etat.
    Mercredi 12 octobre, le parquet de Béziers avait annoncé l’ouverture d’une enquête à propos d’une campagne d’affichage de la municipalité, intitulée “L’Etat nous les impose, ça y est ils arrivent. Les migrants dans notre centre-ville”. L’enquête doit déterminer si les faits sont “constitutifs de l’infraction de provocation à la discrimination ou à la haine raciale”.

Les commentaires sont fermés.