Edito du n°63 de Confluences 81

Message sur l’état de l’union ?

L’état général du monde serait plutôt pire que stationnaire : on le sait, il ne va pas bien ! En Tchétchénie, à Gaza, en Irak et ailleurs, des morts tous les jours –ou presque- des enfants parmi eux, ce qui est avouons-le, plus qu’intolérable. Des journalistes sont assassiné-e-s, en Russie par exemple. Des apprentis sorciers, petits ou grands dictateurs, poussés dans leurs derniers retranchements par les puissances occidentales et singulièrement les Etats-Unis, mettent au point un armement nucléaire qui n’entre plus dans une stratégie de dissuasion.

Les peuples ont parfois l’occasion de faire entendre un message fort à leurs dirigeants, par exemple sur le Traité Constitutionnel Européen, mais leurs gouvernants font la sourde oreille, continuant comme si de rien n’était dans la voie qu’ils s’étaient tracée, espérant sans trop y croire à la grande capacité des masses à l’oubli ?!

En France, ces mêmes dirigeants accentuent la répression de celles et ceux qui ne veulent pas se couler dans le moule prévu :
-faucheurs volontaires traités comme des gangsters (condamnations pour refus de se soumettre à des analyses d’ADN),
-familles de sans-papiers renvoyées dans un pays dit « d’origine » où elles n’ont plus aucune attache et malgré les efforts du Réseau Education Sans Frontières (dans le Tarn, 2 régularisations, un dossier en appel à la préfecture, mais aussi d’autres jeunes scolarisés sous la menace d’expulsion manu militari)
-fichage des jeunes enfants, loi sur la sécurité de N. Sarkosy, etc…

Lire la suiteEdito du n°63 de Confluences 81