Castres : cinéma

MCANNES2Quelques films qu’il ne faut pas “laisser passer “même s’ils ne sont pas encore programmés par cinémovida à Castres ; certains d’entre eux sont déjà programmés à Albi…

  1. a) “Rester Vertical” (GUIRAUDIE) : une histoire de Causses, de loup et de bien d’autres choses ; la critique a été déçue que ce film ne soit pas “primé” à Cannes ; peut-être était-il trop audacieux…
  2. Dates de projection connues en septembre : le 14 à 21h,  le 16 à 14h, le 17 à 16h, le 18 à 11 h, le 19 à 18 h et le 20 à 14 h.

b)”Divines” (BENYAMINA) : déjà sur les écrans à Albi ; des jeunes filles (femmes?) qui deviennent plus ou moins caïds dans une cité… Une belle histoire d’amitié… Primé à Cannes

c) “Le fils de Jean” (LIORET) : déjà sur les écrans à Albi… Quand un “jeune” retrouve son père de l’autre côté de l’Atlantique…Dates de projection connues en septembre : le 14 à 18h30, le 15 à 14h, le 16 à 18h, le 17 à 20h, le 18 à 14 h, le 19 à 14 h et le 20 à 21 h.

J’évoque ces films alors que par la force des choses je ne les ai pas encore vus ; mais comme ils risquent de ne pas rester longtemps à l’affiche autant prendre les devants…

J P SHIEP

Aguts : soirée gourmande…

Blog ordre du jour AG-4-4-15AGUTSBlog ordre du jour AG-4-4-15
théâtre de verdure, 3 septembre 2016 à 19h30

1°partie

ANIMATION / DEGUSTATION DE VINS « LE VIN : LA NATURE DES ARÔMES ET LES ARÔMES DE LA NATURE »

Le vin sollicite et flatte l’ensemble de nos sens. Il s’adresse cependant de façon prédominante à notre sens de l’odorat, et le dialogue qui s’établit entre le vin et nous est d’autant plus efficace que notre nez est à même de saisir ce qui émane de notre verre.

Lire la suiteAguts : soirée gourmande…

Matens : Itinéraire Bis n° 11

Blog Itinéraire Bis 5À partir de la rentrée, le Projet Itinéraire-Bis rentre dans sa dernière ligne droite avant d’entrer au Domaine de Matens. Le samedi 17 septembre, nous aurons une Assemblée Générale qui réunira toutes celles et tous ceux qui ont pris des parts sociales du Projet Itinéraire-bis.
Nous gèlerons alors les parts sociales pour se concentrer sur une collecte Ulule pour des dons avec des contreparties (verres, repas, spectacles, vin, chambres,…). Cela implique donc 2 choses :

Lire la suiteMatens : Itinéraire Bis n° 11

La Fontié 26 août 2016 : soirée de soutien à NDDL

Blog fontienddl-page001En juin dernier, après le simulacre de démocratie du référendum en faveur de la construction de l’aéroport, Manuel Valls annonçait la reprise des travaux et l’expulsion de la ZAD avant la fin de l’année. De plus, la Déclaration d’Utilité Publique du projet expire au mois de janvier, date à laquelle les travaux doivent avoir commencés sous peine de devoir recommencer les démarches administratives. La menace d’expulsion qui plane sur la ZAD de Notre-­Dame des Landes est donc bien réelle mais malgré tout, les opposant­e­s, quels que soient leurs modes d’actions, restent soudé­e­s et déterminé­e­s à combattre le projet de Vinci et à construire d’autres possibles. Dès le premier jour d’expulsion de la zone humide, une manifestation est automatiquement organisée pour le samedi suivant, à Nantes. Organisons-nous pour riposter à l’assaut des bétonneurs. Cette soirée de soutien qui se tiendra le 26 août sur la ferme de La Fontié permettra de financer en partie la montée de bus à Nantes depuis le Tarn en vue d’une participation massive à la manifestation. En cas d’expulsion de la ZAD…Tou-TE-s à Nantes !!! Pour recevoir les infos sur les réunions, actions, soirées dans le Tarn en soutien à Notre­Dame des Landes, contactez-­nous par mail : soutiennddl81 @gmail.com

Lire la suiteLa Fontié 26 août 2016 : soirée de soutien à NDDL

Aguts : spectacle familial

Blog Aguts 21 aoûtDimanche 21 août à 17h30 au théâtre de verdure à Aguts

Mobylette

Spectacle familial. Enfants, emmenez vos parents !

concert d’objets, acoustique et spectaculaire, pour tuba et jouets jeune et tout public

Au milieu d’un décor fait de jouets et d’objets du quotidien, trois musiciennes comédiennes nous transportent pour un voyage sonore en chansons, musiques et effets spéciaux … une véritable fête foraine miniature ! Chaque objet présent sur scène est susceptible d’être joué, en même temps qu’il fait partie intégrante du décor: un énorme instrumentarium.

Avec :

Lire la suiteAguts : spectacle familial

Castel de Brames : pique-nique et musique

brames aigues compriméejeudi 11 août castel de brames 19h 23 h

dans un cadre bucolique et à l’ombre de 9 magnifiques platanes   une vingtaine de tables pour pique niquer avec votre propre “pitance” mais possibilité de grignoter quelques   “en -cas maison ” si vous venez le panier vide possibilité de faire griller ses saucisses persos , merguez, et autres chipolatas … des apéros et du vin seront en vente ainsi que des cacahuètes, olives, gâteaux, café.

Les maitres des lieux  ( jordi et alain boullanger ) vous proposeront une dégustation gratuite de leurs vins.            

A vous par la suite de savoir si vous avez envie de leur en acheter quelques bouteilles.

Bref , sympa du côté de la bouffe.

Lire la suiteCastel de Brames : pique-nique et musique

Nos jeunes ne lâchent rien !

Lettre à M. François Hollande, président de la République, à son gouvernement, et à tous les hommes et femmes politiques,

121 page 3 Marc N'GC’est en humble citoyenne que je m’adresse à vous, grands pontes de la politique, à vous qui, dès que possible, avez posté vos commentaires larmoyants sur les réseaux sociaux après la nouvelle des attentats de Nice. Vous qui vous êtes aussitôt empressés de glisser critiques acerbes, solutions personnelles et mesures à prendre derrière chaque expression de douleur à l’égard des victimes. Vous qui, tels des charognards, vous êtes arrachés les restes des 84 corps encore chauds et étalés dans la rue sous un mince tissu, vous qui avez sucé tels des vampires les perfusions des blessés à l’hôpital de Nice, vous qui avez pavé la promenade des Anglais de désolations savamment calculées comme on pave l’enfer de bonnes intentions. Vous pour qui l’état d’urgence est devenu banal et se doit d’être durci, pour qui la liberté des citoyens n’est rien face à la cuisante défaite de subir les retombées de vos actes, et dont les innocents font les frais. Car si la France n’est pas la seule, il est inutile d’essayer de se cacher davantage derrière le rôle que les États-­Unis ont pu jouer dans la création de l’État Islamique (qui s’est construit, rappelons-­le, sur les cendres de Saddam Hussein après une guerre préventive en 2003 complètement opposée au droit international). Ne sommes-nous pas de ceux qui ont régenté le Moyen ­Orient au lendemain de la 1ère Guerre Mondiale ? De ceux qui ont écartelé les peuples à grands coups de crayon tracés sur une carte en oubliant qu’ils ne manipulaient pas que des gisements de pétroles et des lieux stratégiques mais bien des populations ? De ceux qui ont accueilli Kadhafi car il avait du pétrole puis l’ont désigné comme ennemi despotique qu’il faut détruire, sans pour autant oublier son pétrole ? Partout où nous prétendons apporter la paix, nous semons la haine. Alors en France on pleure, mais on pleure de quoi ? Des victimes des attentats sur notre sol ou des erreurs qu’on a commises et qui finissent fatalement par nous éclabousser ? Alors, bien sûr, hommage aux victimes qui étaient là simplement pour un feu d’artifice et qui ont dû connaître l’horreur, mais hommage aussi à toutes les victimes anonymes que la France assassine dans le secret et dont personne ne semble se soucier. Je vous invite, vous qui tenez tant à continuer de bombarder la Syrie, à prendre – une fois n’est pas coutume – le temps de réfléchir posément. Regardez le reportage « Eau Argentée », qui est disponible sur internet. Regardez­-le vraiment et osez réitérer vos propos guerriers sur ce pays détruit, où aucun être-­vivant n’est épargné et où les enfants les plus jeunes ont assimilé le concept de sniper. Là-­bas, ce qu’il s’est passé à Nice survient tous les jours – et aucun Syrien ne dispose des cellules d’aides psychologiques qui ont été mises en place dès la première heure après l’attentat, ni même de la qualité des soins qui sont délivrés aux blessés.

Lire la suiteNos jeunes ne lâchent rien !