Edito du n°97 de Confluences 81

arton41Les choses sérieuses commencent !

“Il faut donner une majorité au changement !”, ont martelé en chœur caciques socialistes et medias complaisants. Ils ont été suivis. Ce qui a provoqué, sinon une mini (?) « vague rose » du moins une majorité social-libérale.

Ce qui, par ricochet a renvoyé le Front de Gauche à son niveau des régionales et des européennes et a provoqué la marginalisation complète des gauches antilibérales et alternatives. La « gauche de gauche » est ressortie considérablement affaiblie de cette série de scrutins.

Même si les droites républicaine et extrême – dont les thèmes de campagne étaient identiques, à quelques infimes nuances près – n’ont pas remporté les élections, leur impact idéologique a été très fort.

Lire la suiteEdito du n°97 de Confluences 81