Théâtre de la Vidalbade

Bonjour à tous,

Malheureusement, nous sommes dans l’obligation d’annuler l’après-midi de cirque de demain 15 août à cause d’une blessure d’une artiste de la compagnie du Fil à Retordre. Et nous ne l’avons appris que ce matin. Nous en sommes désolés.
Merci de faire suivre l’information à vos contacts.
Nous pourrons nous retrouver au théâtre de verdure le 29 août pour le dernier spectacle de la saison : En attendant Godot.
Salutations,
Michèle Vieu,
pour
Association Nouveau Théâtre de la Vidalbade
Jaussely 17 route de Mouzens
81470 Aguts
0563757278-0563702649

Lire la suite

Gramat (46) : film

blog film 46Le Collectif « Route sans frontières » propose un évènement militant et culturel articulé autour de la projection du film LE VOYAGE de Peter Watkins, 870 min, 1983-1986

Ce film – d’une durée de 14 h 30, d’où sa programmation sur quatre jours – est un plaidoyer pacifiste contre le nucléaire. Il est composé d’entretiens avec des familles des cinq continents, qui parlent des armements nucléaires, de la difficulté de s’informer sur la question dans les médias ou à travers le système éducatif, de la politique de leurs États respectifs en la matière, des effets de ces armes, et du rôle des médias de masse dans la course aux armements. Entre documentaire et fiction, s’analysant à mesure qu’il se poursuit, Le Voyage nous amènera dans l’intimité d’un village africain, d’une communauté mexicaine, d’une famille d’Hiroshima, ou d’un village de Norvège…

Nous proposons de montrer les différentes étapes du Voyage du jeudi 6 août 2015 à 14 h au dimanche 9 août à 22 h

(début de la projection jeudi 6 à 20 h 30)

Lire la suite

Graulhet : journée portes ouvertes

blog cinéma_siçatechante (2)Journée portes ouvertes lundi 3 août 2015 à la Brasserie des Vignes, qui fête ses 10 ans cette année,  avec visite de l’unité de production et du Petit Musée de la Bière de Midi-Pyrénées et… petite dégustation de bière offerte.

A partir de 19h (sur réservation) : spectacle « Le Cinéma si ça te chante » avec Sylviane Blanquart et Yannick Harnois (durée 1h)

Vente assiettes fromage/charcuterie et bières à la pression

Lire la suite

Guitalens et Castres : théâtre

MCHARLOTSur Castres les dates du stage début juillet ont été permutées à la fin du mois d’août 2015 pour raison professionnelle.

Le site est mis à jour régulièrement. Il est préférable de le consulter de temps à autre. Les nouvelles y sont “fraîches”…

http://brigitte-arson.fr

Merci, à bientôt et bel été !

Voici ci-dessous les futures propositions (détails site) :

Du 03 au 07 août 2015 à Castres, Salle n°2, Parc des Expositions

Lire la suite

Anne de France

115 page 16 Anne de France (1461-1522) Régente de France (1461-1522)Anne de France et le Marteau des Sorcières.

Lorsque le roi de France Louis XI meurt en 1483, son fils, Charles VIII, pressenti pour lui succéder* n’a pas encore atteint l’âge de 14 ans, majorité donnant accès au trône**. Avant de décéder, le roi désigne sa fille, la princesse Anne de Beaujeu, duchesse de Bourbon, comme tutrice du futur roi, car il la considère comme la « moins folle des filles de France ». Elle est alors âgée de 23 ans et devra gagner sa légitimité face à son cousin, Louis, Duc d’Orléans*** lors des États Généraux de 1484****. En 1491, elle parvient à marier son frère avec Anne de Bretagne, préparant ainsi l’union du duché de Bretagne et du royaume de France. Charles VIII, fraîchement marié, se sent alors capable d’assumer seul la charge royale. Anne de Beaujeu, aussi nommée Anne de France, sombre alors peu à peu dans l’oubli et en profite pour écrire un ouvrage pour sa fille, « Les enseignements d’Anne de France, duchesse de Bourbonnais et d’Auvergne, à sa fille Susanne de Bourbon » sorte de manuel d’éducation des jeunes filles de l’aristocratie de cette époque.

Lire la suite

Germaine Tillion

115 page 12 G TillionGERMAINE TILLION…. (1907-2008)

La longue vie de Germaine TILLION épouse tout le XX° siècle ; elle en a été un témoin très actif jusqu’à la fin de sa vie en 2008.

Elle voit le jour à Allègre en Haute-Loire dans un milieu de bourgeoisie catholique «éclairée”. Son père magistrat s’intéresse à tout, y compris à la chasse ; Germaine débute ses études à Clermont -Ferrand à l’institution Jeanne d’ARC. “Je ne mettais pas en doute l’existence de deux monstres sans visage l’allemand et la mort ” dit-elle pendant la première guerre mondiale. Phrase prémonitoire… A partir de 1922 la famille vit à Saint-Maur et contribue à la rédaction des Guides-Bleus chez Hachette, une référence aujourd’hui encore ; Après le bac en 1925 Germaine se lance dans des études variées : archéologie, Histoire, religions, et surtout ethnologie.

Lire la suite